Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
JUSQU’À 50 EUROS DE CRÉDIT D’IMPÔT POUR S’ABONNER À LA PRESSE
28/06/2020 à 10h49 par La redaction

Lors du confinement, les Français ont consommé énormément de presse et d’actualité. Il fallait bien se tenir au courant de la progression de l’épidémie, et aussi s’occuper tout simplement.

Crédit : Hin und wieder gibts mal was, Pixabay
Crédit : Hin und wieder gibts mal was, Pixabay

Mais si le confinement a permis aux journaux et aux sites web de connaitre une augmentation spectaculaire de leur lectorat, le phénomène s’est malheureusement accompagné d’une chute tout aussi brutale des revenus publicitaires. C’est le contrecoup de la crise sanitaire : les annonceurs ont coupé le robinet de leurs budgets pub alors que l’économie tourne au ralenti. Le gouvernement va proposer une nouvelle aide pour les éditeurs de presse.

Paralysie de la pub

Dans le nouveau projet de loi de finances pour 2020, un amendement prévoit la création d’un crédit d’impôt pour le premier abonnement à un journal, une publication périodique ou un service de presse en ligne d’information politique et générale. Le texte prévoit que la mesure ne s’applique pas aux kiosques de presse en ligne, comme Cafeyn ou ePresse.

Cette aide est soumise à condition de ressources : elle s’adresse en effet aux ménages les moins aisés. Pour en bénéficier, le contribuable doit d’une part être domicilié en France, et d’autre part le revenu de référence du foyer fiscal doit être inférieur à 10.000 euros pour une part de quotient familial (chaque demi-part supplémentaire relève la limite de 25%). Le crédit d’impôt, accordé une fois par foyer fiscal, serait égal à 50% des dépenses supportées par le contribuable pour s’abonner au minimum un an à une publication.

Le plafond du crédit d’impôt est de 50 euros par foyer fiscal. L’aide est actionnable jusqu’au 31 décembre 2022. Ce n’est pas une aide directe, le gouvernement ne va donc pas envoyer un chèque de 50 euros aux contribuables pour s’abonner à un site ou à un journal. Néanmoins, ce coup de pouce à valoir sur les impôts reste appréciable et il devrait être bien utile pour soutenir les éditeurs de presse en difficulté.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 516 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Lors du confinement, les Français ont consommé énormément de presse et d’actualité. Il fallait bien se tenir au courant de la progression de l’épidémie, et aussi s’occuper tout simplement.

Crédit : Hin und wieder gibts mal was, Pixabay
Crédit : Hin und wieder gibts mal was, Pixabay

Mais si le confinement a permis aux journaux et aux sites web de connaitre une augmentation spectaculaire de leur lectorat, le phénomène s’est malheureusement accompagné d’une chute tout aussi brutale des revenus publicitaires. C’est le contrecoup de la crise sanitaire : les annonceurs ont coupé le robinet de leurs budgets pub alors que l’économie tourne au ralenti. Le gouvernement va proposer une nouvelle aide pour les éditeurs de presse.

Paralysie de la pub

Dans le nouveau projet de loi de finances pour 2020, un amendement prévoit la création d’un crédit d’impôt pour le premier abonnement à un journal, une publication périodique ou un service de presse en ligne d’information politique et générale. Le texte prévoit que la mesure ne s’applique pas aux kiosques de presse en ligne, comme Cafeyn ou ePresse.

Cette aide est soumise à condition de ressources : elle s’adresse en effet aux ménages les moins aisés. Pour en bénéficier, le contribuable doit d’une part être domicilié en France, et d’autre part le revenu de référence du foyer fiscal doit être inférieur à 10.000 euros pour une part de quotient familial (chaque demi-part supplémentaire relève la limite de 25%). Le crédit d’impôt, accordé une fois par foyer fiscal, serait égal à 50% des dépenses supportées par le contribuable pour s’abonner au minimum un an à une publication.

Le plafond du crédit d’impôt est de 50 euros par foyer fiscal. L’aide est actionnable jusqu’au 31 décembre 2022. Ce n’est pas une aide directe, le gouvernement ne va donc pas envoyer un chèque de 50 euros aux contribuables pour s’abonner à un site ou à un journal. Néanmoins, ce coup de pouce à valoir sur les impôts reste appréciable et il devrait être bien utile pour soutenir les éditeurs de presse en difficulté.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 516 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire