Actualités

Hissène Habré tué au Sénégal, par le variant Delta ?

Hissène Habré Tué Au Sénégal, Par Le Variant Delta ?

L’ancien Président du Tchad, Hissène Habré, est décédé au Sénégal, à l’âge de 79 ans. Condamné à la prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et actes de torture, l’ex-dirigeant est décédé, ce mardi, alors qu’il était emprisonné à Dakar. Des suites du Covid-19 ?

C’est ce mardi 24 août 2021, que l’administration pénitentiaire du Sénégal a annoncé la mort de l’ancien chef d’Etat tchadien, Hissène Habré. Une information qui a été confirmée par le ministre sénégalais de la Justice, Malick Sall, qui a indiqué : « Habré a été remis entre les mains de son Seigneur ». L’ex-Président du Tchad purgeait une peine de prison à perpétuité sur décision des chambres africaines et était détenu à la prison du cap Manuel, au Sénégal.

À lire aussi :   Afrique du Sud/ Covid-19 : la circulation du variant Delta inquiète les autorités

Il était poursuivi pour des faits de crimes commis alors qu’il était à la tête de l’État du Tchad, entre 1982 et 1990. Après sa mort, qui intervient quelques mois seulement après le décès de son successeur, Idriss Déby Itno, plusieurs questions fusent, notamment la cause du décès. Mais, selon la presse sénégalaise, l’homme est décédé des suites du Covid-19 dont le variant Delta frappe durement le Sénégal.

Né le 13 août 1942, Hissène Habré, qui était venu au pouvoir au Tchad, à la faveur d’un coup d’État contre Goukouni Oueddei, en juin 1982, a régné pendant huit ans et demi, avant d’être chassé du pouvoir, en 1990, par un putsch mené par Idriss Déby. C’est alors qu’il s’est réfugié au Sénégal où il a été jugé et condamné à la suite de pressions exercées par la communauté internationale.

À lire aussi :   Le variant Delta entraîne 2fois plus de risque d'être hospitalisé (Étude)

Hissène Habré, en 2020, avait pourtant bénéficié d’une pseudo-liberté provisoire. L’ancien chef d’Etat tchadien avait alors été autorisé à séjourner dans son domicile, par crainte de contagion au Coronavirus, alors que la pandémie était au plus haut dans le monde. Habré était retourné en prison, pour continuer à purger sa peine, lorsque les autorités sanitaires et carcérales du Sénégal avaient jugé que l’ex-dirigeant était hors de danger.

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire