...

Guerre d’Ukraine : la Corée du Nord fournit des armes à la Russie, selon les Américains


Video player

La Russie a été forcée d’acheter du matériel militaire à la Corée du Nord alors que les sanctions réduisent la capacité de Moscou à fournir son armée, ont rapporté les médias américains.

Lire aussi : Soutien militaire : l’Allemagne et l’Ukraine toujours en accord

Selon des renseignements déclassifiés obtenus par le New York Times, la Russie a acheté des millions d’obus d’artillerie et de roquettes à Pyongyang.

Un responsable américain a déclaré que la Russie serait obligée d’acheter des armes nord-coréennes supplémentaires alors que la guerre se prolongeait.

La semaine dernière, Moscou aurait reçu sa première commande de nouveaux drones iraniens.

Lire aussi : L’UE annonce l’interdiction de visa pour les Russes, la Russie réagit !

L’Iran et la Corée du Nord, tous deux la cible d’importantes sanctions occidentales, ont cherché à approfondir leurs liens avec la Russie depuis que le président Vladimir Poutine a lancé son invasion de l’Ukraine en février.

Le régime de Kim Jong-un a blâmé les États-Unis pour le conflit et a accusé l’Occident de poursuivre une « politique hégémonique » qui justifiait l’usage de la force par la Russie.

Le mois dernier, la Corée du Nord a reconnu l’indépendance des deux États supplétifs de la Russie dans l’est de l’Ukraine – les républiques populaires de Donetsk et de Louhansk – et s’est engagée à approfondir son « amitié de camaraderie » avec Moscou. Le Russe Vladimir Poutine a déclaré que les deux pays élargiraient leurs « relations bilatérales globales et constructives », selon les médias officiels de Pyongyang. La taille et l’ampleur exactes des nouvelles livraisons d’armes révélées par le rapport restent floues.

Lire aussi : 12 autres navires céréaliers quittent l’Ukraine dans le cadre de l’accord d’Istanbul, selon Türkiye

Mais un responsable américain a déclaré à l’Associated Press que se tourner vers la Corée du Nord pour obtenir un soutien a démontré que « l’armée russe continue de souffrir de graves pénuries d’approvisionnement en Ukraine, en partie à cause des contrôles et des sanctions à l’exportation ».

Selon le groupe de réflexion finlandais Centre de recherche sur l’énergie et l’air pur, les vastes sanctions économiques n’ont pas fait grand-chose pour nuire aux revenus de la Russie provenant des exportations d’énergie. Il estime que la Russie a gagné 158 milliards d’euros (136 milliards de livres sterling) grâce à la flambée des prix des combustibles fossiles au cours de l’invasion de six mois, les importations de l’UE représentant plus de la moitié de ce montant.

→ A LIRE AUSSI : Attaques au couteau au Canada: un suspect retrouvé mort

→ A LIRE AUSSI : Togo : Togbui Zewouto est désormais en liberté

→ A LIRE AUSSI : Gestion des documents classifiés : Trump autorise un «maître spécial»

--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire