Entrepreneuriat

Initiative Développement ONG cherche 01 Responsable de Programme Filière Cuiseurs Économes (FCE)

Publié par La redaction

Initiative Développement ONG cherche 01 Responsable de Programme Filière Cuiseurs Économes (FCE)

Description Poste salarié, démarrage prévu de la mission début juin.L’ONG Initiative Développement (ID) www.id-ong.org est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales et l’accès aux services de base (santé, éducation, eau et assanissement, énergies, développement local). Aujourd’hui, ID intervient à travers 20 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2018 : 5 M € / ; Effectif : 17 personnes au siège / 150 sur le terrain. L’ONG a été créée en 1994, le siège est basé à Poitiers.

L’union des Comores, composée de trois îles, Grande Comores, Anjouan et Mohéli, fait partie des Pays les Moins Avancés (PMA). En 2015 le pays était classé 159ème sur 187 (PNUD) 45% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Le secteur primaire représente environ 36% du PIB. Le secteur agricole emploie 80% de la population active mais n’est concentré que sur trois produits de rente (vanille, girofle et ylang-ylang) représentant 70% des exportations. Anjouan est l’île comorienne la plus touchée par la pauvreté et le sous-développement et fait face à un important exode de sa population.

Initiative Développement est implantée aux Comores depuis 1996 où elle a conduit de nombreux programmes de développement (accès à l’eau, éducation, santé, développement agricole..), contribuant au renforcement de ses partenaires locaux (associations, autorités locales…) et à l’émergence d’acteurs de développement.

Actuellement, l’association est principalement présente sur l’île d’Anjouan, où elle conduit 4 programmes dans les domaines de l’accès à l’eau (2) et des énergies renouvelables (2). L’équipe d’ID Comores est constituée de 40 collaborateurs répartis sur 3 sites (Mutsamudu, Ouani et Domoni) : 31 salariés comoriens et 8 expatriés, supervisés par un.e Directeur.trice pays (expatrié.e) basé.e à Moroni (Grande Comore).

Contexte du projet : La situation environnementale des Comores est très préoccupante, le pays connaît un déboisement très intense. On distingue 4 causes majeures : le défrichage agricole, le besoin en bois d’œuvre, les besoins en combustible pour l’énergie domestique et le bois de chauffe pour la distillation de l’ylang-ylang. En milieu rural, les ménages utilisent majoritairement du bois pour l’énergie domestique. C’est pourquoi ID met en œuvre un projet Filière Cuiseurs Economes (FCE). Initié en mai 2015 aux Comores sur l’île d’Anjouan, il vise à favoriser l’émergence et la structuration d’une filière « cuiseurs économes » locale à usage domestique, de manière à réduire la pression sur la ressource bois exercée par les ménages.

Ce projet s’inscrit dans un programme multi-pays, financé par l’Agence française de développement (AFD) dans le cadre d’une 2nde et dernière phase (2018-2021), et coordonné par le Service Climat, Énergies Forêts (CEF) d’ID. Il est mené en lien étroit avec les projets Filière Cuiseurs Économes au Congo-Brazzaville, au Sénégal et au Tchad.

En quatre années, le travail accompli par l’équipe du programme aura permis :

  • D’élaborer une gamme de cuiseurs économes fabriqués localement répondant aux besoins des utilisateurs, et consommant +/-40% de bois en moins.
  • D’élargir la gamme en proposant 4 modèles, dont de grands et moyens cuiseurs.
  • D’accompagner la production des cuiseurs standardisés par des artisans soudeurs locaux et d’initier une démarche qualité.
  • De distribuer les cuiseurs auprès des ménages en s’appuyant sur des commerçants locaux, des associations et en mettant en place un processus de suivi.
  • De mettre en place un plan de communication et marketing massif autour des produits afin de favoriser leur notoriété sur les îles d’Anjouan et de Grande Comores.
  • De développer des partenariats avec de nouveaux acteurs locaux et associations villageoises en privilégiant les associations communautaires dans le cadre de l’extension des ventes des moyens et grands modèles.

Ces quatre premières années ont donc permis de poser les bases de la filière (étape de l’émergence de la filière), d’amorcer sa structuration et de suivre la stratégie de retrait progressif d’ID. Par conséquent pour l’année à venir les deux principaux défis à relever seront :

  • D’appuyer les acteurs de la filière pour augmenter la notoriété du produit et l’augmentation des ventes en diversifiant les créneaux de distribution.
  • De structurer la filière en transférant les compétences auprès de ses acteurs en appuyant leur autonomisation pour la réalisation de l’ensemble des activités (de la production à la vente en passant par la communication).

 

En tant que Responsable du programme (RP) FCE, vous assurerez, sous la supervision d’un/d’une Directeur/trice Pays (en cours de recrutement), le pilotage du programme dans tous ces aspects.

 

  1. Vous serez responsable de la mise en œuvre, du suivi, de l’évaluation et de la capitalisation des activités du programme avec:
  • Le travail de mise en réseau entre les différents acteurs de la filière artisanale (artisans soudeurs et acteurs du réseau de distribution) ; la formation et l’accompagnement de ces acteurs pour permettre à terme leur autonomie ; les liens avec d’autres associations partenaires.
  • Le renforcement de la stratégie marketing poursuivre l’augmentation des résultats sur le volet distribution (nombre de foyers diffusés, la diversification des canaux de diffusions est développée).
  • La participation au processus d’extension des zones de fabrication-vente des cuiseurs et la diversification vers les productifs et petits commerces.
  • L’organisation d’une rencontre internationale autour de la thématique avec des acteurs de l’océan indien.
  • La responsabilité du suivi des indicateurs, en impliquant l’équipe et en rendant compte au RP.
  • L’élaboration d’outils de capitalisation et de documents de capitalisation.
  • La rédaction des comptes-rendus d’activités à destination interne ou des bailleurs.

2/ Encadre et anime l’équipe du programme

  • Gestion opérationnelle de l’équipe : planification, appui et suivi.
  • Gestion administrative des équipes (suivi des absences et contrats) et veille au respect du Règlement Intérieur ID Union des Comores.
  • Gestion de la mobilisation ponctuelle de prestataires de service.

3/ La gestion financière et comptable du programme :

  • Contrôle et suivi des dépenses du programme dans le respect des procédures et des échéances bailleurs.
  • Gestion et entretien des moyens logistiques, supervision de la logistique programme (gestion des stocks, commandes, livraisons…).

4/ Gère le lien avec les partenaires du programme

  • Dans le cadre de la mise en œuvre du projet, il entretient les relations avec les partenaires locaux du projet : ONG locale, autorités institutionnelles et coutumières.

 

Pour mettre en œuvre ce programme, vous vous appuierez sur :

Le/la Directeur/trice-pays qui sera en appui et supervision.

Sur place : une équipe composéed’un expert énergie à mi-temps expatrié, d’une équipe opérationnelle de 3 personnes, d’un chauffeur logisticien, d’un assistant comptable mutualisé avec un autre programme mené par ID (supervisé par une administratrice expatriée basée sur place).

A distance : de l’appui des 2 permanents au siège, du service Climat, Énergie et Forêt (une chargé de mission et une chargée de capitalisation) qui apportent un appui technique au/à la RP. Le service Climat, énergie et Forêts intervient lors de missions d’appui ou à distance sur des outils, des méthodologies, le suivi évaluation, la capitalisation…

Le/la RP participe également aux échanges de pratiques animés par le service Climat, Energie et Forêts entre les différents programmes CEF d’ID.

Lieu de vie

Le poste est basé à Mutsamudu ville principale de l’île d’Anjouan avec des déplacements à prévoir sur l’île de Grande Comores où se trouve la capitale (Moroni).

Ville Mutsamudu
Expériences / Formation du candidat Expérience professionnelle exigée de 2 ans à un poste similaire ou en lienFormation : Bac +3 ou +5 (Ecole de commerce, science po, développement économique, aménagement du territoire…ou en lien avec la thématique)
Experience 0 à 3 ans
Fonctions Gestion de projets/programmes
Secteurs d’activité Développement économique et local, Environnement / Climat
Pays Afrique, Comores
Salaire / Indemnité Poste en CDD d’Usage à terme imprécis ; engagement sur un an.Rémunération entre 1521 et 1800 euros bruts en fonction du profil ; Indemnité de vie de 710 euros par mois. Logement à la charge du /de la salarié(e). Couverture sociale et médicale complète (assistance, complémentaire santé, retraite).
Comment postuler Envoyer CV et LM à l’adresse suivante: [email protected]
Date de fin de validité 09/04/2019

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image : #doingbuzz

Intégrez les groupes Whatsapp ci-dessous selon vos pays de résidence pour recevoir en instantané toutes les offres d'emploi proches de chez vous.

- Bénin - Niger - Sénégal - Togo - Côte d'Ivoire - Cameroun -Pour les autres pays NB:Ces offres peuvent être bien utiles pour vous mais aussi pour vos proches donc n'hésitez pas à les partager aussi autour de vous.
Vous aimez? Soyez pas avares, Faites découvrir à vos amis! !

A propos du rédacteur

La redaction

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc..
Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

>