Ghana : Jerry Rawlings conseille la junte militaire


Video player

 

Arrivés au Ghana dans le cadre du sommet de la CEDEAO, les militaires maliens au pouvoir ont décidé de faire un tour chez l’ancien président ghanéen J. Jerry Rawlings. Ce dernier a annoncé ce mercredi 16 septembre 2020, sur les réseaux sociaux avoir exhorté la junte militaire à un certain nombre de choses.

 

Le Colonel Assimi Goïta, le nouvel homme fort du Mali et sa troupe ont rendu une visite de courtoisie à l’ancien président Jerry Rawlings à Accra, la capitale ghanéenne. Les militaires du Comité Nationale pour le Salut du Peuple (CNSP) se sont abreuvés des conseils de l’ancien dirigeant militaire ghanéen tant admiré par les jeunes du pays.

 

Selon le communiqué de la direction de communication de Jerry Rawlings, ceux qui ont poussé l’ancien président malien IBK à sa démission ont été exhortés à diriger la transition avec « humilité et diligence et à inspirer la population à lutter et à défier la corruption et l’injustice ». Il leur a demandé de faire preuve de leadership au cours de cette période. Rawlings a demandé à la junte militaire d’introduire le Mali « dans une ère prospère ».

IMG 20200917 WA0001 300x182 - Ghana : Jerry Rawlings conseille la junte militaire

Lire aussi : Cameroun : Jerry Rawlings furieux contre Paul Biya

Jerry Rawlings a conseillé le président du CNSP à encourager le peuple malien à entreprendre une activité productive afin d’accélérer le développement du pays. « Le niveau de corruption qui fait désormais partie intégrante de la démocratie multipartite a créé un climat général de stress et de tension qui peut déstabiliser certaines régions. Il est malheureux que le monde soit contraint à une démocratie multipartite avec corruption et violence plutôt que d’autres formes de pratiques démocratiques sans corruption ou avec un minimum de corruption », a lâché l’ancien président ghanéen à l’endroit du peuple.

Lire aussi : Politique : Quand Jerry Rawlings apporte son soutien à Nathalie Yamb

Il faut rappeler de la junte militaire s’est rendue au Ghana sous l’invitation de la CEDEAO afin de trouver une solution pour pousser le malin sur les rails de la transition. Il revient aux militaires du CNSP de suivre les conseils de Jerry Rawlings pour rendre favorable ses relations avec les 9 chefs d’Etat de l’Afrique de l’Ouest. Ces derniers exigent la nomination d’un président et d’un Premier ministre civils avant la levée des sanctions à l’encontre du Mali.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire