Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Google Adsense : augmenter ses revenus avec les régies tierces en temps de crise coronavirus?
11/06/2020 à 09h15 par La redaction
De nombreux titulaires de comptes Adsense se sont réveillés ce matin en remarquant un panneau d'informations plutôt réjouissant sur leur interface d'administration : « vous pouvez désormais diffuser, sur vos pages, des annonces provenant de réseaux publicitaires externes agréés Google ». Annoncé il y a quelques mois, ce système met en concurrence des dizaines de régies publicitaires pour l'occupation des emplacements publicitaires des sites web. Elle devrait permettre aux éditeurs d'augmenter leurs revenus à moyen terme et aux régies de trouver de nouveaux espaces de visibilité. Par cette évolution, Google organise sa riposte à l'alliance Microsoft-Yahoo sur le marché des liens sponsorisés, qui devrait être effective à l'horizon 2012. Voici les perspectives de ce nouveau programme pour les éditeurs de contenus Web.

Concurrence entre régies = plus de revenus ?
Pour les éditeurs de sites Web professionnels, l'aventure de la monétisation de leurs contenus via le programme AdSense commence souvent comme ça : 0,01 centime par ci, 0,30 centimes par là, à la lecture des revenus glanés aux premières impressions de pages, pas de quoi pavoiser. Une situation qui devrait donc évoluer, par l'ouverture du programme AdWords à la concurrence entre régies publicitaires tierces. Pour les éditeurs : c'est une opportunité pour accroître leurs revenus.

Enchères à la monétisation
Dans les mêmes emplacements publicitaires autrefois trustés par Google (bannières, blocs d'annonces) les annonces de ces régies apparaîtront sous le format défini par le moteur de recherche. Deux caractéristiques notables de ces annonces : elles n'incluent pas toujours le texte "Annonces Google" et peuvent contenir un balisage ou des cookies tiers (voir plus bas).

Le principe est celui des « enchères » à la monétisation : les annonces générant le plus de revenus par bloc d'annonces seront diffusées. Une centaine de ces réseaux publicitaires sont aujourd'hui déjà en relation directe avec les titulaires de compte AdSense via la plateforme d'administration.

Gestion des régies tierces depuis AdSense
La nouvelle fonctionnalité est donc disponible sous l'onglet « Configuration AdSense » à partir du sous-onglet « centre de vérification des annonces ». Depuis cette page, il est possible de sélectionner les nouveaux réseaux publicitaires affiliés et de les filtrer à partir d'un menu déroulant. Par défaut, toutes les régies sont autorisées à apparaître dans les blocs d'annonces.

Réviser les règles de confidentialité
Google encourage les éditeurs de sites Web passant par ces nouveaux réseaux publicitaires à avertir les visiteurs de ce changement car il modifie sensiblement les règles de confidentialité (apparition des cookies tiers). Sur sa FAQ consacrée au nouveau programme, Google recommande notamment aux éditeurs :

- De signaler la présence ou l'identité de réseaux publicitaires sur une page du site (en incluant les liens vers leur site Web).
- De préciser aux visiteurs qu'ils peuvent éventuellement désactiver les cookies via ces sites (si le fournisseur le permet).

Concernant enfin les garanties de confidentialité des éditeurs vis-à-vis des annonceurs : les réseaux agréés ne sont pas autorisés à collecter les données d'impressions d'annonces à des fins de ciblage ultérieur.

Voir la présentation du programme d'annonces publicitaires tierces.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

De nombreux titulaires de comptes Adsense se sont réveillés ce matin en remarquant un panneau d'informations plutôt réjouissant sur leur interface d'administration : « vous pouvez désormais diffuser, sur vos pages, des annonces provenant de réseaux publicitaires externes agréés Google ». Annoncé il y a quelques mois, ce système met en concurrence des dizaines de régies publicitaires pour l'occupation des emplacements publicitaires des sites web. Elle devrait permettre aux éditeurs d'augmenter leurs revenus à moyen terme et aux régies de trouver de nouveaux espaces de visibilité. Par cette évolution, Google organise sa riposte à l'alliance Microsoft-Yahoo sur le marché des liens sponsorisés, qui devrait être effective à l'horizon 2012. Voici les perspectives de ce nouveau programme pour les éditeurs de contenus Web.

Concurrence entre régies = plus de revenus ?
Pour les éditeurs de sites Web professionnels, l'aventure de la monétisation de leurs contenus via le programme AdSense commence souvent comme ça : 0,01 centime par ci, 0,30 centimes par là, à la lecture des revenus glanés aux premières impressions de pages, pas de quoi pavoiser. Une situation qui devrait donc évoluer, par l'ouverture du programme AdWords à la concurrence entre régies publicitaires tierces. Pour les éditeurs : c'est une opportunité pour accroître leurs revenus.

Enchères à la monétisation
Dans les mêmes emplacements publicitaires autrefois trustés par Google (bannières, blocs d'annonces) les annonces de ces régies apparaîtront sous le format défini par le moteur de recherche. Deux caractéristiques notables de ces annonces : elles n'incluent pas toujours le texte "Annonces Google" et peuvent contenir un balisage ou des cookies tiers (voir plus bas).

Le principe est celui des « enchères » à la monétisation : les annonces générant le plus de revenus par bloc d'annonces seront diffusées. Une centaine de ces réseaux publicitaires sont aujourd'hui déjà en relation directe avec les titulaires de compte AdSense via la plateforme d'administration.

Gestion des régies tierces depuis AdSense
La nouvelle fonctionnalité est donc disponible sous l'onglet « Configuration AdSense » à partir du sous-onglet « centre de vérification des annonces ». Depuis cette page, il est possible de sélectionner les nouveaux réseaux publicitaires affiliés et de les filtrer à partir d'un menu déroulant. Par défaut, toutes les régies sont autorisées à apparaître dans les blocs d'annonces.

Réviser les règles de confidentialité
Google encourage les éditeurs de sites Web passant par ces nouveaux réseaux publicitaires à avertir les visiteurs de ce changement car il modifie sensiblement les règles de confidentialité (apparition des cookies tiers). Sur sa FAQ consacrée au nouveau programme, Google recommande notamment aux éditeurs :

- De signaler la présence ou l'identité de réseaux publicitaires sur une page du site (en incluant les liens vers leur site Web).
- De préciser aux visiteurs qu'ils peuvent éventuellement désactiver les cookies via ces sites (si le fournisseur le permet).

Concernant enfin les garanties de confidentialité des éditeurs vis-à-vis des annonceurs : les réseaux agréés ne sont pas autorisés à collecter les données d'impressions d'annonces à des fins de ciblage ultérieur.

Voir la présentation du programme d'annonces publicitaires tierces.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire