Hong-Kong : Carrie Lam appelle au calme sur fond de confinement redouté


Video player

 

La cheffe de l’exécutif Hongkongais a lancé un appel au calme après la ruée des habitants dans les supermarchés. Cette situation fait suite aux craintes liées à l’imposition des tests de masse anti-coronavirus et d’un verrouillage supposé de la ville.

Les tests obligatoires anti-coronavirus commenceraient après le 17 mars. Bon nombre de hongkongais redoutent qu’ils ne soient forcés de s’isoler et que les familles, dont les membres sont testés positifs soient séparées. Dans le cadre d’une politique dite de « zéro covid-19 », le gouvernement hongkongais impose des restrictions sanitaires les plus strictes au monde alors même que le reste du monde reprend une vie normale.
Carrie Lam, a appelé le public à ne pas être la proie de rumeurs pour éviter que des craintes inutiles ne soient attisées, tout en insistant sur le fait que l’approvisionnement en nourriture et en biens reste normal. Par ailleurs, les autorités hongkongaises prévoient de tester les sept millions quatre cent mille habitants que compte le territoire trois fois sur neuf jours. Le gouvernement veut recommander aux gens de rester chez eux pendant cette période.
Des exemptions seraient accordées à ceux qui achètent de la nourriture et recherchent un traitement médical. Le marché boursier de Hong Kong quant à lui continuerait de fonctionner.

Pour rappel, Hong Kong a promis de s’en tenir à une politique d’élimination du coronavirus pour s’aligner sur la Chine continentale, qui donne la priorité à la limitation des épidémies à tout prix. Les restrictions actuelles y compris la fermeture d’entreprises telles que les bars, les salons de beauté et les salles de sport, sont les plus draconiennes depuis le début de la pandémie en 2020.

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire