Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Interview de Koné Dramane, le militaire le plus recherché de Côte d’Ivoire
15/10/2020 à 12h51 par Julien Kouevidjin

Une interview de Koné Dramane, le militaire plus recherché de Cote d’Ivoire, fait la une des journaux. D’après les sources proches du dossier, ce dernier serait cité dans une affaire d’évasion de militaires pro-Soro, de la Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan (MAMA).


A en croire les terribles révélations de Koné Dramane dit Dramane Ba, il a été arrêté pour avoir tourné le dos à des propositions venant du président Ouattara et ses proches. « J’ai été arrêté parce que j’ai refusé à tout ce qu’ils m’ont proposé de faire. Et voilà pourquoi ils m’ont arrêté soit disant que je veux faire un coup d’Etat. Un coup d’Etat pour le pouvoir où tu as donné ta poitrine pour installer ce président, comment tu peux faire un coup d’Etat à ce dernier. Et voilà comment j’ai été récompensé par Ouattara et son groupe » a-t-il révélé dans une vidéo interview relayée par les médias sociaux.

Lire aussi : Côte d'Ioire /Présidentielle: Un sondage met Alassane Ouattara en tête


L’officier issu des ex Forces Nouvelles a poursuivi en citant le ministre ivoirien Hamed Bakayoko. D’après lui, ce dernier était prêt à tout pour nuire à Guillaume Soro, le militant du Génération Peuples Solidaire et candidat retiré du processus électoral en cours. « Hambak m’a approché à Bouaké que vraiment il a fait ses enquêtes pour voir que les militaires sont avec moi, donc voilà pourquoi il m’a approché. Et de deux, il m’avait approché pour tout faire pour nuire Soro et m’a dit en 2020 lui et moi on va jouer carte sur table. Il était même prêt à faire quelque chose au président Dramane Ouattara. Donc vu que j’ai refusé tous ces trucs, voilà pourquoi ils m’ont mis aux arrêts » a-t-il martelé derrière une image par sa voix.

Lire aussi : Deux militaires proches de Guillaume Soro s évadent de prison

 

L’interview ne s’arrêtera pas là puisque l’ancien guerrier a continué en éclairant sur l’affaire de coup d’Etat à laquelle il serait lié avec le candidat malheureux, Guillaume Soro. « J’ai jamais rien préparé avec le président Guillaume Soro. Lui et moi on n’a jamais parlé d’un coup d’Etat contre le président. Paix à son âme le président Wattao » a-t-il laissé entendre.


Par conséquent, le soldat a finalement dégagé les raisons de son évasion. « Si j’ai choisi de m’évader, c’est parce que j’étais averti que les ‘‘Encagoulés’’ venaient m’enlever et j’ai vu que nous ne sommes pas dans un pays de justice. Déjà j’ai été électrocuté à la DSD où j’ai un problème de pied actuellement. Et ils allaient venir m’enlever je ne savais pas où ils allaient m’envoyer. (…) puisque j’ai refusé pleines de négociations, tout ce qu’ils m’ont proposé j’ai refusé. Donc voilà pourquoi je me suis évadé le vendredi 9 (…) » a-t-il ajouté avant de conclure.


Par ailleurs des sources concordances nous ont fait savoir, sur ce, que si l’état-major des armées n’a pas encore réagi sur cette affaire d’évasion au sein de ses locaux, on parlera donc de fausse nouvelle.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 604 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici les auteurs ivoiriens les plus lus

26/10/2020

Voici les...

Dans un message publié sur sa page...
Cameroun : « L’Etat a géré dans le plus grand secret l’argent destiné à faire face au Covid-19 »

26/10/2020

Cameroun :...

Dans une tribune, Human Rights Watch s’inquiète...
Cameroun : plusieurs enfants tués dans l’attaque de l’école dans une zone anglophone

26/10/2020

Cameroun :...

L’attaque n’a pas encore été revendiquée et...
Présidentielle aux Seychelles : victoire historique de l’opposition, Ramkalawan élu au premier tour

26/10/2020

Présidentielle aux...

Wavel Ramkalawan a rassemblé 54,9 % des voix,...
Nigeria : les pillages se multiplient, les autorités à la peine

26/10/2020

Nigeria :...

Les violences ont commencé à Lagos, la...
Au Burkina Faso, les déplacés sont les grands oubliés des élections de novembre

26/10/2020

Au Burkina...

Le pays doit voter pour la présidentielle...
En Tunisie, une famille autorisée à changer de nom pour ne plus subir de discriminations

26/10/2020

En Tunisie,...

Alors que le passé esclavagiste du pays...
La crise climatique menace toujours plus la santé et la sécurité alimentaire des Africains

26/10/2020

La crise...

Sécheresses, inondations, cyclones : le continent le moins...
En Guinée, l’opposition conteste la réélection du président Alpha Condé

26/10/2020

En Guinée,...

L’appel à manifester lancé par le Front...
Guinée: Amnesty International dénonce «des tirs à balles réelles» des forces de sécurité

26/10/2020

Guinée: Amnesty...

Alors que les violences post-électorales en Guinée ont...
Les Chiliens décident de s'offrir une nouvelle Constitution

26/10/2020

Les Chiliens...

Un référendum historique était organisé dimanche 25...
France: une nouvelle conférence sociale en pleine deuxième vague épidémique

26/10/2020

France: une...

Les syndicats, le patronat et le Premier...
Introduction en Bourse record pour Ant Group, une filiale du géant chinois Alibaba

26/10/2020

Introduction en...

Jack Ma se frotte les mains. En...
Guinée: une situation sécuritaire toujours tendue à Conakry

26/10/2020

Guinée: une...

Alors que des violences ont lieu depuis...
Tensions France-Turquie: Erdogan demande aux Turcs de boycotter les produits français

26/10/2020

Tensions France-Turquie:...

Le président Recep Tayyip Erdogan a appelé...
Gnabry sort de la quarantaine après un faux “test positif” au covid-19

26/10/2020

Gnabry sort...

L’attaquant du Bayern Munich Serge Gnabry a quitté la quarantaine après...
Guinée / L’élection de Condé remise en cause par le vice-président de la CENI

26/10/2020

Guinée /...

Dans une note d’une vingtaine de pages...
#CongoIsBleeding : le nouveau hashtag qui condamne l’exploitation meurtrière des mines congolaises

26/10/2020

#CongoIsBleeding :...

L’exploitation dans les mines de la République...
Présidentielle ivoirienne / Pourquoi la Mission d’observation de l’UA est une incohérence !

26/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Une mission de l’Union Africaine séjourne à...
Dossier / 20 ans après le Charnier de Yopougon: Révélations, en 24 points, sur une affaire rocambolesque

26/10/2020

Dossier /...

Le “Charnier de Yopougon” ! Voilà un...

Une interview de Koné Dramane, le militaire plus recherché de Cote d’Ivoire, fait la une des journaux. D’après les sources proches du dossier, ce dernier serait cité dans une affaire d’évasion de militaires pro-Soro, de la Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan (MAMA).


A en croire les terribles révélations de Koné Dramane dit Dramane Ba, il a été arrêté pour avoir tourné le dos à des propositions venant du président Ouattara et ses proches. « J’ai été arrêté parce que j’ai refusé à tout ce qu’ils m’ont proposé de faire. Et voilà pourquoi ils m’ont arrêté soit disant que je veux faire un coup d’Etat. Un coup d’Etat pour le pouvoir où tu as donné ta poitrine pour installer ce président, comment tu peux faire un coup d’Etat à ce dernier. Et voilà comment j’ai été récompensé par Ouattara et son groupe » a-t-il révélé dans une vidéo interview relayée par les médias sociaux.

Lire aussi : Côte d'Ioire /Présidentielle: Un sondage met Alassane Ouattara en tête


L’officier issu des ex Forces Nouvelles a poursuivi en citant le ministre ivoirien Hamed Bakayoko. D’après lui, ce dernier était prêt à tout pour nuire à Guillaume Soro, le militant du Génération Peuples Solidaire et candidat retiré du processus électoral en cours. « Hambak m’a approché à Bouaké que vraiment il a fait ses enquêtes pour voir que les militaires sont avec moi, donc voilà pourquoi il m’a approché. Et de deux, il m’avait approché pour tout faire pour nuire Soro et m’a dit en 2020 lui et moi on va jouer carte sur table. Il était même prêt à faire quelque chose au président Dramane Ouattara. Donc vu que j’ai refusé tous ces trucs, voilà pourquoi ils m’ont mis aux arrêts » a-t-il martelé derrière une image par sa voix.

Lire aussi : Deux militaires proches de Guillaume Soro s évadent de prison

 

L’interview ne s’arrêtera pas là puisque l’ancien guerrier a continué en éclairant sur l’affaire de coup d’Etat à laquelle il serait lié avec le candidat malheureux, Guillaume Soro. « J’ai jamais rien préparé avec le président Guillaume Soro. Lui et moi on n’a jamais parlé d’un coup d’Etat contre le président. Paix à son âme le président Wattao » a-t-il laissé entendre.


Par conséquent, le soldat a finalement dégagé les raisons de son évasion. « Si j’ai choisi de m’évader, c’est parce que j’étais averti que les ‘‘Encagoulés’’ venaient m’enlever et j’ai vu que nous ne sommes pas dans un pays de justice. Déjà j’ai été électrocuté à la DSD où j’ai un problème de pied actuellement. Et ils allaient venir m’enlever je ne savais pas où ils allaient m’envoyer. (…) puisque j’ai refusé pleines de négociations, tout ce qu’ils m’ont proposé j’ai refusé. Donc voilà pourquoi je me suis évadé le vendredi 9 (…) » a-t-il ajouté avant de conclure.


Par ailleurs des sources concordances nous ont fait savoir, sur ce, que si l’état-major des armées n’a pas encore réagi sur cette affaire d’évasion au sein de ses locaux, on parlera donc de fausse nouvelle.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 604 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire