Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
La Côte d’Ivoire rompt avec la Cour Africaine de Droit de l’homme et du Peuple
30/04/2020 à 14h55 par Tritech Raheem

La Côte d'Ivoire prend ses distances avec la Cour africaine des droits de l'homme et des Peuples. La décision a été prise ce mardi 28 avril, le pays ne reconnaît plus la compétence de cette institution. Ainsi, la Côte d'Ivoire devient le 4ème pays à prendre ses distances avec la CADHP après le Bénin, le Rwanda et la Tanzanie.

"A partir de ce jour, la Côte d'Ivoire a décidé de retirer sa reconnaissance de la compétence de la Cour africaine des droits de l'Homme", a déclaré une ministre lors d'une conférence de presse. "C'est un exercice légitime de la souveraineté", a-t-elle précisé. Cette décision va permettre à la Côte d'Ivoire d'empêcher les individus ou les ONG de déposer des plaintes directement devant la Cour.

Lire aussi : Côte d'Ivoire: un marabout multiplicateur d'argent arrêté par la Police

Il s'agit de la conséquence directe de l’arrêt de la Cour africaine rendu le 22 avril. Cet arrêt ordonnait la suspension du mandat d'arrêt contre Guillaume Soro et la remise en liberté provisoire de ses 19 sympathisants. Selon la Cour à six mois de la présidentielle, « l’exécution des mandats d’arrêt et de dépôt contre des personnalités politiques […] risque de compromettre gravement l’exercice des libertés et droits politiques des requérants ».

Cet arrêt de la cour panafricaine est « politique » et « inacceptable » selon Ally Coulibaly, ministre des Affaires étrangères par intérim. Il estime que cette réplique de la Côte d'Ivoire préserve sa souveraineté. « N'en déplaise à nos détracteurs, la Côte d'Ivoire est un Etat de droit. Tous les citoyens peuvent saisir les tribunaux sur toute l'étendue du territoire. Et notre justice est impartiale. A quoi nos tribunaux vont-ils servir, si un citoyen lambda peut saisir la Cour africain des droits de l'homme alors qu'il y a des possibilités que nous offrons au plan national », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Urgent: la Côte d’Ivoire se retire de la CADHP

Le retrait de la Côte d'Ivoire a été critiqué par l'ONG Amnesty International. « Ce retrait privera les particuliers et les ONGs ivoiriens d’un recours judiciaire précieux », déplore Amnesty International. Selon l'ONG international, cette annonce intervient « dans un contexte pré-électoral où le gouvernement ivoirien a multiplié les attaques contre des opposants politiques et voix dissidentes. »

30 Etats étaient membres de la Cour africaine des droits de l’homme mais actuellement, seulement 6 acceptent de reconnaître sa compétence. La Cour africaine est une cour régionale composée de 11 juges. Tout citoyen ou toute association dont le pays reconnaît l'autorité de la Cour peuvent la saisir. Elle a tenu sa première séance ordinaire en 2006.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Situation tendue à Gagnoa : 5 morts et 34 autres blessés à Téhiri

02/11/2020

Situation tendue...

Au moins 5 morts et 34 autres...
FC Barcelone/ Quique Setién : "Lionel Messi est difficile à gérer"

02/11/2020

FC Barcelone/...

  Lionel Messi est l'un des meilleurs...
Côte d'Ivoire : voici ce que dit l'opposition à propos du scrutin

02/11/2020

Côte d’Ivoire...

  Le 31 octobre dernier, avait eu...
Résultats provisoires de la présidentielle ivoirienne 2020: Ouattara largement en tête

02/11/2020

Résultats provisoires...

Alassane Ouattara arrive largement en tête dans...
Maisons incendiés à Toumodi : un proche de Soro réagit, « l’histoire retiendra que les Ivoiriens sont morts à cause de Ouattara »

02/11/2020

Maisons incendiés...

Pour Mamadou Traoré, proche de Soro, Ouattara...
Qui a incendié la sous-préfecture de Taï ?

02/11/2020

Qui a...

Un incendie s’est déclaré dans les locaux...
Peur panique à Dimbokro : point de la situation ce 2 novembre 2020

02/11/2020

Peur panique...

Une folle rumeur faisant état de l’incendie...
Voici les raisons de la présence des ambassadeurs de France et des États-Unis chez Bédié

02/11/2020

Voici les...

Que font les ambassadeurs de France et...
Post-électorale à Adzopé : le préfet exhorte la population à éviter la violence

02/11/2020

Post-électorale à...

Le préfet Andjou Koua, a exhorté la...
Sécurité alimentaire au Niger : la BAD offre $ 35 millions de dollar

02/11/2020

Sécurité alimentaire...

La BAD a accordé à Abidjan, un...
Désobéissance civile / Mabri demande le maintien de la mobilisation

02/11/2020

Désobéissance civile...

L’opposant Mabri Toikeusse s’est dit, dans une...
Après le 31 octobre/ L’opposition ne reconnaît plus Ouattara et appelle à “une transition civile”

02/11/2020

Après le...

L’opposition s’est exprimée le 1 novembre 2020...
Guillaume Soro aux Ivoiriens: “Chassons Ouattara du pouvoir “

02/11/2020

Guillaume Soro...

Guillaume Soro a appelé le dimanche 1...
Lendemain du 31 octobre/ La Côte d’Ivoire s’enfonce doucement dans la guerre civile

02/11/2020

Lendemain du...

Les signaux sont rouges et il va...
Lady Gaga tacle la Team Trump et soutient Joe Biden

02/11/2020

Lady Gaga...

  La star Lady Gaga est incontestablement...
Khaleel Seivwright : le menuisier africain qui construit gratuitement des abris pour les sans-abri au Canada

02/11/2020

Khaleel Seivwright...

À l’approche de l’hiver au Canada, de...
(Photos): Tenues osées, Mame Diarra « Sen Petit Gallé » provoque la toile

02/11/2020

(Photos): Tenues...

Décidément, Mame Diarra Sylla qui a été...
Émigration clandestine au Sénégal : La marine nationale intercepte une pirogue avec 129 passagers

02/11/2020

Émigration clandestine...

Le patrouilleur de la Marine nationale ‘’Kédougou’’,...
Scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire : 2ème vague de Proclamation des résultats (video)

01/11/2020

Scrutin présidentiel...

Scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire : 2ème...
Présidentielle en Côte d'Ivoire : les premiers résultats tombent (video)

01/11/2020

Présidentielle en...

Les résultats de l’élection présidentielle en Côte...

La Côte d'Ivoire prend ses distances avec la Cour africaine des droits de l'homme et des Peuples. La décision a été prise ce mardi 28 avril, le pays ne reconnaît plus la compétence de cette institution. Ainsi, la Côte d'Ivoire devient le 4ème pays à prendre ses distances avec la CADHP après le Bénin, le Rwanda et la Tanzanie.

"A partir de ce jour, la Côte d'Ivoire a décidé de retirer sa reconnaissance de la compétence de la Cour africaine des droits de l'Homme", a déclaré une ministre lors d'une conférence de presse. "C'est un exercice légitime de la souveraineté", a-t-elle précisé. Cette décision va permettre à la Côte d'Ivoire d'empêcher les individus ou les ONG de déposer des plaintes directement devant la Cour.

Lire aussi : Côte d'Ivoire: un marabout multiplicateur d'argent arrêté par la Police

Il s'agit de la conséquence directe de l’arrêt de la Cour africaine rendu le 22 avril. Cet arrêt ordonnait la suspension du mandat d'arrêt contre Guillaume Soro et la remise en liberté provisoire de ses 19 sympathisants. Selon la Cour à six mois de la présidentielle, « l’exécution des mandats d’arrêt et de dépôt contre des personnalités politiques […] risque de compromettre gravement l’exercice des libertés et droits politiques des requérants ».

Cet arrêt de la cour panafricaine est « politique » et « inacceptable » selon Ally Coulibaly, ministre des Affaires étrangères par intérim. Il estime que cette réplique de la Côte d'Ivoire préserve sa souveraineté. « N'en déplaise à nos détracteurs, la Côte d'Ivoire est un Etat de droit. Tous les citoyens peuvent saisir les tribunaux sur toute l'étendue du territoire. Et notre justice est impartiale. A quoi nos tribunaux vont-ils servir, si un citoyen lambda peut saisir la Cour africain des droits de l'homme alors qu'il y a des possibilités que nous offrons au plan national », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Urgent: la Côte d’Ivoire se retire de la CADHP

Le retrait de la Côte d'Ivoire a été critiqué par l'ONG Amnesty International. « Ce retrait privera les particuliers et les ONGs ivoiriens d’un recours judiciaire précieux », déplore Amnesty International. Selon l'ONG international, cette annonce intervient « dans un contexte pré-électoral où le gouvernement ivoirien a multiplié les attaques contre des opposants politiques et voix dissidentes. »

30 Etats étaient membres de la Cour africaine des droits de l’homme mais actuellement, seulement 6 acceptent de reconnaître sa compétence. La Cour africaine est une cour régionale composée de 11 juges. Tout citoyen ou toute association dont le pays reconnaît l'autorité de la Cour peuvent la saisir. Elle a tenu sa première séance ordinaire en 2006.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire