Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Kenya: Un pasteur ayant abusé d’au moins 20 mineurs poursuivi
30/11/2019 à 12h47 par mariella2019

L’affaire se déroule au Kenya où la police est aux trousses d’un pasteur depuis quelques jours . «L’homme de Dieu » aurait abusé sexuellement de plus de 20 filles mineures (10 à 16 ans) membres de son église; d’autres seraient même tombées enceintes.

Il n’y aura certainement pas de culte dominical ce 1er décembre au « Mountain of healing & delivrance church » (Église montagne de la guérison et de la délivrance) car le responsable de cette église de la ville de Mwingi, dans le comté de Kitui à l’ouest du Kenya, est actuellement en fuite, parce que poursuivi par la police pour abus sexuels exercés sur une vingtaine de filles de 10 à 16 ans fréquentant sa congrégation religieuse.

D’après des témoins et des parents cités par des médias locaux dont la chaîne de télévision « Citizen TV », le pasteur profite souvent de la période des évaluations pour l’obtention du Certificat d‘éducation primaire du Kenya (KCPE) qui se déroulent pendant la dernière semaine d’octobre depuis d’octobre.

Le prédicateur se propose d’interner les filles dans son église « afin qu’elles soient bénies et décrochent leurs diplômes sans difficultés ». Seulement voilà. Les filles ne sont jamais rentrées chez elles après avoir été « bénies ». Cela en vient susciter la colère des parents qui ont fait un sit-in au domicile du pasteur mercredi, entraînant par la même occasion, l’intervention de la police. D’après Peter Mutuma, un officier au Département des enquêtes criminelles de la police du Kenya (DCIO), le pasteur était absent à son domicile. Toutefois, son épouse a été arrêtée en attendant de mettre la main sur le prédicateur.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’affaire se déroule au Kenya où la police est aux trousses d’un pasteur depuis quelques jours . «L’homme de Dieu » aurait abusé sexuellement de plus de 20 filles mineures (10 à 16 ans) membres de son église; d’autres seraient même tombées enceintes.

Il n’y aura certainement pas de culte dominical ce 1er décembre au « Mountain of healing & delivrance church » (Église montagne de la guérison et de la délivrance) car le responsable de cette église de la ville de Mwingi, dans le comté de Kitui à l’ouest du Kenya, est actuellement en fuite, parce que poursuivi par la police pour abus sexuels exercés sur une vingtaine de filles de 10 à 16 ans fréquentant sa congrégation religieuse.

D’après des témoins et des parents cités par des médias locaux dont la chaîne de télévision « Citizen TV », le pasteur profite souvent de la période des évaluations pour l’obtention du Certificat d‘éducation primaire du Kenya (KCPE) qui se déroulent pendant la dernière semaine d’octobre depuis d’octobre.

Le prédicateur se propose d’interner les filles dans son église « afin qu’elles soient bénies et décrochent leurs diplômes sans difficultés ». Seulement voilà. Les filles ne sont jamais rentrées chez elles après avoir été « bénies ». Cela en vient susciter la colère des parents qui ont fait un sit-in au domicile du pasteur mercredi, entraînant par la même occasion, l’intervention de la police. D’après Peter Mutuma, un officier au Département des enquêtes criminelles de la police du Kenya (DCIO), le pasteur était absent à son domicile. Toutefois, son épouse a été arrêtée en attendant de mettre la main sur le prédicateur.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire