People

Ghana : les prostituées décident “d’affamer” de sexe les policiers pour 5 ans

Ghana les prostituées affamer sexe les policiers5 ans

Les prostituées de Pokuase à Accra, ont annoncé leur décision de ne pas offrir leurs services aux membres de la police ghanéenne.

Selon elles, «elles vont affamer» les policiers pendant les cinq prochaines années. Cette directive est une réaction des prostituées de Pokuase, après l’arrestation de certaines de leurs membres il y a environ une semaine.

Le 22 mai 2021, la police ghanéenne a organisé une descente à Pokuase et arrêté 33 prostituées. L’exercice était basé sur des renseignements pour arrêter les professionnel (le) s du sexe et détruire leurs habitats non autorisés, qui accueillaient principalement des trafiquants de drogue, des voleurs et des mineurs utilisés à des fins d’exploitation sexuelle.

À lire aussi :   Ghana: forcé d’entrer dans une école par ses parents, un élève met le feu à l’établissement

 

L’opération a également vu la démolition de plusieurs structures en bois non autorisées habitées par des prostituées pour la plupart des ressortissantes nigérianes et quelques Ghanéennes.

Suite à cela, une déclaration a émergé des quartiers de ces prostituées qui annoncent qu’en raison du fait qu’elles ne bénéficient pas d’un traitement préférentiel de la part de la police malgré le service qu’elles leur rendent, elles ont décidé de procéder au boycott.

“Nous prenons cette position pour affamer les policiers qui sont toujours au lit avec nous pour qu’ils apprennent leurs leçons à ne pas nous attaquer à nouveau dans un style Rambo », indique une partie du communiqué.

À lire aussi :   Vietnam : 05 ans de prison pour un homme accusé d'avoir propagé le coronavirus

Nous utilisons ce moyen pour conseiller également à d’autres groupes de prostituées de s’abstenir d’offrir leur sexe à un policier”, indique le communiqué.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire