Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
« Il y a des choses qui n’étaient pas connues », Suarez dévoile tout et tacle encore le Barça
10/10/2020 à 10h23 par La redaction

Après avoir ouvert le score pour son équipe l’Uruguay face au Chili dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (2-1), Luis Suarez a été le principal artisan de la victoire de son club.

En marge de cette victoire, le nouvel attaquant de pointe de l’Atletico Madrid a une nouvelle fois évoqué son départ du Barça au cours d’un entretien avec les journalistes. L’on se souvient que l’Uruguayen avait passé six années de bons et loyaux services au FC Barcelone avant d’être poussé vers la sortie.

L’ex-joueur des Reds est surtout revenu sur le soutien de son désormais ex-coéquipier Lionel Messi : « Je n’ai pas été surpris que Messi m’ait soutenu publiquement car je le connais trop bien. Je connaissais déjà la douleur qu’il ressentait, comment il le disait et comment je le disais », a déclaré le buteur de 33 ans.

Toujours dans son intervention, Suarez est revenu sur sa mise à l’écart par le nouvel entraîneur du Barça Ronald Koeman: « Nous sommes des adultes, j’étais à Barcelone depuis 6 ans et il y avait d’autres façons de me parler, de me dire que le club prévoyait de changer d’ère… Mais la manière n’était pas bonne et cela dérangeait aussi Leo. Il sait comment nous avons souffert et à quel point c’était mauvais à ce moment-là », a ajouté le nouveau numéro 9 de l’Atletico.

« Je n’ai pas très bien pris les messages du club selon lesquels ils cherchaient une solution pour changer d’ère. Pour la forme plus que tout, car il faut savoir accepter quand on termine un cycle. Il y a des choses que l’on ne sait pas et qui ne se savaient pas, mais j’allais m’entraîner à Barcelone et j’étais mis sur le côté par l’entraîneur, sans participer aux oppositions. Ma femme me regardait, je revenais la tête baissée, elle voulait me voir sourire à nouveau après l’entraînement et me voir heureux sur un terrain. Quand la possibilité de l’Atlético est arrivée, je n’ai pas hésité un seul instant. »

Ses débuts à l’Atletico

” C’était difficile parce que c’était un mélange de sentiments, je ne sais pas si c’est de la tristesse mai le fait de changer de ville était dur pour ma famille, pour mes enfants, après six ans. J’ai dit à mes enfants en pleurs que nous étions chanceux car passer autant de temps au même endroit est un privilège, surtout dans une équipe comme Barcelone. En ayant la possibilité de jouer pour l’Atlético de Madrid, j’ai dû changer de ville, mais la vie en Espagne est similaire. Évidemment, je n’ai pas très bien pris la décision du club de me faire changer d’air, surtout dans la forme, mais il faut l’accepter, accepter cette fin de cycle. Ce furent des jours où je suis passé des pleurs à une situation où j’ai été à nouveau valorisé comme joueur, dans un club qui m’a merveilleusement reçu. Les premiers jours ont été très difficiles, jusqu’au 1er match, mais je garde un bon souvenir de mes débuts à l’Atlético ”

Crédit photo: Barcelone.fr

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Après avoir ouvert le score pour son équipe l’Uruguay face au Chili dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (2-1), Luis Suarez a été le principal artisan de la victoire de son club.

En marge de cette victoire, le nouvel attaquant de pointe de l’Atletico Madrid a une nouvelle fois évoqué son départ du Barça au cours d’un entretien avec les journalistes. L’on se souvient que l’Uruguayen avait passé six années de bons et loyaux services au FC Barcelone avant d’être poussé vers la sortie.

L’ex-joueur des Reds est surtout revenu sur le soutien de son désormais ex-coéquipier Lionel Messi : « Je n’ai pas été surpris que Messi m’ait soutenu publiquement car je le connais trop bien. Je connaissais déjà la douleur qu’il ressentait, comment il le disait et comment je le disais », a déclaré le buteur de 33 ans.

Toujours dans son intervention, Suarez est revenu sur sa mise à l’écart par le nouvel entraîneur du Barça Ronald Koeman: « Nous sommes des adultes, j’étais à Barcelone depuis 6 ans et il y avait d’autres façons de me parler, de me dire que le club prévoyait de changer d’ère… Mais la manière n’était pas bonne et cela dérangeait aussi Leo. Il sait comment nous avons souffert et à quel point c’était mauvais à ce moment-là », a ajouté le nouveau numéro 9 de l’Atletico.

« Je n’ai pas très bien pris les messages du club selon lesquels ils cherchaient une solution pour changer d’ère. Pour la forme plus que tout, car il faut savoir accepter quand on termine un cycle. Il y a des choses que l’on ne sait pas et qui ne se savaient pas, mais j’allais m’entraîner à Barcelone et j’étais mis sur le côté par l’entraîneur, sans participer aux oppositions. Ma femme me regardait, je revenais la tête baissée, elle voulait me voir sourire à nouveau après l’entraînement et me voir heureux sur un terrain. Quand la possibilité de l’Atlético est arrivée, je n’ai pas hésité un seul instant. »

Ses débuts à l’Atletico

” C’était difficile parce que c’était un mélange de sentiments, je ne sais pas si c’est de la tristesse mai le fait de changer de ville était dur pour ma famille, pour mes enfants, après six ans. J’ai dit à mes enfants en pleurs que nous étions chanceux car passer autant de temps au même endroit est un privilège, surtout dans une équipe comme Barcelone. En ayant la possibilité de jouer pour l’Atlético de Madrid, j’ai dû changer de ville, mais la vie en Espagne est similaire. Évidemment, je n’ai pas très bien pris la décision du club de me faire changer d’air, surtout dans la forme, mais il faut l’accepter, accepter cette fin de cycle. Ce furent des jours où je suis passé des pleurs à une situation où j’ai été à nouveau valorisé comme joueur, dans un club qui m’a merveilleusement reçu. Les premiers jours ont été très difficiles, jusqu’au 1er match, mais je garde un bon souvenir de mes débuts à l’Atlético ”

Crédit photo: Barcelone.fr

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire