Qui était Hamed Bakayoko, l’ancien Premier ministre de Côte d’Ivoire ?


Video player

La nouvelle attriste toute la nation ivoirienne. L’un des piliers fondamentaux du régime en place et du gouverne ivoirien, a cassé la pipe ce mercredi 10 mars 2021. Hamed Bakayoko a finalement succombé à la maladie qui l’a délogé de la primature depuis le 18 février 2021. Cet homme politique, parti de rien, mais qui a réussi à conquérir le coeur de tous les jeunes ivoiriens, a vécu un parcours de combattant.

Hamed Bakayoko est passé de vie à trépas dans sa 56e année. Son prolongement de séjour médical, comme annoncé par le gouvernement ivoirien, s’est achevé par un décès confirmé par Jeune Afrique. Le premier ministre ivoirien souffrait d’un cancer en phase terminale et était hospitalisé depuis le début du mois de mars à l’Hôpital américain de Paris avant d’être transféré dans un état grave dans un établissement en Allemagne.

Né le 8 mars 1965, le prédécesseur de feu Amadou Gon Coulibaly est à la fois un homme politique, homme de médias et homme d’affaires Ivoirien. Son amitié avec le président Alassane Ouattara lui a permis de redorer plusieurs blasons ministériels depuis 2011. Cet acteur politique incontournable est un ancien homme des médias devenu : ministre d’État, ministre de l’Intérieur en 2011 puis de la Défense depuis 2017 et depuis deux ans maire d’Abobo, l’une des deux communes les plus peuplées d’Abidjan et de Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : retour sur le parcours d’H. Bakayoko

Après le décès soudain du Premier ministre et candidat du parti au pouvoir à l’élection présidentielle d’octobre 2020, Amadou Gon Coulibaly, intervenu le 8 juillet dernier, Hamed Bakayoko, 55 ans, en ce moment-là, a reçu les clés de la primature. Il en assurait l’intérim depuis près de deux mois. Ces dernières années passées au sein du gouvernement le décrivent comme un homme qui n’hésite pas à retrousser ses manches pour accomplir les travaux qui lui sont attribués. Pourtant, celui qui est affectueusement surnommé Hambak n’a pas toujours été ministre. À la base, il était un féru des médias.

Il y a vingt ans en arrière, Hamed Bakayoko était un dirigeant de médias, Le Patriote, Radio Nostalgie ou encore Nostalgie Afrique. C’est son intérêt accordé à aux médias qui lui a permis de faire la rencontre de Dominique Ouattara, qui investit dans son média. De là, une relation de confiance s’est installée entre Alassane Ouattara et lui et ils se sont rapprochés au fil des années. Aujourd’hui, figure de proue de la politique ivoirienne, Hambak n’a pas eu une enfance qui le prédestinait à un carrière politique aussi réussie.

Lire aussi : Patrick Achi, le nouveau Premier ministre ivoirien, déjà malade

Hamed Bakayoko est un enfant du quartier populaire d’Adjamé, à Abidjan. Il a débuté sa carrière après des études de médecine. Lors de son apogée dans le domaine médiatique, il s’est forgé d’une solide réputation de polémiste et de manageur. Son journal Le Patriote a rapidement atteint le succès escompté. D’ailleurs, cet homme sorti d’une modeste famille sous la couple d’un père veuf, a toujours dirigé des journaux et publications scolaires depuis les cours élémentaires. De fil en aiguille, Hambak est venu à la politique par le militantisme estudiantin. Il a coiffé différentes associations d’étudiants comme l’Amicale des Elèves et Etudiants Ivoiriens au Burkina Faso (1986) ou la Jeunesse Estudiantine et Scolaire du PDCI (1990).

La réussite professionnelle et politique de Hamed Bakayoko est un exemple de travail acharné pour la jeunesse ivoirienne. Celle-ci l’idolâtre et c’est avec beaucoup de tristesse qu’elle a accueilli la nouvelle de son décès.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Qui était Hamed Bakayoko, l'ancien Premier ministre de Côte d'Ivoire ? Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire