Actualités Vatican

Italie : le Pape François reçoit une menace de mort

Italie : le Pape François reçoit une menace de mort

C’est la crainte au Vatican, notamment pour le pape François. Le souverain pontife de l’église catholique a été mis au courant de la la découverte dans ses locaux d’une lettre à trois balles. Cette menace fait objet d’une enquête approfondie par les détectives.

Ce n’est certainement pas la première fois que le pape François reçoit des menaces. Comme le rapporte le site Urban Post, les employés du centre de tri postal de Peschiera Borromeo ont trouvé une enveloppe suspecte. Le contenu fait froid dans le dos : 3 balles adressées au Vatican. On ne sait pas qui est l’expéditeur, mais d’après certains indices, il semblerait que l’enveloppe provienne de France.

À lire aussi :   Côte d’Ivoire: Tina Glamour menace Ariel Sheney d’emprisonnement: voici la raison

Le centre de tri à l’est de Milan, a appelé le 112 pendant la nuit pour le prévenir d’une lettre suspecte. Selon les premières investigations des carabiniers, l’enveloppe contenait trois balles de type Flobert de calibre 9 mm. L’adresse était écrite au stylo et, surtout, était à peine lisible, mais le destinataire était clair. On y lit : « Le pape – Cité du Vatican – Place Saint-Pierre à Rome ».

Les carabiniers ont immédiatement rejoint la via Archimede à Peschiera Borromeo, où ils étaient attendus par le responsable du centre, qui était inquiet. Pour l’instant, l’enveloppe trouvée par les carabiniers est en cours d’examen par les carabiniers. En plus des trois balles, la lettre contenait également un message pour le pape François : une référence aux transactions financières du Vatican.

À lire aussi :   Corée du Sud : Yonggi Cho, le fondateur de la plus grande église du monde, est mort

 

Le résultat des premières enquêtes de cette menace visant le Pape François

 

Pour l’instant, toutes les pistes d’enquête sont ouvertes. La gravité de la menace, le motif ou l’expéditeur sont toujours méconnus. L’enveloppe a été confisquée pour les investigations techniques nécessaires par les carabiniers de la compagnie de San Donato. Les détectives de l’unité d’investigation de Milan enquêtent sous la direction du procureur de service, le procureur adjoint Alessandra Cerreti.

 

D’après les premières enquêtes des carabiniers de Milan, la lettre aurait été envoyée de France. En effet, selon Urban post, l’enveloppe était affranchie avec un timbre d’au-delà des Alpes. Pour l’instant, il est difficile de retrouver l’expéditeur. Le seul indice est caché derrière l’écriture illisible.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire