Jean Pierre Fabre:  » A ce jour, aucun fonds n’a été débloqué pour le financement de la campagne »


Video player

La campagne électorale a démarré jeudi au Togo en vue de la présidentielle du 22 février, qui opposera le président sortant Faure Gnassingbé, candidat à un quatrième mandat, à six autres postulants. Malheureusement rien ne serait donner aux autres candidats pour faire la campagne jusqu’à ce jour.

La campagne pour l’élection présidentielle du 22 février bat son plein. Les différents candidats et leurs états-majors sont sur le terrain. Jean-Pierre Fabre et l’Alliance nationale pour le changement (ANC) parcourent également le Togo.
Des affiches géantes du chef de l’Etat et de l’historique chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), étaient visibles dans le centre ville et les grands axes de la capitale, proclamant : “Jean Pierre Fabre, la force du courage et de la détermination”, ou “Croire en notre futur, Allons-y Faure”. Selon Jean Pierre Fabre:  » A ce jour, aucun fonds n’a été débloqué pour le financement de la campagne comme le prévoit la loi ». Ce qui sous entend que l’état a refusé de leur donner le nécessaire pour cette campagne pour. Donc les affiches gigantesques de la propagande du régime qu’on peut retrouver dans les tous les coins de la capitale constituent la preuve que Faure Gnassingbé utilise lui seul l’argent de l’état pour mener à bien sa campagne. Jean pierre Fabre l’a d’ailleurs précisé. « Le régime Togo-lais continu d’utiliser tous les moyens et fonds d’état pour faire sa campagne »

Étonnement , le parti Unir affirme aussi être dans les mêmes problèmes. « Ne pas reçevoir le financement public pénalise notre parti parce que nous avions des charges. On espère rentrer rapidement en possession de cette caution pour répondre aux besoins qui s’imposent à notre parti » a fait savoir Mr Trimua, militant d’UNIR.
A cette déclaration Madame Ameganvi répond :
« La déclaration de Mr Trimua sur le financement public de la campagne dénote d’une perversité et de la provocation. UNIR a trouvé tous ces moyens ou pour faire la campagne que nous constatons sur le terrain ? » se questionne-t-elle?

Pour elle, les sept candidats devraient être traités au même rang à ces élections. Faure Gnassingbé ne devrait pas avoir de privilège plus que les autres. Même la loi fixant les limites par rapport au montant à dépenser lors de ses campagnes n’est pas respecté, dénonce la militante de l’ANC.

« L’achat des tricots d’UNIR dépasse déjà ce montant fixé » a t-elle conclu.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Jean Pierre Fabre: " A ce jour, aucun fonds n'a été débloqué pour le financement de la campagne" Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire