A la une

L’assistant de serges Beynaud détourne 3 millions / L’artiste : « J’ai déjà remboursé cet argent »

Depuis quelques jours, les bruits font état de ce que Georges Andoh, considéré jusqu’alors comme le manager de Serges Beynaud a fui avec des millions de francs appartenant à l’artiste.

 Selon des sources concordantes, l’acte posé par Georges  Andoh  se  justifierait  par  une  vengeance qu’il nourrit depuis longtemps contre le créateur du “Okênêpkin’’.

Lorsque nous tentons de joindre Georges, le vendredi 3 juillet dernier, c’est Guédé, le père de Serges Beynaud qui décroche.

Nous en profitons pour lui demander s’il est le nouveau manager de son fils :  « Non. Je ne veux pas être mêlé à tout ça. (…) Je coache Serges Beynaud en tant que père et non en tant que manager. S’il a des déboires, il est normal que j’intervienne », a-t-il laissé entendre.

Alors, qui d’autres que l’artiste Serges Beynaud lui-même, pouvait éclairer notre lanterne ? Nous l’avons donc interviewé, le mercredi 2 juillet dernier, à son studio situé à Cocody-Riviéra. Approché, l’artiste qui s’attendait à tout, sauf à un tel coup de la part de georges Andoh, son collaborateur s’est ouvert à nous.

Ton manager aurait disparu avec des millions de francs. Qu’en est-il exactement ?

Effectivement, Georges Andoh a encaissé de l’argent en mon nom pour un spectacle auquel je ne serai pas présent. Mais l’affaire a été réglée. Il a fait signer un contrat à Loukou, un promoteur de spectacle pour un concert qui devait avoir lieu au Bénin. Mais il s’est trouvé que j’avais un autre spectacle prévu en Haïti à la même date. Sans m’en aviser, Georges a pris l’argent. Depuis, nous ne nous sommes plus revus.

 

Quel est le montant exact ?

 

Il a reçu trois (3) millions.

 

Il n’aurait pas apprécié que tu le remplaces par quelqu’un d’autre…

 

Il  ne  faut  pas  s’approprier  le  succès  de quelqu’un. Georges et moi travaillions ensemble et chacun a apporté sa pierre à l’édifice. Ce qui fait que je suis ce que je suis aujourd’hui (…) C’est tout un ensemble de personnes qui travaille avec moi. Si quelqu’un doit me reprocher quoi que ce soit au sujet de Gaétan  mon  manager,  ce  serait  Georges Andoh lui-même.

 

Comment expliques-tu qu’il disparaisse avec les trois millions alors qu’il n’est pas ton manager ?

 

(Il marque son étonnement) Georges a disparu ? Non, il est là. Il n’a pas disparu. On continue de se parler.

 

Quels sont tes rapports avec lui actuellement ?

 

Je précise que Georges n’est pas mon manager.  J’ai un manager qui s’appelle  Gaétan Inno. Et il l’a été depuis toujours. Il est basé en France et ne peut pas tout gérer ici. C’est donc moi qui gère tout ce qui est Afrique. Georges est, en quelque sorte, mon assistant ou encore l’intermédiaire entre mon manager, les  promoteurs  de  spectacles  et  moi.  Il n’existe aucun contrat entre nous.

Avec mon accord, il fait certains encaissements quand je n’ai pas le temps. Il y a donc une certaine confiance entre nous. Mais sans mon autorisation, il n’est pas habilité à agir en mon nom. Avant cette affaire, il aurait déjà commis des impairs en gardant par devers lui certaines sommes…

Nul n’est parfait. Peut-être qu’il a eu à faire des choses, je ne sais pas. Mais si je ne suis pas au courant, je ne peux pas en parler. Ce dont je suis au courant, c’est ce cas lié au spectacle du Bénin. Et monsieur Loukou avait le plein droit de porter plainte car Georges Andoh a agi en mon nom.

Mais il n’y a pas eu de plainte. On a réglé le problème à l’amiable. J’ai remboursé les trois millions à monsieur Loukou dès que je suis rentré de France hier (Ndlr : le 30 juin 2015). On ne se voyait pas parce que j’étais en tournée. Mais on se parle via Facebook.

 
Reconnaît-il les faits qui lui sont reprochés ?

 

Vous savez, ce sont des questions auxquelles je ne peux pas répondre publiquement. Le plus important, c’est que tout est rentré dans l’ordre.

 

Depuis lors, votre père serait devenu votre nouveau manager afrique…

 

Mon père a toujours été présent pour m’aider dans mes tâches. Ce, jusqu’à ce que je remette les choses en place. Georges m’a dit qu’il est en déplacement au Ghana pour régler des affaires personnelles. Une fois qu’il sera de retour, on discutera lui et moi. (…)

De toute ma carrière, c’est la première fois que cela arrive. Je tiens à présenter mes excuses au public du Bénin. Avec monsieur Loukou, on en a discuté et en temps opportun, nous trouverons la date qu’il faut pour les satisfaire.

Lâchez commentaire sur Doingbuzz

Commentaires

Vote
Mots clés

La redaction

Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, doingbuzz.com s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. Doingbuzz.com, l'exclu et le buzz sont ici!* Email: [email protected]!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × deux =

Close
Close