Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Julius Malema : « nous voulons les États-Unis d’Afrique, avec une seule monnaie, une seule économie, un seul président »
20/12/2019 à 14h10 par La redaction

L’homme politique sud-africain Julius Malema a réitéré son appel en faveur d’une Afrique unie, qui brise toutes les barrières géographiques.

Il s’exprimait après avoir été réélu chef des Economic Freedom Fighters, EFF, au cours du week-end. L’homme politique a fait savoir que  l’EFF utilisait la plateforme sud-africaine comme point de départ mais que son principal objectif est de parvenir à une unité continentale au niveau politique.

« Nous voulons diriger l’Afrique, nous voulons les États-Unis d’Afrique, avec une seule monnaie, une seule économie, un seul parlement, un seul président, un seul système judiciaire. »

« (Une Afrique) … où tous les États membres seront tenus responsables, nous voulons que l’Afrique soit une. L’Afrique du Sud est juste un point de départ. Et pourquoi ? Parce que la démocratie est venue du Nord et dont le développement économique doit partir du sud pour le Nord. »

Ce n’est pas la première fois que Julius Malema fait appel aux États-Unis d’Afrique. En mai de cette année, il avait déclaré qu’une Afrique unie serait une menace pour l’impérialisme et le colonialisme. Il avait d’ailleurs reproché les dirigeants africains qui ne travaillent pas pour une Afrique unie.

« L’Union africaine (consiste) de frères qui se font des faveurs les uns aux autres, qui ne se disent pas la vérité en face. Qui ne se reprochent pas. C’est la direction que nous voulons prendre. »

Il a souligné que ce sont les jeunes politiciens qui doivent se lever pour prendre le relais. « C’est notre génération qui doit se battre pour une Afrique sans frontières et créer un pays hors de ce continent, appelé États-Unis d’Afrique. »

Crédit photo : thesouthafrican

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’homme politique sud-africain Julius Malema a réitéré son appel en faveur d’une Afrique unie, qui brise toutes les barrières géographiques.

Il s’exprimait après avoir été réélu chef des Economic Freedom Fighters, EFF, au cours du week-end. L’homme politique a fait savoir que  l’EFF utilisait la plateforme sud-africaine comme point de départ mais que son principal objectif est de parvenir à une unité continentale au niveau politique.

« Nous voulons diriger l’Afrique, nous voulons les États-Unis d’Afrique, avec une seule monnaie, une seule économie, un seul parlement, un seul président, un seul système judiciaire. »

« (Une Afrique) … où tous les États membres seront tenus responsables, nous voulons que l’Afrique soit une. L’Afrique du Sud est juste un point de départ. Et pourquoi ? Parce que la démocratie est venue du Nord et dont le développement économique doit partir du sud pour le Nord. »

Ce n’est pas la première fois que Julius Malema fait appel aux États-Unis d’Afrique. En mai de cette année, il avait déclaré qu’une Afrique unie serait une menace pour l’impérialisme et le colonialisme. Il avait d’ailleurs reproché les dirigeants africains qui ne travaillent pas pour une Afrique unie.

« L’Union africaine (consiste) de frères qui se font des faveurs les uns aux autres, qui ne se disent pas la vérité en face. Qui ne se reprochent pas. C’est la direction que nous voulons prendre. »

Il a souligné que ce sont les jeunes politiciens qui doivent se lever pour prendre le relais. « C’est notre génération qui doit se battre pour une Afrique sans frontières et créer un pays hors de ce continent, appelé États-Unis d’Afrique. »

Crédit photo : thesouthafrican

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire