Sports

JO de Tokyo : Clarisse Agbégnénou entre dans la légende !

Jo De Tokyo : Clarisse Agbégnénou Entre Dans La Légende !

Cinq ans après la désillusion aux Jeux Olympiques de Rio où elle a terminé vice-championne, Clarisse Agbégnénou revient plus forte que jamais aux JO de Tokyo 2021. En effet, la judokate française aux origines togolaises vient de prendre sa revanche à Tokyo en décrochant la médaille d’or !

Clarisse Agbégbénou est une judokate française bien connue. Elle dresse derrière elle, un palmarès impressionnant : 5 fois championne du monde et 5 fois championne d’Europe. Le seul titre qu’il lui manquait, il y a encore quelques jours, c’était la médaille des JO. Elle en rêvait et désormais elle l’a !

Ce mardi, aux JO de Tokyo, la judokate Clarisse Agbégbénou, celle que l’on surnomme déjà la « patronne », a en effet été sacrée championne olympique de judo, dans la catégorie des moins de 65 kg. Elle a décroché la médaille d’or en mettant au tapis la Slovène Tina Trstenjak, celle qui l’avait battue en finale au Brésil. Ses larmes de joie, elle ne les cache pas après son sacre. « Enfin ! C’était la journée la plus dure mentalement mais la plus simple au final », a laissé entendre la nouvelle championne olympique.

À lire aussi :   JO 2021: La judoka togolaise Clarisse Agbegnenou décroche la médaille d'or

« J’ai enfin cette médaille, je n’y crois pas. J’étais en mission pour aller chercher cette médaille d’or. Je n’ai pas les mots. C’est incroyable. C’est une judokate hors pair (allusion à Tina Trstenjak). Prendre ma revanche cinq ans après, je n’aurai pas rêvé mieux », a-t-elle poursuivi avant de lancer un big up à l’endroit de ses proches : « Je voudrais dire à ma famille  »merci votre soutien, merci pour tout, vous êtes les meilleurs ». Le chemin a été dur, a été long. Les filles de mon équipe ont été excellentes. Je pense qu’on peut encore aller loin. Ce sont elles qui m’ont donné la force ».

À lire aussi :   Beautiful, Forever… Ces chansons de stars africaines à l’honneur aux JO de Tokyo

Retour sur le formidable parcours de la « patronne » aux JO de Tokyo

Avant de battre sa rivale du jour, l’adjudante de la gendarmerie nationale de France avait réussi à se débarrasser, sans difficulté, de ses autres adversaires. Au début du tournoi, elle a battu la Cap-verdienne Sandrine Billet avant de venir à bout de la Néerlandaise Juul Franssen en quart-de-finale. En demi-finale, c’est la Canadienne Cathérine Beauchemin-Pinard qui a fait les frais de la soif de revanche de Clarisse Agbégnénou. Tout comme Tina Trstenjak, elle a été vaincue par waza-ari.

Le sacre de Clarisse Agbégnénou est aussi la victoire de l’Afrique. Car faut-il peut être le rappeler, la nouvelle championne olympique du judo est d’origine togolaise par son père. Même si elle a vaillamment défendu les couleurs de la France, elle représente pour la jeunesse et la gent féminine en Afrique, une véritable source d’inspiration.

À lire aussi :   JO Tokyo 2021 : La  judoka togolaise Clarisse Agbegnenou est en finale

En réalisant à Tokyo un rêve qu’elle caresse depuis 5 ans, Clarisse Agbégnénou entre définitivement dans l’histoire du judo, et montre par la même occasion que tout est possible quand le talent est conjugué avec beaucoup de détermination.

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire