togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Kizz Daniel fait pleurer ses fans : « J’ai failli arrêter la musique »

La Chanson &Quot;Buga&Quot; De Kizz Daniel Est En Passe De Devenir Le Deuxième Hymne Du Nigeria

Aujourd’hui, Kizz Daniel est une icône majeure de la scène musicale nigériane, mais il n’oublie pas son passé sombre, marqué par des moments de doute et de désespoir. L’artiste a récemment partagé un rappel de l’époque où il a touché le fond et s’est retrouvé au plus bas de l’échelle de sa carrière musicale.

Le difficile départ de G Worldwide

Kizz avait commencé sa carrière musicale sous l’égide de la maison de production G Worldwide, qui l’avait révélé au monde. Cependant, à un moment donné, il a pris la décision difficile de quitter cette maison de production. Cette séparation a été accompagnée d’une restriction sur l’utilisation même de son nom de scène. Il se retrouvait alors dans une situation difficile, sans nom ni direction.

LIRE AUSSI : Kizz Daniel révèle : « Wizkid est mon Modèle »

Il se souvient de cette période en disant : « J’ai failli arrêter la musique. Quand j’ai quitté G Worldwide, je n’avais même pas de nom, j’ai perdu le droit à mon propre nom. Je pensais me lancer dans les affaires ou autre chose, pas dans la musique, mais les chansons n’arrêtaient pas de chanter dans ma tête. Il fallait être fort et repartir à zéro. »

La renaissance par la persévérance de Kizz Daniel

Armé de courage et d’une passion inébranlable pour la musique, la star nigériane a décidé de ne pas abandonner. Il est retourné en studio avec des moyens limités et a travaillé sans relâche pour faire entendre sa voix à nouveau. Les années ont passé, mais ses efforts ont finalement porté leurs fruits.

LIRE AUSSI : Terrible ! Kizz annonce la fin de ses fiançailles

Aujourd’hui, ses chansons résonnent dans le monde entier, et il est devenu l’une des stars les plus influentes de la scène musicale africaine.

Pour conclure son récit inspirant, Kizz Daniel a partagé un précieux conseil avec la jeune génération d’artistes qui émerge actuellement. Il a souligné l’importance de comprendre les contrats de production et de faire appel à un avocat du divertissement pour les lire et les interpréter. Il a également noté que bien que lui-même ait été capable de repartir de zéro, tout le monde ne peut pas nécessairement en faire autant.