Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
« J’ai pris la bonne décision », dixit Alassane Ouattara
19/08/2020 à 09h55 par La redaction

Le troisième mandat ou le « nouveau premier mandat » est ce qu’il y avait à faire pour Alassane Ouattara. En tout cas, le président ivoirien ne compte pas revenir sur sa décision. C’est dans une rencontre hier lundi 17 août avec les cadres du Grand Sud qu’il a tranché le débat.

Le président ivoirien Alassane Ouattara est convaincu d’avoir pris « la bonne décision ». Controversée ou non, elle reste telle, tant que c’est lui, le chef de l’Etat ivoirien qui décide et qui par ricochet, en assume la responsabilité, a t-il fait savoir.

Après avoir en effet modifié et fait adopter sa nouvelle constitution, l’homme qui se voyait légalement en droit de briguer un troisième mandat s’est attiré un nom de héros : il n’allait pas passer par cette magouille.

Le jeudi 5 mars 2020, devant les parlementaires réunis en congrès, Alassane Dramane Ouattara au pouvoir depuis 2011 annonce : « Je vous annonce solennellement que j’ai décidé de ne pas être candidat à la présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération. Je veux transférer le pouvoir d’un président démocratiquement élu à un autre pour la première fois de notre histoire ».

Une semaine après, le président ivoirien choisit son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme porte étendard du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie (RHDP), le parti au pouvoir, à la présidentielle d’octobre prochain.

Mais coup du sort : 04 (quatre) mois plus tard, le 8 juillet 2020 plus précisément, Amadou Gon Coulibaly, rentré quelques jours plus tôt d’un séjour de convalescence en France, est décédé d’une crise cardiaque.

C’est avec beaucoup d’amertume que le président est revenu sur sa décision le 6 août dernier. Candidat déclaré désormais pour un troisième mandat que ses partisans préfèrent très fidèlement comme un nouveau « premier mandat » de la troisième République, Ouattara n’arrive pas à esquiver les accusations des partis de l’opposition ainsi que de certaines organisations de la Société civile. Mais « c’est bouclé et géré » comme le dirait son nouveau Premier ministre Hamed Bakayoko… rien ne changera sa décision.

« On ne peut pas préparer un successeur en quatre semaines », a expliqué le président du Rhdp soulignant qu’il fait « un sacrifice » en prenant cette décision. Ado ne compte plus faire de débat sans fin au sujet de la constitution. Il l’indique clairement : « je ne voudrais pas rentrer dans ce faux débat de Constitution (…) les gens peuvent bavarder », a-t-il tranché.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici pourquoi le monde des espions américains se sent mal à l'aise en ce moment

17/11/2020

Voici pourquoi...

Voici pourquoi le monde des espions américains...
Une " bombe" de force majeure se dirige vers l'Amérique centrale

17/11/2020

Une  »...

Une " bombe" de force majeure se...
Dans une robe très sexy, Mame Diarra Sylla illumine les rues de Californie (Photos)

17/11/2020

Dans une...

Décidément, Mame Diarra Sylla qui a été...
Le président élu Biden réprimande Donald Trump

17/11/2020

Le président...

Le président élu Biden réprimande Donald Trump...
Grosse bagarre entre le mari de Soumboulou, Serigne Abdoulaye Diop Khass et... (Vidéo)

16/11/2020

Grosse bagarre...

Le mari de l'actrice Soumboulou, Serigne Abdoulaye...
Sénégal : Le Concours "Leumbeul" qui enflamme la Toile (Vidéo)

16/11/2020

Sénégal :...

Poser ou se filmer à moitié nue...
Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...

Le troisième mandat ou le « nouveau premier mandat » est ce qu’il y avait à faire pour Alassane Ouattara. En tout cas, le président ivoirien ne compte pas revenir sur sa décision. C’est dans une rencontre hier lundi 17 août avec les cadres du Grand Sud qu’il a tranché le débat.

Le président ivoirien Alassane Ouattara est convaincu d’avoir pris « la bonne décision ». Controversée ou non, elle reste telle, tant que c’est lui, le chef de l’Etat ivoirien qui décide et qui par ricochet, en assume la responsabilité, a t-il fait savoir.

Après avoir en effet modifié et fait adopter sa nouvelle constitution, l’homme qui se voyait légalement en droit de briguer un troisième mandat s’est attiré un nom de héros : il n’allait pas passer par cette magouille.

Le jeudi 5 mars 2020, devant les parlementaires réunis en congrès, Alassane Dramane Ouattara au pouvoir depuis 2011 annonce : « Je vous annonce solennellement que j’ai décidé de ne pas être candidat à la présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération. Je veux transférer le pouvoir d’un président démocratiquement élu à un autre pour la première fois de notre histoire ».

Une semaine après, le président ivoirien choisit son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme porte étendard du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie (RHDP), le parti au pouvoir, à la présidentielle d’octobre prochain.

Mais coup du sort : 04 (quatre) mois plus tard, le 8 juillet 2020 plus précisément, Amadou Gon Coulibaly, rentré quelques jours plus tôt d’un séjour de convalescence en France, est décédé d’une crise cardiaque.

C’est avec beaucoup d’amertume que le président est revenu sur sa décision le 6 août dernier. Candidat déclaré désormais pour un troisième mandat que ses partisans préfèrent très fidèlement comme un nouveau « premier mandat » de la troisième République, Ouattara n’arrive pas à esquiver les accusations des partis de l’opposition ainsi que de certaines organisations de la Société civile. Mais « c’est bouclé et géré » comme le dirait son nouveau Premier ministre Hamed Bakayoko… rien ne changera sa décision.

« On ne peut pas préparer un successeur en quatre semaines », a expliqué le président du Rhdp soulignant qu’il fait « un sacrifice » en prenant cette décision. Ado ne compte plus faire de débat sans fin au sujet de la constitution. Il l’indique clairement : « je ne voudrais pas rentrer dans ce faux débat de Constitution (…) les gens peuvent bavarder », a-t-il tranché.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire