Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Importations : les relations franco-africaines à la peine
05/12/2019 à 14h21 par La redaction

En pleine progression économique, l’Afrique développe actuellement son secteur financier. Mais cela fragilise les exportations de l’Hexagone, qui développe de nouveaux investissements pour conserver sa relation particulière avec le continent.

Les exportations africaines en constante évolution

Avec une population à la fois jeune et très dynamique, l’Afrique a su développer ses exportations ces dernières années. Selon les Nations Unies, la valeur totale des exportations de l’Afrique vers le reste du monde dépasse maintenant 760 milliards de dollars. Sans compter les échanges intra-africains, qui permettent de stimuler les économies locales. Ils représentent 16.6 % des exportations locales et continuent de se développer.

Le nombre très important de devises disponibles sur le territoire favorise également le développement des échanges de type Forex, qui permettent de spéculer sur les variations de cours des devises. Parmi les paires Forex les plus demandées, on compte ansi le Rand sud-africain, le Kwanza angolais, ainsi que le Franc congolais, qui s’échangent aisément contre l’Euro en France par exemple. Les décalages horaires ont créé un besoin particulier d’échanges Forex de type « turbo 24 », qui permettent de se positionner 24h/24. Pour les expatriés africains établis en dehors du continent, c’est un moyen de se positionner sur des monnaies variées sans être génés par le décalage horaire.

Que sont devenues les relations franco-africaines ?

Importations : les relations franco-africaines à la peine

Dans ce contexte prometteur, la France a pourtant perdu sa situation privilégiée. Jusqu’en 2018, l’Hexagone était en effet le premier exportateur européen, avec de solides partenariats établis sur le continent africain depuis de longues années. Néanmoins, en 2017, l’Allemagne est devenue le premier fournisseur européen du continent africain. Les parts de marché de la France ont en effet été divisées par deux en un peu plus de quinze ans (2000 à 2017).

En cause, il y a une baisse globale des exportations françaises, mais cela n’est pas l’unique facteur. Les pays du BRICS, en plein essor, talonnent en effet de très près les pays occidentaux concernant les importations en Afrique. Notamment la Chine, avec son poids économique gigantesque international, a su saisir les opportunités. Elle représente maintenant 17.6 % des exportations vers le continent. Et l’Inde n’est pas en reste. Elle est également en train de devenir un partenaire majeur. Face à cela, la France est à la peine, et ne parvient pas toujours à maintenir ses anciens partenariats commerciaux avec l’Afrique.

Renouer les liens

Pour certains, la relation privilégiée de la France et de l’Afrique doit pourtant perdurer. Afin de promouvoir les partenariats, des investissements directs étrangers (IDE) ont été mis en place ces dernières années, comme le rappelle la diplomatie française. Ils ont même été multipliés par 10 entre l’année 2000 et 2017. Parmi les pays qui bénéficient de cet afflux de fonds, on compte en premier lieu l’Angola, puis le Nigeria, et l’Afrique du Sud en troisième position. Ces investissements représentent le futur. Ils portent notamment le secteur des énergies « vertes », ainsi que le domaine du numérique, qui devrait connaître un vrai boom dans les années à venir en Afrique.

Quant à savoir si cela suffira à faire regagner ses partenariats commerciaux à la France, c’est pour l’instant un mystère. En Afrique subsaharienne, l’excédent commercial avec l’Afrique était encore récemment en pleine forme. Mais l’Hexagone pourrait avoir du mal à tenir face aux échanges commerciaux avec la Chine et l’Inde.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 530 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici pourquoi Georgina tarde à épouser Cristiano Ronaldo

16/10/2020

Voici pourquoi...

Georgina Rodriguez et le quintuple ballon d'or...
Etats-Unis: les libraires s'attaquent à Amazone

16/10/2020

Etats-Unis: les...

Exaspérer d’être cloué sur place par Amazone,...
Côte d’Ivoire : Skelly fait un vrai scandale à la télé  (Photos)

16/10/2020

Côte d’Ivoire :...

Invité ce jeudi 15 octobre 2020 sur...
Côte d’Ivoire : l’opposition veut empêcher les élections « par tous les moyens légaux »

16/10/2020

Côte d’Ivoire :...

L’opposition ivoirienne veut empêcher les élections par...
Bénin : La grotte mariale de Dassa-Zoumè cambriolée

16/10/2020

Bénin :...

L’église de la grotte mariale  logée  dans...
Bénin/ Ecole : châtiments corporels équivalent à licenciement

16/10/2020

Bénin/ Ecole...

Au Bénin, un chef d'établissement scolaire qui...
Présidentielle ivoirienne / Des anti-3e mandat entrent en action et barrent des routes

16/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Depuis ce jeudi 15 octobre matin, il...
Présidentielle ivoirienne : Bédié et Affi ordonnent le blocage du processus électoral “par tous les moyens légaux”

16/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Henri Konan Bédié, candidat du PDCI et...
Restitution de la dent de Patrice Lumumba : un tribunal belge rend son verdict

16/10/2020

Restitution de...

Près de 60 ans après son assassinat...
Affaire Bishop Benjamin Boni convoqué pour une chanson : la police apporte des précisions

16/10/2020

Affaire Bishop...

La rumeur est devenue plus que virale...
Guillaume Soro en tournée européenne

15/10/2020

Guillaume Soro...

Le candidat à la présidentielle du 31...
"Ma femme ne sait pas faire l'amour, je suis dépassé"

15/10/2020

« Ma femme...

Faire l’amour n’est pas une science. Selon...
"J'ai couché avec la femme de mon père"

15/10/2020

« J’ai couché...

« J'ai couché avec la femme de mon...
Grand P embrase la toile avec son incroyable anniversaire (Photos)

15/10/2020

Grand P...

Le 11 Octobre dernier, Grand P fêtait...
Togo : les ministres signent un engagement et se font admirer sur la toile

15/10/2020

Togo :...

Le "contrat d'engagement" signé par le gouvernement...
Interview de Koné Dramane, le militaire le plus recherché de Côte d’Ivoire

15/10/2020

Interview de...

Une interview de Koné Dramane, le militaire...
Rwanda: le commerce du cannabis autorisé

15/10/2020

Rwanda: le...

Le commerce du cannabis au Rwanda est...
Togo : Eugène Atigan rend un vibrant hommage à Tony B  Cool

15/10/2020

Togo :...

Eugène Atigan, dans un message laissé sur...
Meghan Markle: voici les raisons de son absence sur les réseaux sociaux

15/10/2020

Meghan Markle:...

Régulièrement critiquée sur les réseaux sociaux, Meghan...
Emma Lohoues remet les internautes à leurs places

15/10/2020

Emma Lohoues...

Emma Lohoues, critiquée pour avoir porté une...

En pleine progression économique, l’Afrique développe actuellement son secteur financier. Mais cela fragilise les exportations de l’Hexagone, qui développe de nouveaux investissements pour conserver sa relation particulière avec le continent.

Les exportations africaines en constante évolution

Avec une population à la fois jeune et très dynamique, l’Afrique a su développer ses exportations ces dernières années. Selon les Nations Unies, la valeur totale des exportations de l’Afrique vers le reste du monde dépasse maintenant 760 milliards de dollars. Sans compter les échanges intra-africains, qui permettent de stimuler les économies locales. Ils représentent 16.6 % des exportations locales et continuent de se développer.

Le nombre très important de devises disponibles sur le territoire favorise également le développement des échanges de type Forex, qui permettent de spéculer sur les variations de cours des devises. Parmi les paires Forex les plus demandées, on compte ansi le Rand sud-africain, le Kwanza angolais, ainsi que le Franc congolais, qui s’échangent aisément contre l’Euro en France par exemple. Les décalages horaires ont créé un besoin particulier d’échanges Forex de type « turbo 24 », qui permettent de se positionner 24h/24. Pour les expatriés africains établis en dehors du continent, c’est un moyen de se positionner sur des monnaies variées sans être génés par le décalage horaire.

Que sont devenues les relations franco-africaines ?

Importations : les relations franco-africaines à la peine

Dans ce contexte prometteur, la France a pourtant perdu sa situation privilégiée. Jusqu’en 2018, l’Hexagone était en effet le premier exportateur européen, avec de solides partenariats établis sur le continent africain depuis de longues années. Néanmoins, en 2017, l’Allemagne est devenue le premier fournisseur européen du continent africain. Les parts de marché de la France ont en effet été divisées par deux en un peu plus de quinze ans (2000 à 2017).

En cause, il y a une baisse globale des exportations françaises, mais cela n’est pas l’unique facteur. Les pays du BRICS, en plein essor, talonnent en effet de très près les pays occidentaux concernant les importations en Afrique. Notamment la Chine, avec son poids économique gigantesque international, a su saisir les opportunités. Elle représente maintenant 17.6 % des exportations vers le continent. Et l’Inde n’est pas en reste. Elle est également en train de devenir un partenaire majeur. Face à cela, la France est à la peine, et ne parvient pas toujours à maintenir ses anciens partenariats commerciaux avec l’Afrique.

Renouer les liens

Pour certains, la relation privilégiée de la France et de l’Afrique doit pourtant perdurer. Afin de promouvoir les partenariats, des investissements directs étrangers (IDE) ont été mis en place ces dernières années, comme le rappelle la diplomatie française. Ils ont même été multipliés par 10 entre l’année 2000 et 2017. Parmi les pays qui bénéficient de cet afflux de fonds, on compte en premier lieu l’Angola, puis le Nigeria, et l’Afrique du Sud en troisième position. Ces investissements représentent le futur. Ils portent notamment le secteur des énergies « vertes », ainsi que le domaine du numérique, qui devrait connaître un vrai boom dans les années à venir en Afrique.

Quant à savoir si cela suffira à faire regagner ses partenariats commerciaux à la France, c’est pour l’instant un mystère. En Afrique subsaharienne, l’excédent commercial avec l’Afrique était encore récemment en pleine forme. Mais l’Hexagone pourrait avoir du mal à tenir face aux échanges commerciaux avec la Chine et l’Inde.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 530 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire