Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
LA BANDE IBRAHIMOVIC MET LA VIEILLE DAME KO ! – DBRIEF ET NOTES DES JOUEURS (MILAN 4-2 JUVENTUS) – FOOTBALL
08/07/2020 à 11h03 par La redaction
Publicité
Publicité

La bande à Ibrahimovic met la Vieille Dame KO ! - Débrief et NOTES des joueurs (Milan 4-2 Juventus) Par Youcef Touaitia - Actu Italie, Mise en ligne: le 07/07/2020 à 23h44 13 Taille du texte: Email Imprimer Malgré une avance de deux buts à l'heure de jeu, la Juventus s'est complètement écroulée contre le Milan AC (4-2), ce mardi, dans le choc de la 31e journée de Serie A. Déchaînés dans la dernière demi-heure, les Rossoneri ont profité des errements défensifs adverses pour enflammer la partie. Ibrahimovic a été décisif contre la Juventus. Non, la Serie A n'est pas encore totalement jouée. Malgré la défaite de la Lazio à Lecce (2-1), quelques heures plus tôt, la Juventus va devoir batailler jusqu'au bout pour récupérer un neuvième titre consécutif. La faute à un Milan AC aussi imprévisible que génial, qui après avoir été mené 0-2 à l'heure de jeu, est revenu de nulle part pour inscrire quatre buts et écraser la Vieille Dame (4-2), ce mardi, l'empêchant de prendre 10 points d'avance en tête du classement. Une première mi-temps terne Bousculés dans le premier quart d'heure par un Milan bien en place, les Turinois obtenaient la première grosse occasion par Ronaldo, qui ratait de peu le cadre sur sa frappe flottante. Une chaude alerte pour le club lombard, qui resserrait immédiatement les boulons. Ibrahimovic, discret jusqu'ici, obtenait même deux opportunités, mais Szczesny restait attentif sur les frappes du Suédois. Au fil des minutes, les deux équipes se crispaient et n'osaient plus grand-chose. En dehors de quelques centres mal ajustés de Saelemaekers et de tentatives lointaines pour les visiteurs, les défenses n'étaient pas mises à contribution. Il fallait néanmoins plusieurs interventions musclées des Rossoneri pour intimider des Bianconeri un peu plus insistants avant la pause. Un bijou de Rabiot... et le réveil sanguinaire de Milan Dès le retour des vestiaires, la Juventus faisait la différence. Après un joli rush, Rabiot envoyait une superbe frappe de 20 mètres en plein dans la lucarne (0-1, 47e). Une sublime réalisation qui assommait Milan. Dans la foulée, c'était Ronaldo, qui profitait d'une incompréhension entre Kjaer et Romagnoli, pour ajuster Donnarumma du plat du pied gauche (0-2, 53e). Au fond du trou, Milan revenait toutefois dans la partie par Ibrahimovic, qui transformait un penalty consécutif à une main de Bonucci (1-2, 62e). Un but importantissime pour l'ACM. Quelques instants plus tard, Kessie profitait d'une belle déviation du Suédois pour égaliser (2-2, 66e), alors que Leao, sur un de ses premiers ballons, crucifiait Szczesny d'une frappe à ras de terre au premier poteau (3-2, 68e). Complètement à la rue et sonnée, la Vieille Dame, qui passait proche de l'égalisation sur une tête de Rugani, craquait définitivement après une relance catastrophique d'Alex Sandro dont profitait Rebic (4-2, 80e). Un Milan 4 étoiles qui a fait voler en éclats une Juventus à côté de son sujet ! La note du match : 8/10 Il fallait être patient ce soir ! Après une première période assez fermée avec peu d'occasions, nous avons eu droit à une seconde période assez folle. Un superbe but de Rabiot, la Juventus qui mène 0-2 avant de s'écrouler en prenant 4 buts... Des rebondissements incroyables qui ont sérieusement pimenté un des plus beaux matchs depuis la reprise ! Les buts : - Rabiot récupère un ballon dans sa surface et élimine Hernandez avec un petit pont. Le milieu français fait parler sa puissance, transperce le milieu milanais pour décocher une lourde frappe de 20 mètres en plein dans la lucarne gauche de Donnarumma (0-1, 47e). - Sur le côté droit, Cuadrado réalise une longue ouverture vers Ronaldo. Le Portugais profite d'une incompréhension entre Kjaer et Romagnoli pour ajuster Donnarumma d'un plat du pied gauche chirurgical (0-2, 53e). - Hernandez déborde à gauche et trouve Rebic, qui reprend le ballon de la poitrine. Venu défendre, Bonucci touche le bout de cuir de la main. Penalty pour Ibrahimovic, qui prend Szczesny à contre-pied en tirant sur sa droite (1-2, 62e). - Kessie s'enfonce dans la défense turinoise et sert Calhanoglu. D'une passe croisée, le Turc trouve Ibrahimovic, qui réalise une belle déviation pour l'Ivoirien. D'un crochet dévastateur, ce dernier élimine Bonucci pour tromper Szczesny à l'aide d'une frappe déviée par Danilo (2-2, 66e). - Dos au but à 30 mètres, Rebic travaille bien pour conserver le ballon et le transmettre à Leao. Parti depuis la gauche, le Portugais fixe Rugani et crucifie Szczesny au ras du poteau droit (3-2, 68e). - Alex Sandro manque complètement son centre à l'opposée. A la réception du ballon, Bonaventura, qui remet intelligemment pour Rebic, impitoyable sur sa frappe à mi-hauteur du pied gauche (4-2, 80e). Les NOTES des joueurs Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur. L'homme du match : Franck Kessié (8/10) Un excellent match pour le milieu ivoirien, qui a su allier sa puissance avec une facilité naturelle à ressortir proprement le ballon. En seconde période, l'ancien joueur de l'Atalanta a réalisé de nombreuses percées, dont une qui a débouché sur le but de l'égalisation. Une très grosse prestation des deux côtés du terrain qui va lui donner confiance pour la suite de son aventure milanaise. MILAN AC : Gianluigi Donnarumma (4) : battu sur les deux premières frappes cadrées de la Juventus, le gardien milanais se rattrape bien en repoussant une tête de Rugani pour éviter le 3-3. Décisif, tout de même. Andrea Conti (5) : mi-figue, mi-raisin. Le latéral droit italien s'est plutôt bien tenu face à Ronaldo. Mais il a assez peu apporté sur le plan offensif malgré les trous laissés par Danilo. Remplacé à la 82e minute par Davide Calabria (non noté). Alessio Romagnoli (5) : pas irréprochable sur les deux buts. Sur le premier, il manque d'agressivité. Sur le second, il est beaucoup trop court pour reprendre le ballon de la tête. Moyen. Simon Kjaer (6) : très solide en première période, avec de nombreux duels gagnés face à Higuain et Ronaldo, le défenseur central danois a craqué au retour des vestiaires en lisant mal la trajectoire du ballon sur le but de Ronaldo. Une petite erreur qui ne l'a pas gêné plus que ça puisqu'il s'est remis en selle dans la dernière demi-heure. Theo Hernández (6) : un match en deux temps. D'abord une première période terne, mais aussi et surtout un comportement étrange sur le but de Rabiot, avec un manque criant d'agressivité. Avant de lâcher les chevaux dans la bonne période milanaise, faisant vivre un calvaire à Cuadrado. Il a termién très, très fort. Franck Kessié (8) : lire commentaire ci-dessus. Ismael Bennacer (6,5) : l'Algérien a rendu une bonne copie. Sa capacité à casser les lignes et à se montrer serein avec le ballon a rassuré ses partenaires. Le meilleur joueur de la dernière CAN s'est néanmoins un peu trop exposé avec des montées qui ont mis en difficulté sa défense. Il termine beaucoup mieux la partie en restant dans sa zone pour empêcher les Turinois de se projeter. Alexis Saelemaekers (4,5) : une prestation irrégulière pour le Belge, qui a d'abord bien commencé en apportant le danger dans son couloir, notamment avec des centres fuyants, avant de rentrer doucement mais sûrement dans le rang. Remplacé à la 59e minute par Rafael Leao (non noté), buteur sur un de ses premiers ballons d'une frappe au ras du poteau. Lucas Paquetá (4) : titulaire pour ce choc, le milieu brésilien a déçu. Même s'il s'est montré agressif à la récupération, on l'a trop peu vu prendre le jeu à son compte. Un match plus que moyen pour lui. Remplacé à la 46e minute par Hakan Calhanoglu (7), auteur d'une excellente entrée. Très à l'aise dans un rôle d'électron libre, le Turc a été dans tous les bons coups ce soir. Ante Rebic (7,5) : on peut rarement faire aussi mauvais et aussi génial dans le même match. Cataclysmique en première période, le Croate a retrouvé la lumière au retour des vestiaires. A l'origine du penalty marqué par Ibrahimovic, il est passeur décisif pour Leao avant de trouver la faille en fin de match. 45 minutes au purgatoire, 45 minutes au 7e ciel, le vice-champion du monde a un sacré mental ! Remplacé à la 82e minute par Rade Krunic (non noté). Zlatan Ibrahimovic (7,5) : pour un des derniers gros chocs de sa carrière, l'attaquant suédois a répondu présent. Il a été primordial sur les corners adverses, en s'imposant systématiquement dans les airs pour rassurer sa défense. Après avoir obtenu deux occasions avant la pause, il transforme un penalty puis se mue en passeur décisif d'une belle déviation sur le but de Kessié. Sorti dans la foulée, l'ancien Parisien n'a cessé d'haranguer ses troupes du bord de la touche pour les maintenir sous pression. Avec brio ! Remplacé à la 67e minute par Giacomo Bonaventura (non noté), auteur d'une entrée remarquée avec une belle passe décisive pour Rebic. JUVENTUS TURIN : Wojciech Szczesny (4) : un cauchemar. Malgré trois arrêts, dont deux devant Ibrahimovic, le gardien polonais s'est fait mitrailler au retour des vestiaires. Livré à lui-même. Juan Cuadrado (4) : face à un Hernandez qui n'attendait qu'une erreur de sa part pour monter dans son couloir, le Colombien s'est montré sobre en première période. C'est au moment où il a baissé sa garde qu'il a laissé des énormes boulevards dans la dernière demi-heure. Remplacé à la 77e minute par Alex Sandro (non noté), coupable d'une énorme erreur de relance qui a débouché sur le but de Rebic. Leonardo Bonucci (3) : catastrophique. Coupable d'une main qui a permis à Milan de croire à un retour avec le penalty d'Ibrahimovic, le capitaine piémontais s'est fait effacer comme un poussin par Kessié sur le but égalisateur. Trente minutes en enfer. Daniele Rugani (2) : attendu comme un futur grand défenseur, l'Italien a peut-être signé sa fin avec la Juventus ce soir. Bougé par Ibrahimovic, le Bianconero a été d'une mollesse rédhibitoire sur les percées milanaises, notamment sur le but de Leao, où il fait tout à l'envers. En l'absence de De Ligt, il n'a pas marqué de points, loin de là... Danilo (5) : le moins en difficulté des défenseurs turinois. Problème, il a dévié malencontreusement le ballon sur la frappe gagnante de Kessié. Surtout, il n'a rien apporté sur le plan offensif. Adrien Rabiot (5,5) : le Français a été sérieux durant une heure, en marquant notamment son premier but avec la Juventus d'une superbe frappe dans la lucarne après un joli rush. Visiblement trop dans l'euphorie, l'ancien Parisien a oublié de sécuriser sa zone, ce dont a profité Milan, qui s'est baladé au milieu entre l'heure de jeu et sa sortie. Remplacé à la 69e minute par Blaise Matuidi (non noté). Miralem Pjanic (5) : une première période soyeuse, avec une belle tenue de balle et des ouvertures de qualité. En revanche, il explose complètement en seconde période, dépassé par le réveil milanais. Remplacé à la 69e minute par Aaron Ramsey (non noté). Rodrigo Bentancur (6) : rarement exceptionnel, mais jamais mauvais. Une fois de plus, le milieu uruguayen a abattu un gros travail dans l'entrejeu. Au pressing, pour gêner la première relance, mais aussi au marquage d'Ibrahimovic, il a été le meilleur Turinois pendant une heure. Avant d'être, lui aussi, emporté par l'ouragan rouge et noir. Remplacé à la 94e minute par Stefano Muratore (non noté). Federico Bernardeschi (4) : un bon premier quart d'heure... puis plus rien. L'ailier italien n'a pas profité de la première période moyenne d'Hernandez pour le mettre en difficulté. Une prestation terne. Gonzalo Higuaín (3) : inexistant, transparent, un fantôme... Peu importe le qualificatif, vous aurez compris que l'attaquant argentin n'a absolument pas pesé ce soir. Remplacé à la 69e minute par Douglas Costa (non noté). Cristiano Ronaldo (5) : l'attaquant portugais a été plutôt discret. Malgré tout, il lui a suffi d'une petite erreur milanaise pour réaliser le break d'un plat du pied gauche chirurgical. Cela reste tout de même léger pour un joueur de sa trempe. + Retrouvez les résultats et le classement de Serie A italienne sur Maxifoot Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous ! MILAN AC 4-2 JUVENTUS TURIN (mi-tps: 0-0) - ITALIE - Série A / 31e journée Stade : Stadio Giuseppe Meazza - Arbitre : Marco Guida Buts : Z. Ibrahimovic (62e, pen.) F. Kessié (66e) Rafael Leão (67e) A. Rebic (80e) pour MILAN AC - A. Rabiot (47e) Cristiano Ronaldo (53e) pour JUVENTUS TURIN Avertissements : Lucas Paquetá (31e), I. Bennacer (36e), A. Rebic (59e), A. Conti (73e), pour MILAN AC - L. Bonucci (62e), pour JUVENTUS TURIN MILAN AC : G. Donnarumma - A. Conti (D. Calabria, 82e), S. Kjær, A. Romagnoli, T. Hernández - F. Kessié, I. Bennacer - A. Saelemaekers (Rafael Leão, 60e), Lucas Paquetá (H. Çalhanoglu, 46e), A. Rebic (R. Krunic, 82e) - Z. Ibrahimovic (G. Bonaventura, 67e) JUVENTUS TURIN : W. Szczesny - J. Cuadrado (Alex Sandro, 77e), D. Rugani, L. Bonucci, Danilo - R. Bentancur (S. Muratore, 90+4e), M. Pjanic (A. Ramsey, 69e), A. Rabiot (B. Matuidi, 69e) - F. Bernardeschi, G. Higuaín (Douglas Costa, 69e), Cristiano Ronaldo - Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-44213.htm#footref

Publicité
Publicité
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆



Plus de news

Côte D’ivoire : Le Gouvernement Créera Une Cellule Aéroportuaire Anti Trafics (Caat) Pour Lutter Contre Le Trafic De Drogue

18/06/2021

Côte d’Ivoire...

Publicité Publicité Le Gouvernement a décidé de...
Voici Comment Les Mercenaires Russes Commettent Des Crimes De Guerre En République Centrafricaine

18/06/2021

Voici comment...

Publicité Publicité Dans l’après-midi du 15 février...
Côte D’ivoire/ Laurent Gbagbo Depuis Abidjan: « Je Suis Heureux De Retrouver La Côte D’ivoire Et L’afrique »

18/06/2021

Côte d’Ivoire/...

Publicité Publicité Il n’a assurément rien perdu...
Côte D’ivoire/ Gbagbo Annonce Ce Qu’il Va Faire Dans Quelques Jours

18/06/2021

Côte d’Ivoire/...

Publicité Publicité Laurent Gbagbo ne va pas...
Bamba Bakary En Spectacle Le 10 Juillet Prochain

18/06/2021

Bamba Bakary...

Publicité Publicité Il va signer son retour...
Côte D’ivoire/ Les Révélations De Laurent Gbagbo Sur Ses Soutiens En Afrique

18/06/2021

Côte d’Ivoire/...

Publicité Publicité Dans son allocution devant les...
Cacao : En Route Vers Une Production Record, Selon L’icco

18/06/2021

Cacao :...

Publicité Publicité La production mondiale de fèves...
Mozambique: Voici Comment Les Gardiennes De Prison Forcent Les Détenues À Se Prostituer

18/06/2021

Mozambique: voici...

Publicité Publicité Les gardiennes d’une prison pour...
Laurent Gbagbo : La Cdpa Célèbre Son Retour

18/06/2021

Laurent Gbagbo...

Publicité Publicité Bienvenue chez toi, camarade Laurent...
Le Mouvement Conscience Mandela Salue Le Retour Du Président Laurent Koudou Gbagbo

18/06/2021

Le Mouvement...

Publicité Publicité   Le Mouvement Conscience Mandela...
Francis Mvemba Réagit Aux Nouvelles Critiques Sur Son Mariage Avec Coco Emilia

17/06/2021

FRANCIS MVEMBA...

Publicité Publicité Alors que son mariage avec...
Emmanuel Macron Est Optimiste Pour La Technologie Africaine Au Salon Vivatech

17/06/2021

Emmanuel Macron...

Publicité Publicité   Le 16 juin 2021,...
La Résidence De Gbagbo Assiégée Par Les Manifestants

17/06/2021

La résidence...

Publicité Publicité   Laurent Gbagbo, étant définitivement...
Laurent Gbagbo Pose Enfin Ses Pieds Sur Le Sol Ivoirien ( Photos)

17/06/2021

Laurent Gbagbo...

Publicité Publicité Publicité C'est la joie chez...
Des Partisans De Gbagbo Empêchés Par Des Microbes Sur L'Autoroute De Yopougon - Adjamé (Vidéo)

17/06/2021

Des partisans...

Publicité Publicité     C'est une vidéo...
Côte D'Ivoire : Une Très Mauvaise Nouvelle Pour Guillaume Soro

17/06/2021

Côte d’Ivoire...

Publicité Publicité Une très mauvaise nouvelle pour...
Retour De Laurent Gbagbo : Voici Le Message De Simone Gbagbo Avant D’aller À L’aéroport (Vidéo)

17/06/2021

Retour de...

Publicité Publicité   La femme de l’ancien...
Retour De Laurent Gbagbo : Voici La Réaction Officielle De Guillaume Soro

17/06/2021

Retour de...

Publicité Publicité M. Laurent GBAGBO, ancien Président...
Chris Yapi : « Retour Le 17 Juin 2021 En Côte D’ivoire : Un Sombre Traquenard Se Prépare Contre Laurent Gbagbo »

17/06/2021

Chris Yapi...

Publicité Publicité ChrIs Yapi, le fameux, fait...
Chris Yapi : « Retour De Laurent Gbagbo En Côte D’ivoire : Voici Ce Qui Se Prépare »

17/06/2021

Chris Yapi...

Publicité Publicité   Chris Yapi sort de...
Publicité
Publicité

La bande à Ibrahimovic met la Vieille Dame KO ! - Débrief et NOTES des joueurs (Milan 4-2 Juventus) Par Youcef Touaitia - Actu Italie, Mise en ligne: le 07/07/2020 à 23h44 13 Taille du texte: Email Imprimer Malgré une avance de deux buts à l'heure de jeu, la Juventus s'est complètement écroulée contre le Milan AC (4-2), ce mardi, dans le choc de la 31e journée de Serie A. Déchaînés dans la dernière demi-heure, les Rossoneri ont profité des errements défensifs adverses pour enflammer la partie. Ibrahimovic a été décisif contre la Juventus. Non, la Serie A n'est pas encore totalement jouée. Malgré la défaite de la Lazio à Lecce (2-1), quelques heures plus tôt, la Juventus va devoir batailler jusqu'au bout pour récupérer un neuvième titre consécutif. La faute à un Milan AC aussi imprévisible que génial, qui après avoir été mené 0-2 à l'heure de jeu, est revenu de nulle part pour inscrire quatre buts et écraser la Vieille Dame (4-2), ce mardi, l'empêchant de prendre 10 points d'avance en tête du classement. Une première mi-temps terne Bousculés dans le premier quart d'heure par un Milan bien en place, les Turinois obtenaient la première grosse occasion par Ronaldo, qui ratait de peu le cadre sur sa frappe flottante. Une chaude alerte pour le club lombard, qui resserrait immédiatement les boulons. Ibrahimovic, discret jusqu'ici, obtenait même deux opportunités, mais Szczesny restait attentif sur les frappes du Suédois. Au fil des minutes, les deux équipes se crispaient et n'osaient plus grand-chose. En dehors de quelques centres mal ajustés de Saelemaekers et de tentatives lointaines pour les visiteurs, les défenses n'étaient pas mises à contribution. Il fallait néanmoins plusieurs interventions musclées des Rossoneri pour intimider des Bianconeri un peu plus insistants avant la pause. Un bijou de Rabiot... et le réveil sanguinaire de Milan Dès le retour des vestiaires, la Juventus faisait la différence. Après un joli rush, Rabiot envoyait une superbe frappe de 20 mètres en plein dans la lucarne (0-1, 47e). Une sublime réalisation qui assommait Milan. Dans la foulée, c'était Ronaldo, qui profitait d'une incompréhension entre Kjaer et Romagnoli, pour ajuster Donnarumma du plat du pied gauche (0-2, 53e). Au fond du trou, Milan revenait toutefois dans la partie par Ibrahimovic, qui transformait un penalty consécutif à une main de Bonucci (1-2, 62e). Un but importantissime pour l'ACM. Quelques instants plus tard, Kessie profitait d'une belle déviation du Suédois pour égaliser (2-2, 66e), alors que Leao, sur un de ses premiers ballons, crucifiait Szczesny d'une frappe à ras de terre au premier poteau (3-2, 68e). Complètement à la rue et sonnée, la Vieille Dame, qui passait proche de l'égalisation sur une tête de Rugani, craquait définitivement après une relance catastrophique d'Alex Sandro dont profitait Rebic (4-2, 80e). Un Milan 4 étoiles qui a fait voler en éclats une Juventus à côté de son sujet ! La note du match : 8/10 Il fallait être patient ce soir ! Après une première période assez fermée avec peu d'occasions, nous avons eu droit à une seconde période assez folle. Un superbe but de Rabiot, la Juventus qui mène 0-2 avant de s'écrouler en prenant 4 buts... Des rebondissements incroyables qui ont sérieusement pimenté un des plus beaux matchs depuis la reprise ! Les buts : - Rabiot récupère un ballon dans sa surface et élimine Hernandez avec un petit pont. Le milieu français fait parler sa puissance, transperce le milieu milanais pour décocher une lourde frappe de 20 mètres en plein dans la lucarne gauche de Donnarumma (0-1, 47e). - Sur le côté droit, Cuadrado réalise une longue ouverture vers Ronaldo. Le Portugais profite d'une incompréhension entre Kjaer et Romagnoli pour ajuster Donnarumma d'un plat du pied gauche chirurgical (0-2, 53e). - Hernandez déborde à gauche et trouve Rebic, qui reprend le ballon de la poitrine. Venu défendre, Bonucci touche le bout de cuir de la main. Penalty pour Ibrahimovic, qui prend Szczesny à contre-pied en tirant sur sa droite (1-2, 62e). - Kessie s'enfonce dans la défense turinoise et sert Calhanoglu. D'une passe croisée, le Turc trouve Ibrahimovic, qui réalise une belle déviation pour l'Ivoirien. D'un crochet dévastateur, ce dernier élimine Bonucci pour tromper Szczesny à l'aide d'une frappe déviée par Danilo (2-2, 66e). - Dos au but à 30 mètres, Rebic travaille bien pour conserver le ballon et le transmettre à Leao. Parti depuis la gauche, le Portugais fixe Rugani et crucifie Szczesny au ras du poteau droit (3-2, 68e). - Alex Sandro manque complètement son centre à l'opposée. A la réception du ballon, Bonaventura, qui remet intelligemment pour Rebic, impitoyable sur sa frappe à mi-hauteur du pied gauche (4-2, 80e). Les NOTES des joueurs Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur. L'homme du match : Franck Kessié (8/10) Un excellent match pour le milieu ivoirien, qui a su allier sa puissance avec une facilité naturelle à ressortir proprement le ballon. En seconde période, l'ancien joueur de l'Atalanta a réalisé de nombreuses percées, dont une qui a débouché sur le but de l'égalisation. Une très grosse prestation des deux côtés du terrain qui va lui donner confiance pour la suite de son aventure milanaise. MILAN AC : Gianluigi Donnarumma (4) : battu sur les deux premières frappes cadrées de la Juventus, le gardien milanais se rattrape bien en repoussant une tête de Rugani pour éviter le 3-3. Décisif, tout de même. Andrea Conti (5) : mi-figue, mi-raisin. Le latéral droit italien s'est plutôt bien tenu face à Ronaldo. Mais il a assez peu apporté sur le plan offensif malgré les trous laissés par Danilo. Remplacé à la 82e minute par Davide Calabria (non noté). Alessio Romagnoli (5) : pas irréprochable sur les deux buts. Sur le premier, il manque d'agressivité. Sur le second, il est beaucoup trop court pour reprendre le ballon de la tête. Moyen. Simon Kjaer (6) : très solide en première période, avec de nombreux duels gagnés face à Higuain et Ronaldo, le défenseur central danois a craqué au retour des vestiaires en lisant mal la trajectoire du ballon sur le but de Ronaldo. Une petite erreur qui ne l'a pas gêné plus que ça puisqu'il s'est remis en selle dans la dernière demi-heure. Theo Hernández (6) : un match en deux temps. D'abord une première période terne, mais aussi et surtout un comportement étrange sur le but de Rabiot, avec un manque criant d'agressivité. Avant de lâcher les chevaux dans la bonne période milanaise, faisant vivre un calvaire à Cuadrado. Il a termién très, très fort. Franck Kessié (8) : lire commentaire ci-dessus. Ismael Bennacer (6,5) : l'Algérien a rendu une bonne copie. Sa capacité à casser les lignes et à se montrer serein avec le ballon a rassuré ses partenaires. Le meilleur joueur de la dernière CAN s'est néanmoins un peu trop exposé avec des montées qui ont mis en difficulté sa défense. Il termine beaucoup mieux la partie en restant dans sa zone pour empêcher les Turinois de se projeter. Alexis Saelemaekers (4,5) : une prestation irrégulière pour le Belge, qui a d'abord bien commencé en apportant le danger dans son couloir, notamment avec des centres fuyants, avant de rentrer doucement mais sûrement dans le rang. Remplacé à la 59e minute par Rafael Leao (non noté), buteur sur un de ses premiers ballons d'une frappe au ras du poteau. Lucas Paquetá (4) : titulaire pour ce choc, le milieu brésilien a déçu. Même s'il s'est montré agressif à la récupération, on l'a trop peu vu prendre le jeu à son compte. Un match plus que moyen pour lui. Remplacé à la 46e minute par Hakan Calhanoglu (7), auteur d'une excellente entrée. Très à l'aise dans un rôle d'électron libre, le Turc a été dans tous les bons coups ce soir. Ante Rebic (7,5) : on peut rarement faire aussi mauvais et aussi génial dans le même match. Cataclysmique en première période, le Croate a retrouvé la lumière au retour des vestiaires. A l'origine du penalty marqué par Ibrahimovic, il est passeur décisif pour Leao avant de trouver la faille en fin de match. 45 minutes au purgatoire, 45 minutes au 7e ciel, le vice-champion du monde a un sacré mental ! Remplacé à la 82e minute par Rade Krunic (non noté). Zlatan Ibrahimovic (7,5) : pour un des derniers gros chocs de sa carrière, l'attaquant suédois a répondu présent. Il a été primordial sur les corners adverses, en s'imposant systématiquement dans les airs pour rassurer sa défense. Après avoir obtenu deux occasions avant la pause, il transforme un penalty puis se mue en passeur décisif d'une belle déviation sur le but de Kessié. Sorti dans la foulée, l'ancien Parisien n'a cessé d'haranguer ses troupes du bord de la touche pour les maintenir sous pression. Avec brio ! Remplacé à la 67e minute par Giacomo Bonaventura (non noté), auteur d'une entrée remarquée avec une belle passe décisive pour Rebic. JUVENTUS TURIN : Wojciech Szczesny (4) : un cauchemar. Malgré trois arrêts, dont deux devant Ibrahimovic, le gardien polonais s'est fait mitrailler au retour des vestiaires. Livré à lui-même. Juan Cuadrado (4) : face à un Hernandez qui n'attendait qu'une erreur de sa part pour monter dans son couloir, le Colombien s'est montré sobre en première période. C'est au moment où il a baissé sa garde qu'il a laissé des énormes boulevards dans la dernière demi-heure. Remplacé à la 77e minute par Alex Sandro (non noté), coupable d'une énorme erreur de relance qui a débouché sur le but de Rebic. Leonardo Bonucci (3) : catastrophique. Coupable d'une main qui a permis à Milan de croire à un retour avec le penalty d'Ibrahimovic, le capitaine piémontais s'est fait effacer comme un poussin par Kessié sur le but égalisateur. Trente minutes en enfer. Daniele Rugani (2) : attendu comme un futur grand défenseur, l'Italien a peut-être signé sa fin avec la Juventus ce soir. Bougé par Ibrahimovic, le Bianconero a été d'une mollesse rédhibitoire sur les percées milanaises, notamment sur le but de Leao, où il fait tout à l'envers. En l'absence de De Ligt, il n'a pas marqué de points, loin de là... Danilo (5) : le moins en difficulté des défenseurs turinois. Problème, il a dévié malencontreusement le ballon sur la frappe gagnante de Kessié. Surtout, il n'a rien apporté sur le plan offensif. Adrien Rabiot (5,5) : le Français a été sérieux durant une heure, en marquant notamment son premier but avec la Juventus d'une superbe frappe dans la lucarne après un joli rush. Visiblement trop dans l'euphorie, l'ancien Parisien a oublié de sécuriser sa zone, ce dont a profité Milan, qui s'est baladé au milieu entre l'heure de jeu et sa sortie. Remplacé à la 69e minute par Blaise Matuidi (non noté). Miralem Pjanic (5) : une première période soyeuse, avec une belle tenue de balle et des ouvertures de qualité. En revanche, il explose complètement en seconde période, dépassé par le réveil milanais. Remplacé à la 69e minute par Aaron Ramsey (non noté). Rodrigo Bentancur (6) : rarement exceptionnel, mais jamais mauvais. Une fois de plus, le milieu uruguayen a abattu un gros travail dans l'entrejeu. Au pressing, pour gêner la première relance, mais aussi au marquage d'Ibrahimovic, il a été le meilleur Turinois pendant une heure. Avant d'être, lui aussi, emporté par l'ouragan rouge et noir. Remplacé à la 94e minute par Stefano Muratore (non noté). Federico Bernardeschi (4) : un bon premier quart d'heure... puis plus rien. L'ailier italien n'a pas profité de la première période moyenne d'Hernandez pour le mettre en difficulté. Une prestation terne. Gonzalo Higuaín (3) : inexistant, transparent, un fantôme... Peu importe le qualificatif, vous aurez compris que l'attaquant argentin n'a absolument pas pesé ce soir. Remplacé à la 69e minute par Douglas Costa (non noté). Cristiano Ronaldo (5) : l'attaquant portugais a été plutôt discret. Malgré tout, il lui a suffi d'une petite erreur milanaise pour réaliser le break d'un plat du pied gauche chirurgical. Cela reste tout de même léger pour un joueur de sa trempe. + Retrouvez les résultats et le classement de Serie A italienne sur Maxifoot Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous ! MILAN AC 4-2 JUVENTUS TURIN (mi-tps: 0-0) - ITALIE - Série A / 31e journée Stade : Stadio Giuseppe Meazza - Arbitre : Marco Guida Buts : Z. Ibrahimovic (62e, pen.) F. Kessié (66e) Rafael Leão (67e) A. Rebic (80e) pour MILAN AC - A. Rabiot (47e) Cristiano Ronaldo (53e) pour JUVENTUS TURIN Avertissements : Lucas Paquetá (31e), I. Bennacer (36e), A. Rebic (59e), A. Conti (73e), pour MILAN AC - L. Bonucci (62e), pour JUVENTUS TURIN MILAN AC : G. Donnarumma - A. Conti (D. Calabria, 82e), S. Kjær, A. Romagnoli, T. Hernández - F. Kessié, I. Bennacer - A. Saelemaekers (Rafael Leão, 60e), Lucas Paquetá (H. Çalhanoglu, 46e), A. Rebic (R. Krunic, 82e) - Z. Ibrahimovic (G. Bonaventura, 67e) JUVENTUS TURIN : W. Szczesny - J. Cuadrado (Alex Sandro, 77e), D. Rugani, L. Bonucci, Danilo - R. Bentancur (S. Muratore, 90+4e), M. Pjanic (A. Ramsey, 69e), A. Rabiot (B. Matuidi, 69e) - F. Bernardeschi, G. Higuaín (Douglas Costa, 69e), Cristiano Ronaldo - Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-44213.htm#footref

Publicité
Publicité
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire