Haïti: le premier ministre haïtien persiste tandis que la pauvreté augmente

Le Premier ministre haïtien Ariel Henry a remplacé le ministre de la Justice du pays, quelques jours après avoir limogé le procureur général qui avait demandé qu’Henry soit inculpé dans le cadre de l’assassinat en juillet du président Jovenel Moise.

A ce jour, plus de 40 suspects ont été arrêtés pour le meurtre du président. Il y a 18 ex-soldats colombiens qui ont accusé les autorités haïtiennes de les avoir torturé lors de leur détention.

À lire aussi :
Haïti/ Assassinat de Jovenel Moïse : le premier ministre impliqué ?

Les dernières fractures dans la crise politique qui s’aggrave dans la nation ont également inclus la démission du secrétaire général du Conseil des ministres d’Haïti, Renald Luberice, qui a déclaré dans une lettre mercredi qu’il ne pouvait pas rester sous la direction d’un Premier ministre qui « n’entend pas coopérer avec la justice, cherchant au contraire, par tous les moyens, à y faire obstacle ».

À lire aussi :
Haïti/ Les dernières révélations sur les mercenaires qui ont tué le Président Jovenel (Photos)

Henry a nié toute implication dans le meurtre mais n’a pas répondu directement aux appels

Pendant ce temps, les citoyens haïtiens continuent de faire face aux réalités quotidiennes de la criminalité endémique et des taux élevés de pauvreté.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire