Gims sur son clip « maçonnique » : « J’ai signé, mais pas avec le diable »


Video player

Gims accusé d’avoir vendu son âme au diable, depuis la sortie de son clip « Sapé comme jamais », s’explique. Dernièrement, le chanteur a sorti un clip qui a mis l’huile sur le feu et provoqué une vague de commentaires.

Clip
Gims et son Dadju sont à Dakar dans le cadre d’un concert commun. Face à la presse avant l’événement, l’artiste a été interpellé sur son clip « Le prix à payer ». Une vidéo dans laquelle il met en lumière les inconvénients de la célébrité.

Buzz
« Le clip a fait énormément de bruits et il y a eu beaucoup de décryptage, mais c’est purement de la métaphore. C’était une façon de retranscrire le show business. En plus, je sais qu’il y a plein de rumeurs qui courent sur moi comme quoi j’ai vendu mon âme au diable. Les gens croient à ces choses là surtout en Afrique. Pour eux, dès qu’un Africain réussit dans la musique, il a forcément vendu sa famille », explique le chanteur.

Mise en scène
Poursuivant, il affirme : « Je savais déjà que les gens allaient en parler. Quand j’ai fait ce clip, j’ai montré des images pour les gens qui savent décrypter. Quand je signe avec mon sang au lieu du stylo, c’est pour montrer que ce milieu finalement te prend ton temps, ta famille, tes valeurs etc…Et c’est comme si on signait avec le diable au finish. Je n’ai jamais ouvert mes veines pour signer. Dans la vraie vie, j’ai signé en présence des avocats et il y avait un chèque… »

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Gims sur son clip « maçonnique » : « J’ai signé, mais pas avec le diable » Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire