Haltérophilie : 15 Algériens pour la conquête de l’Afrique


Video player

Le Kenya abrite les Championnats d’Afrique seniors d’Haltérophilie, du 24 au 31 mai 2021. L’Algérie est représentée par 15 haltérophiles (10 messieurs et 5 dames), pour des places sur le podium d’une compétition à laquelle est annoncée une participation de 98 athlètes dont 36 dames, répartis entre 15 pays. Cinq haltérophiles algériens effectueront leur entrée en lice jeudi.

Cinquième aux Jeux africains 2019 chez les dames, Fatma Zohra Laghouati ouvrira le bal dans la catégorie des 59 kg où elle aura à ses côtés six autres concurrentes pour le titre continental. L’Algérienne se frottera à la Nigériane Lawal Rafiatu Folashade, à Spies Anneke (Afrique du Sud) et Rakotoharisoa Angeline Nera Sarah (Madagascar).

Quatre Algériens effectueront leur entrée en lice le jeudi. Il s’agit notamment d’Abderraouf Chettioui (55 kg), Aomar Fenni (61 kg), Adel Lahcène (67 kg), Nafaâ Sariak (73 kg), qui n’auront pas la tâche facile devant les meilleurs haltérophiles du continent à l’instar des Malgaches, Andriantsitohaina Eric Herman, Andriamahefa Anthonio, le Tunisien Amine Bouhijba et le Nigérian, Appah Emmanuel Inemo.

Cette compétition dans la capitale kényane, Nairobi, marque la dernière étape de qualification des athlètes africains aux Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août 2021). Si pour la plupart des haltérophiles algériens l’enjeu de ces Championnats d’Afrique sera le titre africain, Walid Bidani (+109 kg), considéré comme l’un des meilleurs au monde, aura la mission d’assurer définitivement sa qualification au rendez-vous nippon.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

No Responses

  1. Pingback: Entraînement au poids du corps et haltérophilie : Lequel est le meilleur ? - Afrikpress

Laisser votre commentaire