Kim Kardashian : nouveau rebondissement dans l’affaire du braquage

En octobre 2016, Kim Kardashian avait été séquestrée dans un palace parisien en et s’était fait dérober pour près de 9 millions d’euros de bijoux et joaillerie. Nouveau rebondissement dans l’affaire ce vendredi 19 novembre puisque le juge d’instruction a ordonné que les 12 personnes impliquées dans l’histoire soient renvoyées aux assises.

Tout a commencé le 3 octobre 2016, Kim Kardashian est présente à Paris pour assister à la traditionnelle Fashion Week. Cinq (5) hommes, âgés de 60 à 72 ans, s’étaient introduits, aux alentours de 3h30 du matin, dans la luxueuse suite d’hôtel louée par la stra et ses proches, la retenant prisonnière et lui dérobant pour près de 9 millions d’euros en bijoux et joaillerie.

À lire aussi :
Cadeau de Noël: Kim Kardashian va donner à 1 000 personnes 500 dollars chacune

Ce braquage a rapidement fait les gros titres et est devenu le vol le plus important commis en France sur un particulier depuis plus de 20 ans. Les enquêteurs ont alors tout mis en place pour que les agresseurs de Kim Kardashian soient rapidement interpellés. Ainsi seize (16) personnes avaient été interpellées dès janvier 2017, et dix placées en garde à vue, dont des intermédiaires et receleurs présumés.

Les braqueurs sont poursuivis pour vol à main armée et séquestration, tandis que des complices le sont pour d’autres types de délit, dont usurpation d’identité ou encore détention d’arme. Rappelons qu’aucune pièce n’a été retrouvée sauf une croix sertie de diamants, tombée lors de la fuite d’un des malfaiteurs reparti à vélo.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire