« Je n’arrive plus à retenir mes selles », pleure une jeune fille


Video player

Les dérives des êtres humains ne cessent d’alimenter les débats de la vie quotidienne. Une jeune fille dit qu’elle n’arrive pas à retenir ses selles après avoir accepté coucher par voie anale avec son petit ami.

Dans nos sociétés, la sodomie est devenue une monnaie courante, alors que les conséquences de cette pratique paissent énormément sur la santé humaine.

Si pour certaines, la sodomie est un jeu, ce n’est évidemment pas le cas chez d’autres. Bref ça entraine d’énormes dégâts après l’acte.

C’est le cas de cette jeune fille qui, au lieu de s’abstenir à cette pratique a accepté être sodomisée par son petit ami.

Lire aussi : Une maman laisse les hommes abuser de sa fille de 7 ans contre 2000F


« Pour faire plaisir à mon gars, j’ai accepté coucher par voie anale. Aujourd’hui, je n’arrive plus à retenir mes selles. J’ai très peur », a-t-elle confié dans une publication anonyme.

Les conséquences corrigent mieux que les conseils, dit-on. Comme dab, les internautes n’ont pas caché leurs avis.

« Yeuch!!! Très écœurant, irritant, choquant à la limite décevant !!! Pour quoi t’être éloignée de ce qu’aurait voulu la norme scientifique ? Yeuch!!! Je suis à fleurs de pot à t’attendre. Il y a des limites à ne pas franchir même par amour ! Tout plaisir n’est pas toujours obligé d’être fait ».

« Vraiment il faut que ça te donne une leçon. Il va te laisser maintenant et aller se taper une autre. Tu vas encore aimer aveuglément comme ça un jour ?».

« La bêtise est une maladie pour un fantasme bidon et malsain. Tu as sacrifié ton rectum pour un homme, vraiment, au nom de quel amour ? Voilà maintenant que tu as des soucis de santé. Va t’il t’aider pour ton bien-être ? », ont réagi les internautes sous effet de la colère.

Lire aussi : TB Joshua: « Il aimait les vierges et les jeunes filles » : une ancienne assistante du pasteur l’accuse d’abus sexuel (vidéo)

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire