Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Ghana : les véhicules vieux de plus de dix ans sont interdits
01/06/2020 à 12h09 par Tritech Raheem

Cette décision sera effective dès octobre 2020, le Ghana va interdire l’importation des véhicules vieux de plus de 10 ans. Le pays veut booster la production local et permettre le développement d'une industrie automobile dans le pays.

La décision intervient dans le cadre d'une loi promulguée il y a plusieurs semaines par le président Nana Akufo-Addo. Cette nouvelle loi permettra de renforcer la stratégie du gouvernement visant à attirer de nouveaux investissements dans le secteur industriel du pays. Ainsi, la part des véhicules d’occasion représentant près de 70% des importations automobiles du Ghana, sera réduite.

L’impact de cette nouvelle mesure est estimé jusqu'à 143 millions de dollars en recettes douanières au cours des trois premières années suivant son application. Le pays veut compenser ce déficit par des mesures d’incitations fiscales, pour attirer de nouveaux investissements et aussi par la création de nouveaux emplois.

Lire aussi : La Chine offre 100 véhicules de police au Ghana

Il s'agit en effet d'un risque à prendre pour que le pays devienne une plaque tournante de l’assemblage des véhicules en Afrique de l’Ouest. La nouvelle loi prévoit ainsi des réductions sur les droits d’importations pour les entreprises comme Wolkswagen, Nissan, Toyota et autres qui sont déjà présents sur le territoire.

Rappelons que Kwadwo Safo Kantank, un inventeur passionné a créé une nouvelle marque de voiture "made in Ghana". Les "4x4 Kantanka" ont été officiellement lancés sur le marché début décembre, avec une gamme allant de 16 500 à 32 000 euros.

Lire aussi : Le Ghana achète de nouveaux véhicules blindés pour lutter contre le terrorisme

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Cette décision sera effective dès octobre 2020, le Ghana va interdire l’importation des véhicules vieux de plus de 10 ans. Le pays veut booster la production local et permettre le développement d'une industrie automobile dans le pays.

La décision intervient dans le cadre d'une loi promulguée il y a plusieurs semaines par le président Nana Akufo-Addo. Cette nouvelle loi permettra de renforcer la stratégie du gouvernement visant à attirer de nouveaux investissements dans le secteur industriel du pays. Ainsi, la part des véhicules d’occasion représentant près de 70% des importations automobiles du Ghana, sera réduite.

L’impact de cette nouvelle mesure est estimé jusqu'à 143 millions de dollars en recettes douanières au cours des trois premières années suivant son application. Le pays veut compenser ce déficit par des mesures d’incitations fiscales, pour attirer de nouveaux investissements et aussi par la création de nouveaux emplois.

Lire aussi : La Chine offre 100 véhicules de police au Ghana

Il s'agit en effet d'un risque à prendre pour que le pays devienne une plaque tournante de l’assemblage des véhicules en Afrique de l’Ouest. La nouvelle loi prévoit ainsi des réductions sur les droits d’importations pour les entreprises comme Wolkswagen, Nissan, Toyota et autres qui sont déjà présents sur le territoire.

Rappelons que Kwadwo Safo Kantank, un inventeur passionné a créé une nouvelle marque de voiture "made in Ghana". Les "4x4 Kantanka" ont été officiellement lancés sur le marché début décembre, avec une gamme allant de 16 500 à 32 000 euros.

Lire aussi : Le Ghana achète de nouveaux véhicules blindés pour lutter contre le terrorisme

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire