Gims pleure Hambak: « tu étais le tonton, le papa, le grand frère que tous rêvaient d’avoir »


Video player

Gims, le rappeur français est l’un des premiers artistes à réagir à la triste disparition du premier ministre ivoirien. Les mots de l’artiste témoignent de l’affection qui régnait entre les deux hommes.

On ne saurait affirmer avec exactitude qu’un sort est jeté au gouvernement du président ivoirien Alassane Ouattara. Mais le décès des illustres personnes à la tête des institutions demeure écœurant. Cette fois, c’est le premier ministre Hamed Bakayoko qui disparaît pour toujours, laissant famille, proches politiques et artistes attristés.

Lire aussi: Hamed Bakayoko, la culture ivoirienne et africaine perd un mécène

Dans la journée du 10 mars 2021, celui qu’on surnomme le « Lion » a tiré sa révérence à la suite d’une maladie, lors des soins en Allemagne. Les actes, mots de sympathie et d’affection à l’égard de toute la Côte d’Ivoire viennent de toutes les horizons. Dans la foulée, le talentueux rappeur français Gims a témoigné sa profonde douleur par des mots:  » tu étais le tonton, le papa, le grand frère que tout le monde aurait aimé avoir. Mes condoléances les plus sincères à la famille que tu as laissée. Merci d’avoir montré le chemin, nous appartenons à Allah et c’est vers lui que nous retournons ».

Il l’appelle « Tonton ». En effet lors de son passage en Côte d’Ivoire l’artiste a passé d’excellents moments avec le défunt ministre. D’ailleurs Hamed Bakayoko, est le le bienfaiteur de nombreux artistes du pays. Sa disparition crée un profond vide pour sa famille et son pays. Qu’il repose en paix.

Lire aussi: Alphonse Soro : « La Côte d’ivoire a encore besoin du président Alassane Ouattara »

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire