Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
La BAD recrute 01 Chargé(e) en chef de la responsabilisation
09/10/2019 à 08h50 par La redaction

La BAD recrute 01 Chargé(e) en chef de la responsabilisation, division de la performance opérationnelle et de la responsabilisation, SNDR1  » être ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

 

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Abidjan, Cote d’ivoire
Banque et Assurances
Chargé(e) en chef de la responsabilisation, division de la performance opérationnelle et de la responsabilisation, SNDR1
Titre du poste: Chargé(e) en chef de la responsabilisation, division de la performance opérationnelle et de la responsabilisation, SNDR1
Grade: PL3
Poste N°: 50093606
Référence: ADB/19/183
Date de clôture: 24-oct-2019
Lieu d’affectation: Abidjan, Cote d’ivoire
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines, dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.
LE COMPLEXE :
La Vice-présidence principale est chargée d’apporter son appui au Président dans la gestion quotidienne du Groupe de la Banque, en vue d’atteindre l’objectif stratégique de l’institution et de promouvoir une culture de la performance permettant d’harmoniser tous les processus et systèmes en vue de produire des résultats à fort impact. La Vice-présidence principale assure un leadership efficace et une coordination exceptionnelle pour garantir la mise en œuvre et le suivi des principales décisions institutionnelles, ainsi que l’identification des mesures et des actions correctives nécessaires. Elle dirige les discussions de la Haute direction, le processus de prise de décision et la mise en œuvre des décisions clés du Conseil et de la Direction.
Le département récruteur :
Au sein du Complexe de la Vice-présidente principale, le Département de la mise en œuvre, de la gestion de la performance et des résultats apporte son appui à la Haute direction dans la réalisation du mandat de la Banque africaine de développement pour le développement, l’amélioration des performances opérationnelles et institutionnelles, l’accélération du rythme de la mise en œuvre et le renforcement de l’impact de la Banque sur le développement. Dans le cadre de son mandat, le département œuvre aussi à renforcer la responsabilité interne et externe de la Banque en matière de résultats et œuvre à la promotion d’une culture axée sur la performance dans l’ensemble de l’organisation.
Les activités du département seront assurées par les divisions suivantes :
Performance institutionnelle et responsabilisation ;
Appui à la mise en œuvre.
La division de la performance institutionnelle et de la responsabilisation est chargée de mettre en place et de gérer des cadres institutionnels pour assurer l’évaluation et le suivi de la performance de la Banque et de son impact sur le développement. Dans le cadre de son mandat, la division œuvre à renforcer la responsabilité interne et externe de la Banque et à promouvoir une culture axée sur la performance.
La division assure les activités suivantes :
mettre en place des indicateurs de mesure institutionnels pour assurer le suivi de la performance et des résultats – la division s’assure que les responsabilités sont clairement définies et que les principaux indicateurs de performance et les tableaux de bord sont équilibrés et mesurent à la fois les résultats, la performance et que les paramètres de mesure sont transmis aux niveaux inférieurs, le cas échéant. Elle met également en place un système efficace d’incitations en concevant les principaux indicateurs de performance en conformité avec le Cadre de mesure des résultats de la Banque et les priorités institutionnelles ;
renforcer la responsabilisation, promouvoir une culture de la performance et étendre le rayon d’action – la division renforce la responsabilité au titre de l’un des principaux déterminants d’une culture axée sur la performance. À cet égard, elle met l’accent sur la responsabilité interne en s’engageant auprès du Conseil d’administration et sur la responsabilité externe, en fournissant aux parties prenantes une évaluation de la performance de la Banque en termes de réalisation de ses objectifs de développement, à travers la communication et la diffusion ;
tirer des enseignements des évaluations indépendantes et externes – la division analyse les évaluations indépendantes et externes en vue d’améliorer la performance de la Banque, de résoudre les problèmes essentiels, de lever les obstacles et d’améliorer les processus opérationnels.
Le poste :
La position du responsable en chef de la responsabilisation exige un niveau élevé d’interaction avec le Département d’évaluation indépendante, la haute direction et le conseil d’administration. Cela impliquera une combinaison de compétences techniques, institutionnelles et de gestion des personnes, avec de nombreuses possibilités de créativité, de résolution de problèmes, de travail analytique, de renforcement des capacités et de coaching. Le/la titulaire du poste a pour mission d’examiner les évaluations internes et externes et de travailler avec la direction pour coordonner et préparer ces réponses, y compris des mesures claires pour donner suite aux recommandations faites par les évaluations, en vue d’améliorer la performance de la Banque, de résoudre les problèmes essentiels, de lever les obstacles et d’améliorer les processus opérationnels.
Le/la titulaire du poste est chargé(e) d’assurer le suivi et la surveillance de la mise en œuvre des engagements pris par la direction en réponse à ces évaluations et également de gérer le Système d’archivage des mesures prises par la Direction. Le/la titulaire du poste est également le point focal de la Banque pour les évaluations externes, comme l’évaluation des banques multilatérales par les partenaires.
Enfin, le responsable en chef de la responsabilisation assurera également un leadership intellectuel et stratégique efficace sur des questions clés et tirera des leçons pour améliorer la mesure de la performance de la Banque à l’aide du cadre de mesure des résultats de la Banque.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision et l’orientation du chef de la division de la performance institutionnelle et de la responsabilisation, le/la chargé(e) en chef de la responsabilisation assume les fonctions suivantes :
élaborer et mettre en œuvre un processus efficace pour coordonner des réponses opportunes et de qualité de la Direction aux évaluations ;
élaborer, mettre à jouret diffuser des orientations spécifiques pour produire des réponses opportunes et de qualité de la Direction ;
analyser les évaluations indépendantes et externes ; travailler en coordination avec la Direction, les départements sectoriels et le Département d’évaluation indépendante, pour préparer les réponses de la Direction à ces évaluations ;
coordonner et fournir les contributions à l’agenda du Conseil d’administration, pour le compte de la Direction ;
prodiguer des conseils et faire des contributions importantes à la préparation des réponses de la Direction ;
gérer et coordonner le Système d’archivage des mesures prises par la Direction ;
produire un rapport annuel au Conseil d’administration sur la mise en œuvre des engagements pris par la Direction en réponse à ces évaluations ;
Contribuer aux travaux menés à l’échelle de la Banque en vue de la consolidation et de la mise à jour du cadre de mesure des résultats du Groupe de la Banque et notamment de l’élaboration de mesures appropriées
communiquer régulièrement avec le Conseil d’administration sur l’évolution de l’exécution du mandat de la Banque et la résolution des problèmes et la prise en compte des priorités institutionnelles ;
Répondre de manière proactive aux défis stratégiques de performance qui émergent et qui affectent la Banque et coordonner ainsi l’élaboration d’une réponse institutionnelle ;
piloter le travail d’analyse pour formuler des recommandations et des conseils stratégiques pour la résolution des problèmes opérationnels dans l’amélioration de la performance et de la responsabilisation de la Banque ;
nouer et gérer de solides relations de travail avec les autres départements et développer des réseaux avec les professionnels d’autres organisations du développement pour apprendre leurs pratiques et leurs processus ;
participer aux réunions internes et externes pertinentes et promouvoir le travail de la Banque par le biais de présentations et de communications ;
contribuer au programme de travail de la division et du département, le cas échéant ;
commanditer et superviser le travail des consultants ou des fournisseurs, le cas echeant
Critères de sélection
Être titulaire au moins d’un Master 2/DESS/DEA ou un diplôme équivalent, de préférence en relations internationales, en études du développement, en administration publique, en économie ou en sciences politiques.
Justifier au minimum de sept (7) années d’expérience pertinente ; l’expérience dans le cadre d’une organisation internationale serait un atout supplémentaire.
Avoir des connaissances en gestion axée sur les résultats, en gestion axée sur les résultats de développement  et en évaluation.
Bonne compréhension des débats de politique de développement au niveau global et des principaux défis de développement en rapport avec les pays membres régionaux et les banques de développement multilatérales.
L’expérience dans le secteur privé sera un avantage supplémentaire.
Avoir d’excellentes aptitudes techniques et analytiques et des antécédents opérationnels en matière d’obtention de résultats.
Avoir de solides capacités conceptuelles et la capacité de produire un travail d’analyse de qualité ;
Avoir une capacité avérée à réfléchir de manière stratégique et à synthétiser des questions complexes.
Avoir de fortes aptitudes interpersonnelles et la capacité avérée à travailler dans un environnement multiculturel et à s’y adapter.
Avoir de solides capacités à exercer un bon jugement dans la gestion de questions stratégiques sensibles et complexes.
Être capable de gérer et de superviser le personnel d’appui et de recruter et de gérer des consultants, le cas échéant.
Être capable de communiquer de manière efficace (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
Savoir utiliser les applications standards MS Office : Word, Excel, Power Point.
Savoir utiliser SAP ou d’autres outils financiers institutionnels équivalents et/ou MS Project ou des outils de gestion de projets équivalents.
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL Y AFFÉRENTES.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct [email protected]
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

POSTULER

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 492 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

La BAD recrute 01 Chargé(e) en chef de la responsabilisation, division de la performance opérationnelle et de la responsabilisation, SNDR1  » être ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

 

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Abidjan, Cote d’ivoire
Banque et Assurances
Chargé(e) en chef de la responsabilisation, division de la performance opérationnelle et de la responsabilisation, SNDR1
Titre du poste: Chargé(e) en chef de la responsabilisation, division de la performance opérationnelle et de la responsabilisation, SNDR1
Grade: PL3
Poste N°: 50093606
Référence: ADB/19/183
Date de clôture: 24-oct-2019
Lieu d’affectation: Abidjan, Cote d’ivoire
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines, dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.
LE COMPLEXE :
La Vice-présidence principale est chargée d’apporter son appui au Président dans la gestion quotidienne du Groupe de la Banque, en vue d’atteindre l’objectif stratégique de l’institution et de promouvoir une culture de la performance permettant d’harmoniser tous les processus et systèmes en vue de produire des résultats à fort impact. La Vice-présidence principale assure un leadership efficace et une coordination exceptionnelle pour garantir la mise en œuvre et le suivi des principales décisions institutionnelles, ainsi que l’identification des mesures et des actions correctives nécessaires. Elle dirige les discussions de la Haute direction, le processus de prise de décision et la mise en œuvre des décisions clés du Conseil et de la Direction.
Le département récruteur :
Au sein du Complexe de la Vice-présidente principale, le Département de la mise en œuvre, de la gestion de la performance et des résultats apporte son appui à la Haute direction dans la réalisation du mandat de la Banque africaine de développement pour le développement, l’amélioration des performances opérationnelles et institutionnelles, l’accélération du rythme de la mise en œuvre et le renforcement de l’impact de la Banque sur le développement. Dans le cadre de son mandat, le département œuvre aussi à renforcer la responsabilité interne et externe de la Banque en matière de résultats et œuvre à la promotion d’une culture axée sur la performance dans l’ensemble de l’organisation.
Les activités du département seront assurées par les divisions suivantes :
Performance institutionnelle et responsabilisation ;
Appui à la mise en œuvre.
La division de la performance institutionnelle et de la responsabilisation est chargée de mettre en place et de gérer des cadres institutionnels pour assurer l’évaluation et le suivi de la performance de la Banque et de son impact sur le développement. Dans le cadre de son mandat, la division œuvre à renforcer la responsabilité interne et externe de la Banque et à promouvoir une culture axée sur la performance.
La division assure les activités suivantes :
mettre en place des indicateurs de mesure institutionnels pour assurer le suivi de la performance et des résultats – la division s’assure que les responsabilités sont clairement définies et que les principaux indicateurs de performance et les tableaux de bord sont équilibrés et mesurent à la fois les résultats, la performance et que les paramètres de mesure sont transmis aux niveaux inférieurs, le cas échéant. Elle met également en place un système efficace d’incitations en concevant les principaux indicateurs de performance en conformité avec le Cadre de mesure des résultats de la Banque et les priorités institutionnelles ;
renforcer la responsabilisation, promouvoir une culture de la performance et étendre le rayon d’action – la division renforce la responsabilité au titre de l’un des principaux déterminants d’une culture axée sur la performance. À cet égard, elle met l’accent sur la responsabilité interne en s’engageant auprès du Conseil d’administration et sur la responsabilité externe, en fournissant aux parties prenantes une évaluation de la performance de la Banque en termes de réalisation de ses objectifs de développement, à travers la communication et la diffusion ;
tirer des enseignements des évaluations indépendantes et externes – la division analyse les évaluations indépendantes et externes en vue d’améliorer la performance de la Banque, de résoudre les problèmes essentiels, de lever les obstacles et d’améliorer les processus opérationnels.
Le poste :
La position du responsable en chef de la responsabilisation exige un niveau élevé d’interaction avec le Département d’évaluation indépendante, la haute direction et le conseil d’administration. Cela impliquera une combinaison de compétences techniques, institutionnelles et de gestion des personnes, avec de nombreuses possibilités de créativité, de résolution de problèmes, de travail analytique, de renforcement des capacités et de coaching. Le/la titulaire du poste a pour mission d’examiner les évaluations internes et externes et de travailler avec la direction pour coordonner et préparer ces réponses, y compris des mesures claires pour donner suite aux recommandations faites par les évaluations, en vue d’améliorer la performance de la Banque, de résoudre les problèmes essentiels, de lever les obstacles et d’améliorer les processus opérationnels.
Le/la titulaire du poste est chargé(e) d’assurer le suivi et la surveillance de la mise en œuvre des engagements pris par la direction en réponse à ces évaluations et également de gérer le Système d’archivage des mesures prises par la Direction. Le/la titulaire du poste est également le point focal de la Banque pour les évaluations externes, comme l’évaluation des banques multilatérales par les partenaires.
Enfin, le responsable en chef de la responsabilisation assurera également un leadership intellectuel et stratégique efficace sur des questions clés et tirera des leçons pour améliorer la mesure de la performance de la Banque à l’aide du cadre de mesure des résultats de la Banque.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision et l’orientation du chef de la division de la performance institutionnelle et de la responsabilisation, le/la chargé(e) en chef de la responsabilisation assume les fonctions suivantes :
élaborer et mettre en œuvre un processus efficace pour coordonner des réponses opportunes et de qualité de la Direction aux évaluations ;
élaborer, mettre à jouret diffuser des orientations spécifiques pour produire des réponses opportunes et de qualité de la Direction ;
analyser les évaluations indépendantes et externes ; travailler en coordination avec la Direction, les départements sectoriels et le Département d’évaluation indépendante, pour préparer les réponses de la Direction à ces évaluations ;
coordonner et fournir les contributions à l’agenda du Conseil d’administration, pour le compte de la Direction ;
prodiguer des conseils et faire des contributions importantes à la préparation des réponses de la Direction ;
gérer et coordonner le Système d’archivage des mesures prises par la Direction ;
produire un rapport annuel au Conseil d’administration sur la mise en œuvre des engagements pris par la Direction en réponse à ces évaluations ;
Contribuer aux travaux menés à l’échelle de la Banque en vue de la consolidation et de la mise à jour du cadre de mesure des résultats du Groupe de la Banque et notamment de l’élaboration de mesures appropriées
communiquer régulièrement avec le Conseil d’administration sur l’évolution de l’exécution du mandat de la Banque et la résolution des problèmes et la prise en compte des priorités institutionnelles ;
Répondre de manière proactive aux défis stratégiques de performance qui émergent et qui affectent la Banque et coordonner ainsi l’élaboration d’une réponse institutionnelle ;
piloter le travail d’analyse pour formuler des recommandations et des conseils stratégiques pour la résolution des problèmes opérationnels dans l’amélioration de la performance et de la responsabilisation de la Banque ;
nouer et gérer de solides relations de travail avec les autres départements et développer des réseaux avec les professionnels d’autres organisations du développement pour apprendre leurs pratiques et leurs processus ;
participer aux réunions internes et externes pertinentes et promouvoir le travail de la Banque par le biais de présentations et de communications ;
contribuer au programme de travail de la division et du département, le cas échéant ;
commanditer et superviser le travail des consultants ou des fournisseurs, le cas echeant
Critères de sélection
Être titulaire au moins d’un Master 2/DESS/DEA ou un diplôme équivalent, de préférence en relations internationales, en études du développement, en administration publique, en économie ou en sciences politiques.
Justifier au minimum de sept (7) années d’expérience pertinente ; l’expérience dans le cadre d’une organisation internationale serait un atout supplémentaire.
Avoir des connaissances en gestion axée sur les résultats, en gestion axée sur les résultats de développement  et en évaluation.
Bonne compréhension des débats de politique de développement au niveau global et des principaux défis de développement en rapport avec les pays membres régionaux et les banques de développement multilatérales.
L’expérience dans le secteur privé sera un avantage supplémentaire.
Avoir d’excellentes aptitudes techniques et analytiques et des antécédents opérationnels en matière d’obtention de résultats.
Avoir de solides capacités conceptuelles et la capacité de produire un travail d’analyse de qualité ;
Avoir une capacité avérée à réfléchir de manière stratégique et à synthétiser des questions complexes.
Avoir de fortes aptitudes interpersonnelles et la capacité avérée à travailler dans un environnement multiculturel et à s’y adapter.
Avoir de solides capacités à exercer un bon jugement dans la gestion de questions stratégiques sensibles et complexes.
Être capable de gérer et de superviser le personnel d’appui et de recruter et de gérer des consultants, le cas échéant.
Être capable de communiquer de manière efficace (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
Savoir utiliser les applications standards MS Office : Word, Excel, Power Point.
Savoir utiliser SAP ou d’autres outils financiers institutionnels équivalents et/ou MS Project ou des outils de gestion de projets équivalents.
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL Y AFFÉRENTES.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct [email protected]
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

POSTULER

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 492 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire