Jean-Pierre Fabre à la presse togolaise : « Méfiez-vous »  


Video player

Lors d’une rencontre organisée ce mercredi au siège du parti ANC à Bè-Kamalondo (Lomé, Jean-Pierre Fabre, président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC),), après une longue période de silence face aux médias, n’a pas manqué de mettre les mettre en garde par rapport à une question qui lui était posée.

 

Après la lecture de l’allocution d’ouverture, une série de questions a immédiatement été posée  aux dirigeants de l’ANC. L’une concerne la possible scission au sein de l’ANC, qui risque de s’aggraver avec le départ de certains, comme à l’époque au sein de l’Ufc (Union des Forces pour le Changement).

« Évidemment, certaines personnes connaissent mieux la situation que nous. Nous écoutons beaucoup de choses fausses. Soyez prudent lorsque vous avez des informations car cela fait partie de notre drame national. Je ne dis pas que c’est faux ou vrai, je vous dis juste de faire attention à ce que vous entendez »,  a déclaré le président de l’ANC sans toutefois aller dans les détails. 

Pour une autre question, lui demandant quel sort le parti réserve pour la population avec toutes leurs querelles internes, il répondit : « Le sort du Togo, c’est nous tous, car avant de devenir reporter, vous êtes togolais, donc vous êtes dedans. Si vous ne voulez pas voir les choses je dirai que les choses quant à elles, elles vous voient. » 

 

Ceux qui attendent la fin de Jean-Pierre doivent encore espérer. L’opposant face à la presse a expliqué  l’impasse politique dans lequel s’est plongé le pays.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire