Actualités

Guinée, Côte d’Ivoire, Burkina : Ebola tisse sa toile en Afrique

Guinée, Côte D’ivoire, Burkina : Ebola Tisse Sa Toile En Afrique

Après la Guinée-Conakry où la maladie a fait sa résurgence, puis la Côte d’Ivoire qui pointe un cas importé du voisin guinéen, voilà que le Burkina Faso alerte sur un potentiel malade d’Ebola, en provenance du territoire ivoirien.

La maladie à virus Ebola semble poursuivre sa dangereuse progression en Afrique, notamment de l’Ouest. Après la Guinée, puis la Côte d’ivoire, voilà que le Burkina Faso évoque un cas suspect de la maladie. Selon une annonce faite dimanche soir par le ministère burkinabè de la Santé, il s’agit d’un patient âgé de 22 ans, qui est arrivé, il y a deux jours, en provenance de la Côte d’Ivoire.

À lire aussi :   Burkina/ Après le massacre de 138 personnes: Les Djihadistes ont encore tué

Dans son communiqué, le ministère burkinabé de la Santé a précisé que le cas suspect de fièvre hémorragique Ebola est mis en isolement dans le Centre hospitalo-universitaire de Bogodogo, à Ouagadougou, après avoir été admis dans deux postes de santé du district sanitaire de Ziniaré. A l’instar de la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, compte tenu de la situation sanitaire sous-régionale, avait renforcé son système de surveillance épidémiologique.

La Côte d’Ivoire, qui avait signalé un cas importé de la Guinée, le 14 août dernier, a entamé sa campagne de vaccination, après avoir reçu de la Guinée, par le canal de l’Organisation mondiale de la Santé, un lot de plus de 3 000 doses de vaccin contre Ebola. A ce jour, plus de 800 personnes ont été vaccinées contre Ebola sur le sol ivoirien, notamment les personnes ayant été en contact du malade, ou celles qui ont été en contact des contacts de la patiente dite zéro.

À lire aussi :   Côte d’Ivoire / Rationnement réseau électrique : 62% des clients industriels ont consulté le site pour les trois premières semaines du programme

Pendant ce temps, la Guinée a fait des allégations allant dans le sens de refuser de porter la responsabilité d’avoir infecté la Côte d’Ivoire. Selon les autorités guinéennes, la région de Labé, d’où serait partie la patiente zéro n’a pas enregistré le moindre cas de la maladie. Ce qui est contraire, selon elles, au principe de propagation de la maladie. En tous les cas, si le suspect burkinabé se confirme comme étant Ebola, le virus aura alors enclenché une propagation des plus dangereuses en Afrique de l’Ouest.

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire