Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Kylie Jenner : le prénom de sa fille fait l’objet d’un litige judiciaire
01/05/2020 à 11h53 par Tritech Raheem

Kylie Jenner n'aurait jamais imaginé que prénommer sa fille "Stormi" la conduira devant la justice. Elle a juste voulu faire du prénom de sa fille une marque déposée pour commercialiser des produits au nom de sa fille alors qu'une autre entreprise l’a devancée. Elle se défend donc devant cette entreprise qui l'a poursuivie en justice.

 

Selon le site américain TMZ, Kylie Jenner a été poursuivie en justice par l’entreprise Business Moves Consulting alors qu'elle a tenté de déposer le prénom Stormi pour la commercialisation de différents produits. Le soucis, c'est que Business Moves Consulting avait déjà déposé la marque « Stormi Couture » en mars 2018, un mois après la naissance de Stormi la fille de Kylie Jenner et Travis Scott.

Lire aussi : EN PLEINE CRISE, KYLIE JENNER ACHÈTE UNE GIGANTESQUE MAISON À PRIX D’OR, LA TOILE ENRAGE

Kylie a répliqué en demandant au bureau des brevets et des marques de commerce, de supprimer la marque Stormi Couture de l'entreprise qui l'a devancée. Elle affirme que Business Moves Consulting a voulu gagner du marché avec le prénom de Stormi. Elle a donné comme exemples : la palette à maquillage « Stormi » de sa marque Kylie Cosmetics, ainsi que la fête d’anniversaire de la fillette. Elle a fêté ses 2 ans à StormiWorld. Un événement qui s'est remarquer sur les médias.

Lire aussi : Selon Mason Disick, Kylie Jenner et Travis Scott ne sont pas ensemble

Il faut noter que la fortune de Stormi Webster s'élève à 1,04 milliard de dollars. L'objectif de sa mère est d'accroître cette fortune, l'on comprend pourquoi elle s’en prend à une entreprise concurrente pour faire du prénom de sa fille une marque déposée. Rappelons que la petite Stormi fait craquer plus de 171 millions d’abonnés Instagram.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Kylie Jenner n'aurait jamais imaginé que prénommer sa fille "Stormi" la conduira devant la justice. Elle a juste voulu faire du prénom de sa fille une marque déposée pour commercialiser des produits au nom de sa fille alors qu'une autre entreprise l’a devancée. Elle se défend donc devant cette entreprise qui l'a poursuivie en justice.

 

Selon le site américain TMZ, Kylie Jenner a été poursuivie en justice par l’entreprise Business Moves Consulting alors qu'elle a tenté de déposer le prénom Stormi pour la commercialisation de différents produits. Le soucis, c'est que Business Moves Consulting avait déjà déposé la marque « Stormi Couture » en mars 2018, un mois après la naissance de Stormi la fille de Kylie Jenner et Travis Scott.

Lire aussi : EN PLEINE CRISE, KYLIE JENNER ACHÈTE UNE GIGANTESQUE MAISON À PRIX D’OR, LA TOILE ENRAGE

Kylie a répliqué en demandant au bureau des brevets et des marques de commerce, de supprimer la marque Stormi Couture de l'entreprise qui l'a devancée. Elle affirme que Business Moves Consulting a voulu gagner du marché avec le prénom de Stormi. Elle a donné comme exemples : la palette à maquillage « Stormi » de sa marque Kylie Cosmetics, ainsi que la fête d’anniversaire de la fillette. Elle a fêté ses 2 ans à StormiWorld. Un événement qui s'est remarquer sur les médias.

Lire aussi : Selon Mason Disick, Kylie Jenner et Travis Scott ne sont pas ensemble

Il faut noter que la fortune de Stormi Webster s'élève à 1,04 milliard de dollars. L'objectif de sa mère est d'accroître cette fortune, l'on comprend pourquoi elle s’en prend à une entreprise concurrente pour faire du prénom de sa fille une marque déposée. Rappelons que la petite Stormi fait craquer plus de 171 millions d’abonnés Instagram.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire