A la une Actualités Inde

Inde: Un homme s’égorge par accident lors d’un rituel

Received 385389249028352
Received 385389249028352

Nombreuses sont les coutumes à travers le monde mais certaines frôlent vraiment la dangérosité. Le drame récent qui s’est produit en Inde pose beaucoup de questions sur leur nécessité.

À Nâlandâ au nord de l’ Inde lors des rituels comptant pour la commémoration du martyr de l’Imam Husayn, l’un des petit-fils de Mahomet et de ses compagnons tombés lors de la bataille de Karbala en Irak, plusieurs personnes procèdent à des manifestations de mortification et d’autoflagellation, exhibant notamment des lames et autres épées.
Cet événement qui se tient chaque année durant le mois du mouharram – le premier du calendrier hégirien, a connu un accident majeur durant l’édition de cette année.

À lire aussi :   Nigéria : Après T.B Joshua, le populaire pasteur Stephen Akinola est aussi mort

Mohammad Sayum, un homme âgé de 60 ans en voulant faire honneur à la coutume à travers une acrobatie avec son épée a par mégarde tranché son cou en un geste.
Un incident sans retour en arrière car l’homme s’est vidé de son sang sur le coup et même les urgences n’ont été d’aucune aide à part notifier sa mort.

Même si une autopsie est prévue comme l’ont annoncé les médias locaux, il n’y aucun doute que son épée lui a ôté la vie.
Il est à noter que les pèlerins chiites sont nombreux à trouver la mort lors de ces rituels qui décomptent cette année au moins 31 morts et de nombreux blessés.

À lire aussi :   Chronique : « Claude est mort »
--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire