Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Guinée Conakry : Alpha Condé promulgue la nouvelle Constitution contre vents et marées
07/04/2020 à 12h29 par Le Boy

Le président guinéen Alpha Condé dote son pays d’une nouvelle « loi fondamentale moderne ». C’est à travers un décret présidentiel lu à la télévision nationale le lundi 6 avril qu’il l’a fait savoir.

« Le président guinéen Alpha Condé a promulgué la nouvelle Constitution qu’il avait soumise à référendum fin mars et dans laquelle l’opposition dénonce un stratagème de sa part pour se maintenir au pouvoir », a indiqué la télévision nationale lundi.

Selon la commission électorale nationale indépendante (CENI), la nouvelle constitution  a remporté le « OUI » à plus de 90% des voix. L’opposition a boycotté la consultation ainsi que les législatives organisées simultanément. Les Etats-Unis, l’Union européenne et la France ont remis en question la crédibilité du vote. Le vote a été entaché de violences meurtrières.

Selon le bilan établi par le front national pour la défense de la constitution (FNDC), la principale coalition d’opposition, plus de dix guinéens ont été tués le jour du vote. Le chef de file de l’opposition, l’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo accuse Alpha Condé d’utiliser la révision constitutionnelle pour mettre à zéro son compteur afin de briguer un troisième mandat.

Né le 04 mars 1938 à Boké en Basse-Guinée, Alpha Condé est un homme d’État guinéen. Il a été élu en 2010 et réélu en 2015, et le nouveau texte, comme l’ancien, limite le nombre de mandats présidentiels à deux. Mais l’opposition l’accuse de vouloir prendre prétexte de la nouvelle Constitution pour remettre son compteur à zéro et chercher à se succéder fin 2020.

Lire aussi : Ghana : une Guinéenne testée positive au coronavirus activement recherchée

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 493 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Le président guinéen Alpha Condé dote son pays d’une nouvelle « loi fondamentale moderne ». C’est à travers un décret présidentiel lu à la télévision nationale le lundi 6 avril qu’il l’a fait savoir.

« Le président guinéen Alpha Condé a promulgué la nouvelle Constitution qu’il avait soumise à référendum fin mars et dans laquelle l’opposition dénonce un stratagème de sa part pour se maintenir au pouvoir », a indiqué la télévision nationale lundi.

Selon la commission électorale nationale indépendante (CENI), la nouvelle constitution  a remporté le « OUI » à plus de 90% des voix. L’opposition a boycotté la consultation ainsi que les législatives organisées simultanément. Les Etats-Unis, l’Union européenne et la France ont remis en question la crédibilité du vote. Le vote a été entaché de violences meurtrières.

Selon le bilan établi par le front national pour la défense de la constitution (FNDC), la principale coalition d’opposition, plus de dix guinéens ont été tués le jour du vote. Le chef de file de l’opposition, l’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo accuse Alpha Condé d’utiliser la révision constitutionnelle pour mettre à zéro son compteur afin de briguer un troisième mandat.

Né le 04 mars 1938 à Boké en Basse-Guinée, Alpha Condé est un homme d’État guinéen. Il a été élu en 2010 et réélu en 2015, et le nouveau texte, comme l’ancien, limite le nombre de mandats présidentiels à deux. Mais l’opposition l’accuse de vouloir prendre prétexte de la nouvelle Constitution pour remettre son compteur à zéro et chercher à se succéder fin 2020.

Lire aussi : Ghana : une Guinéenne testée positive au coronavirus activement recherchée

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 493 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire