Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Honduras: Les Etats-Unis accusent le président de recevoir de l’argent des narcotrafiquants
05/03/2020 à 21h34 par La redaction

Le président du Honduras, Juan Orlando Hernández, est accusé par les procureurs américains d’être lié au trafic de drogue à la suite d’une enquête qu’ils ont menée.

Juan Orlando Hernández a été accusé d’avoir rencontré un trafiquant de drogue vers 2013 et d’avoir pris 25 000 $ en échange de sa protection (trafiquant) contre des forces de l’ordre. L’accord caché a été révélé après que des agents de sécurité américains eurent arrêté un certain Geovanny Daniel Fuentes Ramires à l’aéroport international de Miami, le dimanche 1er mars, pour complot en vue d’importer de la cocaïne aux États-Unis et charges d’armes connexes.

Il a été allégué que le président hondurien a manifesté son intérêt pour un laboratoire de cocaïne que Fuentes dirigeait près de Puerto Cortes sur la côte atlantique, après une série de réunions. Il aurait été intéressé par le laboratoire de cocaïne car il était proche du port.

Selon les documents:

«Juan Orlando Hernández et Fuentes ont convenu de faciliter l’utilisation du personnel des forces armées honduriennes comme sécurité pour les activités de trafic de drogue de Fuentes. Hernández a indiqué à Fuentes que son frère, Hernández Alvarado, gérait des activités de trafic de drogue au Honduras et que Fuentes devait faire ses rapports directement à Hernández Alvarado à des fins de trafic de drogue.”

“Fuentes Ramirez a ouvert la voie à l’expédition sans entrave de charges de plusieurs tonnes de cocaïne en soudoyant la police et un politicien hondurien de haut rang, et en rapportant directement à Tony Hernandez, un autre co-conspirateur du plan et lui-même un ancien membre du Congrès hondurien.”

Dans une déclaration publiée le mardi 2 mars par le bureau du procureur américain pour le district sud de New York, Hernández a été identifié comme un “haut fonctionnaire hondurien” ou comme “CC-4”, un complice.

Cependant, des documents judiciaires ont identifié «CC-4» comme président du Honduras et frère de l’ancien membre du Congrès Juan Antonio Hernández Alvarado, qui a été condamné l’an dernier pour des infractions liées à la drogue.

Le président hondurien, qui n’a pas encore été inculpé, est sorti vainqueur des élections présidentielles de 2013 dans un précédent dossier. Bien qu’il ne soit pas clair si l’incident s’est produit avant qu’il n’ait remporté l’élection présidentielle en 2013, il a cependant été établi qu’il avait nié à plusieurs reprises les allégations antérieures de liens avec des trafiquants.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
Meeting de l’opposition à Abidjan / Bédié, Président du PDCI : « La dictature du RHDP unifié sera vaincue dans quelques jours… »

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre

11/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Assignation à résidence de Maurice Kamto : La France réagit

10/10/2020

Assignation à...

Invité par Bruno Fuchs – député Modem...
Nathaniel Olympio : "ce nouveau gouvernement togolais est-il sérieux ?"

10/10/2020

Nathaniel Olympio...

Nathaniel Olympio tacle un ministre togolais. «...
Adwoa Smart : "j'ai fréquenté 999 hommes dans ma vie"

10/10/2020

Adwoa Smart...

S’exprimant lors d'une interview où elle répondait...
Le roi de la Thaïlande bientôt expulsé d'Allemagne

10/10/2020

Le roi...

Le roi de Thaïlande Rama X vit...

Le président du Honduras, Juan Orlando Hernández, est accusé par les procureurs américains d’être lié au trafic de drogue à la suite d’une enquête qu’ils ont menée.

Juan Orlando Hernández a été accusé d’avoir rencontré un trafiquant de drogue vers 2013 et d’avoir pris 25 000 $ en échange de sa protection (trafiquant) contre des forces de l’ordre. L’accord caché a été révélé après que des agents de sécurité américains eurent arrêté un certain Geovanny Daniel Fuentes Ramires à l’aéroport international de Miami, le dimanche 1er mars, pour complot en vue d’importer de la cocaïne aux États-Unis et charges d’armes connexes.

Il a été allégué que le président hondurien a manifesté son intérêt pour un laboratoire de cocaïne que Fuentes dirigeait près de Puerto Cortes sur la côte atlantique, après une série de réunions. Il aurait été intéressé par le laboratoire de cocaïne car il était proche du port.

Selon les documents:

«Juan Orlando Hernández et Fuentes ont convenu de faciliter l’utilisation du personnel des forces armées honduriennes comme sécurité pour les activités de trafic de drogue de Fuentes. Hernández a indiqué à Fuentes que son frère, Hernández Alvarado, gérait des activités de trafic de drogue au Honduras et que Fuentes devait faire ses rapports directement à Hernández Alvarado à des fins de trafic de drogue.”

“Fuentes Ramirez a ouvert la voie à l’expédition sans entrave de charges de plusieurs tonnes de cocaïne en soudoyant la police et un politicien hondurien de haut rang, et en rapportant directement à Tony Hernandez, un autre co-conspirateur du plan et lui-même un ancien membre du Congrès hondurien.”

Dans une déclaration publiée le mardi 2 mars par le bureau du procureur américain pour le district sud de New York, Hernández a été identifié comme un “haut fonctionnaire hondurien” ou comme “CC-4”, un complice.

Cependant, des documents judiciaires ont identifié «CC-4» comme président du Honduras et frère de l’ancien membre du Congrès Juan Antonio Hernández Alvarado, qui a été condamné l’an dernier pour des infractions liées à la drogue.

Le président hondurien, qui n’a pas encore été inculpé, est sorti vainqueur des élections présidentielles de 2013 dans un précédent dossier. Bien qu’il ne soit pas clair si l’incident s’est produit avant qu’il n’ait remporté l’élection présidentielle en 2013, il a cependant été établi qu’il avait nié à plusieurs reprises les allégations antérieures de liens avec des trafiquants.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire