Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Guillaume Soro demande à l’ONU et l’UE de sanctionner le régime Ouattara
03/10/2020 à 12h19 par Le Boy

Tout comme ça a été  en 2010, Guillaume Soro interpelle l'Organisation des nations unies (ONU) et l’Union européenne (UE)  pour imposer des sanctions au gouvernement ivoirien.

A quelques semaines  du scrutin présidentiel tant attendu en Côte d’Ivoire,  Guillaume Soro, le leader de Générations et Peuples Solidaires vise l’international. Il met  la pression sur l'ONU et l'UE.

Pour lui, il n’est pas question que la présidentielle ait lieu dans un contexte aussi ambigu. L’ex président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire et ex chef rebelle sous Alassane Ouattara a profité de l’actuelle situation du pays  pour interpeller avec insistance l’ONU et l’UE à se préoccuper du processus électoral en imposant des sanctions contre le régime du président Ouattara.

Lire aussi : Guillaume Soro veut dévoiler le sombre passé d'Alassane Ouattara

A l’en croire, c'est ce qui les a permis de stabiliser le pays en 2010. Le leader de GPS en évoquant l’idée des sanctions, souhaite qu’elles ne s’étendent pas sur les populations. Sa cible, c’est le régime d’Abidjan.

« Je demande maintenant à l'ONU et à l'Union Européenne d'appliquer des sanctions ciblées contre le régime ivoirien, comme ça a été le cas en 2010. C'est ce qui nous a permis de stabiliser le pays », a-t-il déclaré tout en évoquant leurs points faibles.

« On peut les sanctionner en bloquant leurs comptes bancaires, en les frappant d'interdiction de voyages, parce que pour la plupart, leurs enfants sont dans les écoles étrangères », a fait savoir Guillaume.

Lire aussi : Guillaume Soro : « Nous allons barrer la route au troisième mandat »

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Tout comme ça a été  en 2010, Guillaume Soro interpelle l'Organisation des nations unies (ONU) et l’Union européenne (UE)  pour imposer des sanctions au gouvernement ivoirien.

A quelques semaines  du scrutin présidentiel tant attendu en Côte d’Ivoire,  Guillaume Soro, le leader de Générations et Peuples Solidaires vise l’international. Il met  la pression sur l'ONU et l'UE.

Pour lui, il n’est pas question que la présidentielle ait lieu dans un contexte aussi ambigu. L’ex président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire et ex chef rebelle sous Alassane Ouattara a profité de l’actuelle situation du pays  pour interpeller avec insistance l’ONU et l’UE à se préoccuper du processus électoral en imposant des sanctions contre le régime du président Ouattara.

Lire aussi : Guillaume Soro veut dévoiler le sombre passé d'Alassane Ouattara

A l’en croire, c'est ce qui les a permis de stabiliser le pays en 2010. Le leader de GPS en évoquant l’idée des sanctions, souhaite qu’elles ne s’étendent pas sur les populations. Sa cible, c’est le régime d’Abidjan.

« Je demande maintenant à l'ONU et à l'Union Européenne d'appliquer des sanctions ciblées contre le régime ivoirien, comme ça a été le cas en 2010. C'est ce qui nous a permis de stabiliser le pays », a-t-il déclaré tout en évoquant leurs points faibles.

« On peut les sanctionner en bloquant leurs comptes bancaires, en les frappant d'interdiction de voyages, parce que pour la plupart, leurs enfants sont dans les écoles étrangères », a fait savoir Guillaume.

Lire aussi : Guillaume Soro : « Nous allons barrer la route au troisième mandat »

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire