Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
La Béninoise Reckya Madougou lance un nouvel ouvrage
16/09/2020 à 11h06 par Elsie Agondanou

Suite à son premier ouvrage politique titré « Mon combat pour la parole » paru en 2009, Reckya Madougou décide d’en lancer un deuxième. « SOIGNER LES CERTITUDES », tel est le titre de ce nouveau chef-d’œuvre de la Béninoise et femme politique active dont elle a fait l'annonce ce dimanche 13 septembre 2020 sur ses différents réseaux sociaux.

 

Publiée aux Éditions Jean-Jacques Wuillaume, cette œuvre enrichissante a une fois de plus l'agrémentation d'être préfacée par une grande personnalité politique. Avec une préface de Christiane Taubira pour son premier ouvrage, il s'agit cette fois-ci de SEM Macky Sall, le président de la République du Sénégal.« Dialectique d'inclusion et du minimum humain en Afrique » est le sous-titre que porte l'ouvrage. Il se voit plus explicite des aspirations et de la volonté de l'auteure de mettre en exergue les indications pour repousser les limites de la pauvreté en Afrique.

 

Reckya Madougou, pour sa part, détient des armes puissantes dans la politique par son parcours exceptionnel dans ce domaine. Ancien Garde des Sceaux et ancien ministre pour sa patrie mère, elle a fondé, en 2018, avec plusieurs figures intellectuelles, le Think & Do Tank, Team RM (Team des Réflexions et Méthodes). Elle est aujourd’hui, entre autres, Conseiller Spécial du président de la République togolaise Faure Gnassingbé.

 

L'œuvre en elle-même est un échange entre l’auteure et l'écrivain Stephens Akplogan. Elle y traite, en s'appuyant sur des faits, des chiffres et des conseils, des questions liées à l'inclusion financière des populations, les mécanismes structurels de développement, l'autonomisation des femmes, la justice sociale et l’espoir de la jeunesse.

 

À l'image du titre de son œuvre, elle a « fait le choix de déconstruire et soigner les certitudes qui empêchent les politiques de mieux insérer ou de laisser s'épanouir la jeunesse ou la femme africaine dans les systèmes libéraux de nos États » dixit le site beninintelligent.com.

 

« Et évidemment, ces dernières sont liées à la nécessité de capacitation massive des populations plutôt que leur confinement dans les processus d’assistanat, l’inclusion financière bien calibrée versus les incantations de lutte contre la pauvreté, aux mécanismes structurels de développement avec des “Home grown solutions, notamment des partenariats sud-sud en Afrique et la digitalisation de l’activité économique au lieu d’attendre l’Occident providentiel pour un oui ou un non, à l’autonomisation des femmes, à la justice sociale et à l’espoir d’une jeunesse décomplexée, fière de notre continent, objet de toutes les convoitises » d'après l'auteure.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 685 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Suite à son premier ouvrage politique titré « Mon combat pour la parole » paru en 2009, Reckya Madougou décide d’en lancer un deuxième. « SOIGNER LES CERTITUDES », tel est le titre de ce nouveau chef-d’œuvre de la Béninoise et femme politique active dont elle a fait l'annonce ce dimanche 13 septembre 2020 sur ses différents réseaux sociaux.

 

Publiée aux Éditions Jean-Jacques Wuillaume, cette œuvre enrichissante a une fois de plus l'agrémentation d'être préfacée par une grande personnalité politique. Avec une préface de Christiane Taubira pour son premier ouvrage, il s'agit cette fois-ci de SEM Macky Sall, le président de la République du Sénégal.« Dialectique d'inclusion et du minimum humain en Afrique » est le sous-titre que porte l'ouvrage. Il se voit plus explicite des aspirations et de la volonté de l'auteure de mettre en exergue les indications pour repousser les limites de la pauvreté en Afrique.

 

Reckya Madougou, pour sa part, détient des armes puissantes dans la politique par son parcours exceptionnel dans ce domaine. Ancien Garde des Sceaux et ancien ministre pour sa patrie mère, elle a fondé, en 2018, avec plusieurs figures intellectuelles, le Think & Do Tank, Team RM (Team des Réflexions et Méthodes). Elle est aujourd’hui, entre autres, Conseiller Spécial du président de la République togolaise Faure Gnassingbé.

 

L'œuvre en elle-même est un échange entre l’auteure et l'écrivain Stephens Akplogan. Elle y traite, en s'appuyant sur des faits, des chiffres et des conseils, des questions liées à l'inclusion financière des populations, les mécanismes structurels de développement, l'autonomisation des femmes, la justice sociale et l’espoir de la jeunesse.

 

À l'image du titre de son œuvre, elle a « fait le choix de déconstruire et soigner les certitudes qui empêchent les politiques de mieux insérer ou de laisser s'épanouir la jeunesse ou la femme africaine dans les systèmes libéraux de nos États » dixit le site beninintelligent.com.

 

« Et évidemment, ces dernières sont liées à la nécessité de capacitation massive des populations plutôt que leur confinement dans les processus d’assistanat, l’inclusion financière bien calibrée versus les incantations de lutte contre la pauvreté, aux mécanismes structurels de développement avec des “Home grown solutions, notamment des partenariats sud-sud en Afrique et la digitalisation de l’activité économique au lieu d’attendre l’Occident providentiel pour un oui ou un non, à l’autonomisation des femmes, à la justice sociale et à l’espoir d’une jeunesse décomplexée, fière de notre continent, objet de toutes les convoitises » d'après l'auteure.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 685 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire