« Je ne suis pas un rival, j’ai faim ! », Makosso Camille s’adresse au gouvernement ivoirien


Video player

Le général Makosso à tête de garçon rejoint l’arrangeur-chanteur Babe Philip. Ce dernier a évoqué la cherté de la vie devant les caméras en direct lors de l’émission Mme Côte d’Ivoire 2022.

Dans une vidéo qui circule actuellement sur les réseaux sociaux, Makosso s’est exprimé sur les agissements de Bebi Philip.

Makosso a dénoncé la prostitution des mineurs dans le pays comme une conséquence de la cherté de la vie.
A lire aussi : Miss Monde 2021 : les messages touchants d’Olivia Yace et de Miss Guinée Saran Bah

Avant de demander à la jeunesse ivoirienne de prendre son destin en main, Makosso a déclaré que le peuple ivoirien souffre de la situation actuelle dans le pays, sans parler des prix de plus en plus élevés des logements.

« Au niveau français, des subventions sont accordées pour empêcher les hausses de prix. Mais en Côte d’Ivoire, quand vous dites cela, ils disent que vous êtes un opposant. Qui est contre ? Moi non, j’ai faim. toutes affamées. A Yopogon, des filles de 12 ans ont été contraintes à la prostitution. Elles ont été contraintes à vendre. Nous avons vu 4 jeunes filles mourir dans l’appartement parce qu’elles ont été vendues. Des filles ivoiriennes se vendent, elles ne se couvrent pas le visage, ils ne se couvrent pas le visage pour la prostitution.

Le peuple a faim, mais le peuple de Côte d’Ivoire n’est plus prêt à se révolter contre le Président, à cause de vous, nous vous devons tout. Bebi Philip n’a pas insulté le président, il a parlé au nom des sans-voix. Monsieur le Président, votre peuple a faim… », a déclaré Makosso

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire