Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Il jette son bébé dans la rivière pour cette raison
04/12/2020 à 16h28 par Le Boy

Il jette son bébé dans la rivière pour cette raison

Il jette son bébé dans la rivière pour cette raison

Il y a un peu plus d’un an, un père atteint de schizophrénie avait tué son bébé de 11 mois en le jetant dans une rivière. Il vient d’être condamné pour homicide involontaire.

Le drame avait bouleversé la petite ville de Radcliffe, en Grande Bretagne. Zakari Bennett-Eko était un bébé de 11 mois. Il allait bientôt être grand frère : sa mère, Emma Blood, était enceinte de 8 mois. Mais la vie de Zakari Bennett-Eko s’est arrêtée le 11 septembre 2019.

Dans une crise de folie, son père l’a lancé dans une rivière glacée à Radcliffe, au nord de Manchester. Il voyait dans son bébé une réincarnation du diable.

Le 11 septembre dernier, avant de commettre cet acte irréparable, Zak Benett-Eko a abordé des personnes dans la rue pour leur demander de jeter le bébé dans la rivière pour lui. Après n’avoir reçu que des refus, le papa a continué son chemin avec son enfant dans une poussette.

Lire aussi : Drame : une femme met son propre bébé sous un véhicule

Plus loin, le père a croisé un homme plus âgé, qui selon lui, lui aurait fait un signe de tête. Zak l’a interprété comme la confirmation que son bébé était bel et bien possédé par le diable. Des témoins ont ensuite vu l’homme se diriger vers un pont situé au-dessus d’une rivière avant de jeter son bébé dans cette dernière, après une brève hésitation.

L’enfant sera repêché une heure plus tard. Vivant mais en hypothermie sévère, il décèdera à l’hôpital.  Après avoir commis cet acte effroyable, Zak s’est rendu dans un pub (bar), où il a raconté ce qu’il avait fait aux autres clients du pub, comme si de rien n’était. La police a alors rapidement été appelée et l’homme a été placé en détention.

Le procès de Zak Benett-Eko, qui a duré plus de six jours, a notamment révélé qu’il souffrait de problèmes psychiques depuis l’adolescence, notamment de schizophrénie, due à une dépendance au cannabis. La veille du drame, Zak n’a plus pris ses médicaments. Il a alors adopté un comportement d’homme agressif et délirant envers sa petite amie. Il a enfoncé la porte à coups de pied, lancé des objets à la tête de sa compagne et crié qu’il était le fils de Beyoncé.

En raison de son état de santé préoccupant, Zak Benett-Eko n’a pas été condamné pour meurtre, mais pour homicide involontaire. Et pourrait passer le reste de sa vie dans un hôpital psychiatrique.

Lire aussi : Ghana : une mère, ses 2 filles et un bébé emprisonnés pour avoir volé du maïs

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Il y a un peu plus d’un an, un père atteint de schizophrénie avait tué son bébé de 11 mois en le jetant dans une rivière. Il vient d’être condamné pour homicide involontaire.

Le drame avait bouleversé la petite ville de Radcliffe, en Grande Bretagne. Zakari Bennett-Eko était un bébé de 11 mois. Il allait bientôt être grand frère : sa mère, Emma Blood, était enceinte de 8 mois. Mais la vie de Zakari Bennett-Eko s’est arrêtée le 11 septembre 2019.

Dans une crise de folie, son père l’a lancé dans une rivière glacée à Radcliffe, au nord de Manchester. Il voyait dans son bébé une réincarnation du diable.

Le 11 septembre dernier, avant de commettre cet acte irréparable, Zak Benett-Eko a abordé des personnes dans la rue pour leur demander de jeter le bébé dans la rivière pour lui. Après n’avoir reçu que des refus, le papa a continué son chemin avec son enfant dans une poussette.

Lire aussi : Drame : une femme met son propre bébé sous un véhicule

Plus loin, le père a croisé un homme plus âgé, qui selon lui, lui aurait fait un signe de tête. Zak l’a interprété comme la confirmation que son bébé était bel et bien possédé par le diable. Des témoins ont ensuite vu l’homme se diriger vers un pont situé au-dessus d’une rivière avant de jeter son bébé dans cette dernière, après une brève hésitation.

L’enfant sera repêché une heure plus tard. Vivant mais en hypothermie sévère, il décèdera à l’hôpital.  Après avoir commis cet acte effroyable, Zak s’est rendu dans un pub (bar), où il a raconté ce qu’il avait fait aux autres clients du pub, comme si de rien n’était. La police a alors rapidement été appelée et l’homme a été placé en détention.

Le procès de Zak Benett-Eko, qui a duré plus de six jours, a notamment révélé qu’il souffrait de problèmes psychiques depuis l’adolescence, notamment de schizophrénie, due à une dépendance au cannabis. La veille du drame, Zak n’a plus pris ses médicaments. Il a alors adopté un comportement d’homme agressif et délirant envers sa petite amie. Il a enfoncé la porte à coups de pied, lancé des objets à la tête de sa compagne et crié qu’il était le fils de Beyoncé.

En raison de son état de santé préoccupant, Zak Benett-Eko n’a pas été condamné pour meurtre, mais pour homicide involontaire. Et pourrait passer le reste de sa vie dans un hôpital psychiatrique.

Lire aussi : Ghana : une mère, ses 2 filles et un bébé emprisonnés pour avoir volé du maïs

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire