Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Harcèlement sexuel : Google a licencié 48 employés en 2 ans
26/10/2018 à 11h43 par La redaction

Harcèlement sexuel : Google a licencié 48 employés en 2 ans

Harcèlement sexuel : Google a licencié 48 employés en 2 ans

Google a licencié 48 employés, dont 13 hauts cadres pour harcèlement sexuel au cours des deux dernières années, rapporte la BBC.

Dans une lettre adressée aux employés, Sundar Pichai, le directeur général, a déclaré que le géant de la technologie avait adopté une ligne dure sur des comportements inappropriés.

Cette lettre faisait suite à un rapport du New York Times selon lequel le créateur du système d’exploitation mobile Android, Andy Rubin, avait reçu 90 millions de dollars d’indemnités de départ malgré des allégations d’harcèlement. Andy Rubin a quitté l’entreprise en 2014. Le même journal rapporte qu’au moment du départ de M. Rubin, Google a sciemment caché le fait qu’une employée l’avait accusé de comportement inapproprié.

La lettre de M. Pichai précise que l’histoire du New York Times est « difficile à comprendre » et que Google est « très sérieux » quant à l’offre d’un « lieu de travail sûr et inclusif. »

« Nous voulons vous assurer que nous examinons chaque plainte de harcèlement sexuel ou de conduite inappropriée, que nous enquêtons et que nous prenons les mesures qui s’imposent », poursuit-il.

Il a également révélé que Google a ouvert en 2015 une ligne téléphonique permettant aux salariés de dénoncer tout comportement inapproprié. De plus, le nouveau règlement intérieur de l’entreprise impose aux hauts responsables de dévoiler toute relation intime avec les employés.

Crédit photo : radionz

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Google a licencié 48 employés, dont 13 hauts cadres pour harcèlement sexuel au cours des deux dernières années, rapporte la BBC.

Dans une lettre adressée aux employés, Sundar Pichai, le directeur général, a déclaré que le géant de la technologie avait adopté une ligne dure sur des comportements inappropriés.

Cette lettre faisait suite à un rapport du New York Times selon lequel le créateur du système d’exploitation mobile Android, Andy Rubin, avait reçu 90 millions de dollars d’indemnités de départ malgré des allégations d’harcèlement. Andy Rubin a quitté l’entreprise en 2014. Le même journal rapporte qu’au moment du départ de M. Rubin, Google a sciemment caché le fait qu’une employée l’avait accusé de comportement inapproprié.

La lettre de M. Pichai précise que l’histoire du New York Times est « difficile à comprendre » et que Google est « très sérieux » quant à l’offre d’un « lieu de travail sûr et inclusif. »

« Nous voulons vous assurer que nous examinons chaque plainte de harcèlement sexuel ou de conduite inappropriée, que nous enquêtons et que nous prenons les mesures qui s’imposent », poursuit-il.

Il a également révélé que Google a ouvert en 2015 une ligne téléphonique permettant aux salariés de dénoncer tout comportement inapproprié. De plus, le nouveau règlement intérieur de l’entreprise impose aux hauts responsables de dévoiler toute relation intime avec les employés.

Crédit photo : radionz

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire