Kémi Séba à Talon: »le Bénin n’est pas une propriété privée »


Video player

Le Bénin n’est la propriété privée de personne. Au Bénin, l’arrestation récente de l’opposante Reckya Madougou reste toujours au centre de l’actualité. Plusieurs personnalités ont réagi à cette annonce. Mais pour le régime en place, il s’agit juste de garantir la sécurité du peuple en cette veille d’élections. Kemi Seba, président de l’ONG Urgences Panafricanistes, s’en est pris à la gouvernance du président béninois Patrice Talon. Pour l’activiste franco-béninois, connu pour son franc parlé et son engagement inébranlable à la défense des principes et valeurs démocratiques africaines, la démocratie n’est pas la répression et la constante intimidation.

 

Kemi Seba n’est pas resté muet sur l’actualité la plus diffusée de la scène politique béninoise. En effet, il s’est prononcé sur l’arrestation de la candidate recalée de la course à la présidentielle du 11 avril 2021, Reckya Madougou, ce dimanche 07 mars 2021.

Lire aussi: Football: les étalons vont recevoir sur terrain neutre

D’après lui, ces dernières années ont vu apparaitre une série de répressions émanant du régime actuel béninois et visant systématiquement l’opposition. Certains, ont pu s’exiler pour échapper aux geôles béninoises, dans le meilleur des cas et d’autres n’ont pas eu le temps d’avoir cette chance. La dernière personne détenue en date, se trouve être une certaine Reckya Madougou. Cette dernière considère le Benin actuel comme une dictature, pendant que de l’autre côté, la majorité présidentielle la qualifie d’élément déstabilisateur de la nation.

Précisant sa position sur la personne de Reckya Madougou, Kemi Seba soutient que le Bénin n’est pas une propriété privée du président ou de quelconques politiciens, dans laquelle, dès lors qu’une voix dissonante émerge, elle se fait embastillée, diabolisée ou est poussée à l’exil. Il a même insisté que cette situation ne pouvait plus durer. Il ajoute que Reckya Madougou fut, jusqu’à peu, conseillère de Faure Gnassingbé, l’un des plus grands pions de la Françafrique,

 

Il y a une grande partie de Béninois qui ne se reconnaissent NI DANS LA MAJORITE, NI DANS L’OPPOSITION. Il y a une grande partie de Béninois qui estime que la vie politique de leur pays est capturée par une oligarchie scindée en deux. L’un des camps étant dirigé par le président Talon, l’homme le plus riche du pays, et de l’autre, le clan des Yayi-Boni-Soglo et compagnie.

Il y a une majorité silencieuse de Béninois qui ne veut plus de ces querelles et de ces rancœurs entre personnes, mais qui veut simplement l’autodétermination de leur nation. Il y a une majorité qui veut revoir le Bénin montrer sa vitalité et sa détermination. Ne pensez pas que parce que cette majorité du peuple ne dit rien pour l’instant, cela signifie qu’elle se taira éternellement. Respectez le peuple, écoutez-le. C’est la seule voie du salut.

Lire aussi: Bénin : Reckya Madougou libérée sous condition

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire