Indonésie : pollution de l’air, le président et 3 ministres condamnés

Ils sont au nombre de 32, ces citoyens qui viennent de remporter le procès qu’ils intentaient aux autorités locales et nationales en Indonésie. Ces dernières ont été jugées coupable de non-respect des régulations relatives à la pollution atmosphérique jeudi 17 septembre.

« Les accusés ont commis un acte illégal, et devront resserrer les normes nationales de qualité de l’air pour qu’elles puissent protéger la santé, l’environnement et les écosystèmes », a prononcé le juge Saifuddin Zuhri.

À lire aussi :
Rapport sexuel hors mariage : quatre couples fouettés en Indonésie

Et ces accusés sont : Joko Widodo, le président indonésien lui-même, trois ministres et trois gouverneurs de la province de Java. Au milieu de cette victoire, la militante Yuyun Ismawati a un souhait vis-à-vis de son petit-fils et tous les enfants du pays.

À lire aussi :
Indonésie : l'armée n'effectuerait plus de tests de virginité sur les recrues féminines

« En faisant partie des citoyens plaignants, j’espérais vraiment que mon petit-fils puisse avoir le droit de vivre dans un environnement sain et respirer de l’air pas trop pollué, et avec lui les enfants indonésiens, car en gagnant ce procès, le gouvernement doit instaurer des régulations non seulement à Jakarta, mais aussi dans d’autres régions, en suivant les recommandations de l’OMS. »

À lire aussi :
Indonésie: un Boeing transportant 62 personnes porté disparu peu après son décollage

Selon une étude de 2019, Jakarta dépasse régulièrement de 4 ou 5 fois les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire