Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
Humiliée à cause de ses menstruations, une écolière se suicide
11/09/2019 à 18h11 par Dani Djanta

Au Kenya, une écolière connue pour nom Jackline Chepngeno, s'est suicidée après avoir été humiliée pour avoir eu ses règles et avoir taché son uniforme. C’était le vendredi dernier  à Kabiangek, à l'ouest de la capitale Nairobi.

La mère de la jeune fille de 14 ans a déclaré que sa fille s'était pendue après avoir été humiliée par un enseignant. « Un enseignant l'avait traitée de "sale" pour avoir sali son uniforme et lui a ordonné de quitter la classe », ont rapporté les médias kenyans.

« Elle n'avait rien pour se protéger, quand le sang a taché ses vêtements », a ajouté la maman de la jeune fille. A en croire le quotidien Daily Nation, la mère avait alerté la police, qui n’aurait pas donné suite à la plainte.

Depuis ces échauffourées, l'école a été fermée. Contacté par la presse, le directeur de l’école a refusé de s’exprimer. Les parents d’élèves, en colère, ont pris d’assaut l’école pour avoir des explications sur le comportement de l’enseignant.

« La police est intervenue et a procédé à cinq arrestations lorsque les manifestants ont bloqué une route et forcé le portail de l'école », rapportent des médias locaux.

Alex Shikondi, le chef de la police régionale a déclaré que les circonstances de la mort de la jeune fille faisaient l'objet d'une enquête.

Il faut rappeler qu’en 2017, le Kenya a adopté une loi pour fournir gratuitement des serviettes hygiéniques aux écolières.

Par ailleurs, selon un rapport de l'ONU de 2014, une fille sur dix en Afrique subsaharienne a manqué l'école pendant sa période de règle.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 800 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Au Kenya, une écolière connue pour nom Jackline Chepngeno, s'est suicidée après avoir été humiliée pour avoir eu ses règles et avoir taché son uniforme. C’était le vendredi dernier  à Kabiangek, à l'ouest de la capitale Nairobi.

La mère de la jeune fille de 14 ans a déclaré que sa fille s'était pendue après avoir été humiliée par un enseignant. « Un enseignant l'avait traitée de "sale" pour avoir sali son uniforme et lui a ordonné de quitter la classe », ont rapporté les médias kenyans.

« Elle n'avait rien pour se protéger, quand le sang a taché ses vêtements », a ajouté la maman de la jeune fille. A en croire le quotidien Daily Nation, la mère avait alerté la police, qui n’aurait pas donné suite à la plainte.

Depuis ces échauffourées, l'école a été fermée. Contacté par la presse, le directeur de l’école a refusé de s’exprimer. Les parents d’élèves, en colère, ont pris d’assaut l’école pour avoir des explications sur le comportement de l’enseignant.

« La police est intervenue et a procédé à cinq arrestations lorsque les manifestants ont bloqué une route et forcé le portail de l'école », rapportent des médias locaux.

Alex Shikondi, le chef de la police régionale a déclaré que les circonstances de la mort de la jeune fille faisaient l'objet d'une enquête.

Il faut rappeler qu’en 2017, le Kenya a adopté une loi pour fournir gratuitement des serviettes hygiéniques aux écolières.

Par ailleurs, selon un rapport de l'ONU de 2014, une fille sur dix en Afrique subsaharienne a manqué l'école pendant sa période de règle.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 800 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :