Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
La Corée du Nord ne veut pas dialoguer avec les États-Unis
3Vision-Group
02/05/2021 à 12h44 par Le Boy

La Corée du Nord dit non à Washington. Elle rejette tout dialogue avec les États-Unis d’Amérique après que l’administration américaine a déclaré que le président Joe Biden était favorable à une approche « ouverte à la diplomatie » sur la dénucléarisation.

Pyongyang a jugé « fallacieuse » la diplomatie américaine dimanche, rejetant l’idée de discussions avec Washington.

« La diplomatie a constitué pour les Etats-Unis une  pancarte fallacieuse  destinée à  couvrir leurs actes hostiles », a précisé le ministère nord-coréen des affaires étrangères, dans un communiqué diffusé par l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Ce n’est pas tout. Il a également averti le président américain, Joe Biden, qu’il avait commis une « grosse bévue » avec sa position  dépassée  envers le pays. Dans une déclaration, également publiée par KCNA, le ministère a accusé le président américain d’avoir insulté Kim Jong-un, ajoutant : « Nous avons suffisamment averti les Etats-Unis pour comprendre qu’ils seront lésés s’ils nous provoquent ».

Lire aussi : Des hackers nord-coréens ont volé plus de 300 millions $ pour acheter des armes nucléaires – ONU

Il y a quelques jours, Joe Biden avait affirmé face au Congrès qu’il utiliserait « la diplomatie tout autant qu’une dissuasion sévère »  pour contenir les ambitions nucléaires de Pyongyang. La politique américaine verra « une approche calibrée, pratique, ouverte à la diplomatie » avec la Corée du Nord », avait dit, vendredi, à la presse Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche. « Notre objectif reste la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne », a-t-elle indiqué.

Pour rappel, le 21 avril, le président sud-coréen Moon Jae-in a appelé Joe Biden à relancer les négociations avec Pyongyang. « Le plus important pour les deux gouvernements est d’avoir une volonté de dialogue et de s’asseoir face à face le plus vite possible », a affirmé Moon Jae-in, qui est attendu le 21 mai à la Maison Blanche pour y rencontrer le président américain.

Lire aussi : Le président américain Biden met en garde la Corée du Nord

 

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

La Corée du Nord dit non à Washington. Elle rejette tout dialogue avec les États-Unis d’Amérique après que l’administration américaine a déclaré que le président Joe Biden était favorable à une approche « ouverte à la diplomatie » sur la dénucléarisation.

Pyongyang a jugé « fallacieuse » la diplomatie américaine dimanche, rejetant l’idée de discussions avec Washington.

« La diplomatie a constitué pour les Etats-Unis une  pancarte fallacieuse  destinée à  couvrir leurs actes hostiles », a précisé le ministère nord-coréen des affaires étrangères, dans un communiqué diffusé par l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Ce n’est pas tout. Il a également averti le président américain, Joe Biden, qu’il avait commis une « grosse bévue » avec sa position  dépassée  envers le pays. Dans une déclaration, également publiée par KCNA, le ministère a accusé le président américain d’avoir insulté Kim Jong-un, ajoutant : « Nous avons suffisamment averti les Etats-Unis pour comprendre qu’ils seront lésés s’ils nous provoquent ».

Lire aussi : Des hackers nord-coréens ont volé plus de 300 millions $ pour acheter des armes nucléaires – ONU

Il y a quelques jours, Joe Biden avait affirmé face au Congrès qu’il utiliserait « la diplomatie tout autant qu’une dissuasion sévère »  pour contenir les ambitions nucléaires de Pyongyang. La politique américaine verra « une approche calibrée, pratique, ouverte à la diplomatie » avec la Corée du Nord », avait dit, vendredi, à la presse Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche. « Notre objectif reste la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne », a-t-elle indiqué.

Pour rappel, le 21 avril, le président sud-coréen Moon Jae-in a appelé Joe Biden à relancer les négociations avec Pyongyang. « Le plus important pour les deux gouvernements est d’avoir une volonté de dialogue et de s’asseoir face à face le plus vite possible », a affirmé Moon Jae-in, qui est attendu le 21 mai à la Maison Blanche pour y rencontrer le président américain.

Lire aussi : Le président américain Biden met en garde la Corée du Nord

 

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire