Guinée : EBOMAF réclame 20 millions d’euros

Le président guinéen déchu, Alpha Condé continue de sombrer. Le 05 septembre dernier, il s’est arraché de son fauteuil par un putsch. Cette fois-ci, c’est dans une affaire de facture impayée qu’Alpha Condé s’est impliqué.

Effectivement, lors d’un point de presse, le géant des bâtiments et travaux publics ouest-africains, EBOMAF menace de poursuivre l’Etat guinéen sous Alpha Condé en justice. La raison évoquée est « le non-respect des engagements ».

A en croire les révélations du magnat du Faso, Bonkoungou Mahamadou, la Guinée doit à la compagnie des transports aériens de Liza Transports, un montant à hauteur d’environ 20 millions d’euros. Une facture impayée dût à l’utilisation de l’aéronef du groupe pour des sorties présidentielles.

À lire aussi :
Dernière minute – Guinée : Cellou Dalein Diallo annonce sa victoire (vidéo)

« L’État guinéen, à travers la Présidence de la République, a utilisé mon aéronef de la compagnie des transports aériens de Liza Transports à hauteur d’environ 20 millions d’euros. Il s’agit des déplacements présidentiels. C’est vérifiable et je défie quiconque qui a une preuve de règlement de mes factures », a-t-il souligné dans le communiqué.

À lire aussi :
« Nous ne serons jamais des amis », le président Bissau-guinéen à son homologue Alpha Condé

Bonkoungou Mahamadou continue avec insistance : « Je poursuis l’État guinéen pour non-respect des engagements auxquels il a souscrit. Je confirme et j’insiste qu’à la Présidence guinéenne, nous avons des factures à hauteur d’une vingtaine de millions d’euros appartenant à société Liza Transport International (LTI) ».

Toujours dans le communiqué, l’homme d’affaires évoque ses relations avec Alpha Condé et comment ce dernier était rentré en possession des avions.

« Je ne connaissais pas le président Alpha Condé en 2010. C’est en avril 2012 que nous sommes partis faire une offre au ministère des Travaux Publics. En 2013-2014, Liza Transport International, sur une simple demande d’affrètement de l’aéronef à la Présidence de la République guinéenne à travers un appel téléphonique, les avions ont été mis à la disposition de la Présidence de la République guinéenne pour des déplacements en Chine et autres. Nous avons tous les itinéraires et les dates sur les factures ».

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire