Actualités AFRIQUE

“La CEDEAO est disqualifiée pour condamner les coups d’Etat militaires”

Cedeao

Suite à la sanction de la Guinée par la CEDEAO à cause du coup d’Etat du 05 septembre qui a vu le renversement de l’ex-président Alpha Condé, Abdourahim Kébé, colonel à la retraite, a dénoncé cette attitude des chefs d’Etat. Pour lui, la CEDEAO n’est pas qualifiée pour condamner les coups d’État militaires.

En effet, Abdourahim Kébé n’y est pas allé de mains mortes pour dénoncer la sanction de la CEDEAO. Le colonel retraité se veut formel : “l’Afrique noire est malade de ses dirigeants. Ces derniers qui excellent dans l’art de tripatouiller et d’interpréter à leur guise les Constitutions nationales en vue de se maintenir le plus longtemps au pouvoir”.

À lire aussi :   CEDEAO : le lancement de l'Eco prévu pour 2027

D’ailleurs dans un tweet, Abdourahim Kébé a fait savoir que : “La Communauté économique des états d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est disqualifiée pour condamner les coups d’état militaires puisqu’elle tolère les coups d’état constitutionnels des chefs d’état illégitimes qui y sont majoritaires”.

Pour terminer, Abdourahim Kébé a ajouté que ces chefs d’Etat sont : “Des dirigeants sans foi ni loi, à l’image des tyrans Denys père et fils qui ont travaillé à se maintenir au pouvoir par la menace des armes contre toute opposition démocratique”.

En somme, pour Abdourahim Kébé, la CEDEAO n’a pas de leçon de gouvernance à donner.

À lire aussi :   Mali : un gouvernement d'ici dimanche, la Cédéao "rassurée"
--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire