Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Ghana: cité dans un scandale sexuel par la BBC, un professeur pleure en classe- (VIDEO)
08/10/2019 à 13h36 par La redaction

Le professeur Gyampo, professeur à l’université du Ghana impliqué dans un scandale sexuel révélé par la BBC intitulé “sexe contre de bonnes notes”, a été filmé en train de pleurer en classe devant ses étudiants après la diffusion de la vidéo.

Le professeur Ransford Gyampo, chargé de cours au département de Sciences politiques de l’Université du Ghana, a été filmé en train de proposer le mariage à une journaliste au cours des enquêtes “Sex for grade” de la BBC Africa Eye.

Dans la vidéo, le responsable des études européennes de l’Université du Ghana demande à épouser une journaliste infiltrée se faisant passer pour une étudiante. La journaliste clandestine avait prétendu être une diplômée cherchant à faire une étude sur un sujet que le professeur connaît bien.

Quelques semaines après avoir accepté d’être le mentor du journaliste, le professeur Gyampo l’a appelée et lui a demandé de lui rendre visite un dimanche après-midi. Mais la journaliste clandestine a demandé à Gyampo de la rencontrer au “centre commercial”, a rapporté la BBC.

Le professeur Gyampo a été vu en train de faire de nombreuses demandes inappropriées à la journaliste qui se faisait passer pour une étudiante. Il a également proposé de l’épouser et a exprimé son désir de l’embrasser.

Après la révélation, le professeur Gyampo serait arrivé dans sa classe, pleurant devant des étudiants, et la vidéo aurait été partagée en ligne.

Regardez la vidéo ci-dessous …

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Le professeur menace la BBC

Dans un communiqué, il a menacé de poursuivre la BBC en justice, tout en critiquant le travail effectué par les médias.

«J’ai beaucoup à dire sur cette affaire. Mais je poursuis demain la BBC pour diffamation, je vais donc garder certains faits pour moi pour le moment », pouvait-on lire dans un communiqué rendu public par nos confrères de Pusle. « Alors que je me prépare à poursuivre la BBC en justice pour la réalisation du documentaire le plus faux et le moins professionnel du monde jusqu’à présent, je tiens à leur rappeler que le Ghana et, en l’occurrence, l’Afrique, ont depuis longtemps jeté le joug du colonialisme », a-t-il ajouté.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le professeur Gyampo, professeur à l’université du Ghana impliqué dans un scandale sexuel révélé par la BBC intitulé “sexe contre de bonnes notes”, a été filmé en train de pleurer en classe devant ses étudiants après la diffusion de la vidéo.

Le professeur Ransford Gyampo, chargé de cours au département de Sciences politiques de l’Université du Ghana, a été filmé en train de proposer le mariage à une journaliste au cours des enquêtes “Sex for grade” de la BBC Africa Eye.

Dans la vidéo, le responsable des études européennes de l’Université du Ghana demande à épouser une journaliste infiltrée se faisant passer pour une étudiante. La journaliste clandestine avait prétendu être une diplômée cherchant à faire une étude sur un sujet que le professeur connaît bien.

Quelques semaines après avoir accepté d’être le mentor du journaliste, le professeur Gyampo l’a appelée et lui a demandé de lui rendre visite un dimanche après-midi. Mais la journaliste clandestine a demandé à Gyampo de la rencontrer au “centre commercial”, a rapporté la BBC.

Le professeur Gyampo a été vu en train de faire de nombreuses demandes inappropriées à la journaliste qui se faisait passer pour une étudiante. Il a également proposé de l’épouser et a exprimé son désir de l’embrasser.

Après la révélation, le professeur Gyampo serait arrivé dans sa classe, pleurant devant des étudiants, et la vidéo aurait été partagée en ligne.

Regardez la vidéo ci-dessous …

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Le professeur menace la BBC

Dans un communiqué, il a menacé de poursuivre la BBC en justice, tout en critiquant le travail effectué par les médias.

«J’ai beaucoup à dire sur cette affaire. Mais je poursuis demain la BBC pour diffamation, je vais donc garder certains faits pour moi pour le moment », pouvait-on lire dans un communiqué rendu public par nos confrères de Pusle. « Alors que je me prépare à poursuivre la BBC en justice pour la réalisation du documentaire le plus faux et le moins professionnel du monde jusqu’à présent, je tiens à leur rappeler que le Ghana et, en l’occurrence, l’Afrique, ont depuis longtemps jeté le joug du colonialisme », a-t-il ajouté.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire