Un Ghanéen révèle : « J’ai couché avec 500 femmes de mon église »


Video player

 

La femme est celle qui est souvent victime de certaines vicissitudes présentes dans la sphère religieuse. C’est de cette naïveté qu’a profité cet homme qui a fait une grosse révélation anonyme à la radio locale Happy FM, basée à Accra. Dans son église, il révèle avoir eu des parties de plaisir avec 500 femmes.

Son église est basée Nanakrom et est réputée pour le nombre pléthorique de femmes qui y viennent. Ainsi grâce aux marges que lui a conférées sa maison spirituelle, l’homme a pu coucher avec 500 femmes différentes. « Il est facile pour moi de coucher avec des femmes de mon église. Surtout pendant le service en milieu de semaine, je demande toujours à une femme de rentrer à la maison avec moi », a-t-il lâché.

Lire aussi : Des membres d’une église se prosternent devant une chèvre crucifiée (vidéo)

Sa technique est assez simple et basique, il essaie de retenir l’attention de ces femmes en comblant un manque. Selon lui, ces dames sont désespérées et sont à la recherche d’une relation amoureuse solide, c’est ce qu’il fait semblant de leur fournir. Il feint leur grand amoureux, pourtant c’est ce qui est sous la jupe qu’il désire découvrir. La stratégie semble légère, mais toutes ces 500 dames de l’église sont tombées dans le piège.

« La plupart des femmes dans les églises recherchent le mariage, alors tout ce que j’avais à faire était de leur donner l’impression que je suis dans une relation sérieuse. Et c’est comme ça que je les mets dans mon lit. C’était assez facile de les amener au lit avec moi », a-t-il déclaré. Il révèle également que draguer à l’église est devenue automatique pour lui. En dehors de l’église, il n’arrive pas à réaliser de tels exploits.

Lire aussi : Elle débarque à l’église avec ses enfants pour empêcher le mariage de son mari

« Je ne sais pas comment cela se passe, mais une fois que j’arrête d’aller à l’église, je ne poursuis pas les femmes mais immédiatement si je recommence, c’est automatique pour moi de les poursuivre », a-t-il fait savoir.

Avec Afrikmag

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire