Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Gerry Taama : « Moi, je commence à faire vieux »
17/01/2020 à 11h48 par Espérance ATEKESSIM

D'après Gerry Taama, président du Nouvel Engagement Togolais (NET), Faure Gnassingbé ne voit que lui au élections présidentielles de février prochain. Le reste des candidatures n'est qu'une mise en scène. Selon le président du NET, le gagnant de cette présidentielle n'est personne d'autre que l'actuel président qui exercera son quatrième mandat et c'est cela l'actualité de la politique togolaise. Pour lui, s'il proclame que Faure Gnassingbé va gagner, c'est parce qu'en ce dernier, réside une telle capacité à faire passer l’annonce de son 4e mandat comme quelque chose de naturel et qui devrait aller de soit et sans contrainte.

Pour Gerry Taama, Faure Gnassingbé a gagné l’élection présidentielle de février 2020, depuis le 7 janvier 2020 lorsque celui-ci a annoncé officiellement son éventuelle candidature pour un quatrième mandat à la tête du Togo. Pour lui, il devrait avoir une foule inondant les rues en vue de manifester contre un quelconque quatrième mandat comme dans certains pays africains. Des mouvements devraient se déverser partout pour contester et dire non au quatrième mandat de Faure. Mais malheureusement cette journée du mardi 07 janvier 2020, s'est passée de façon ordinaire comme tout Le autres jours. Ce qui fait déjà sa victoire à lui.

"Alors, à qui la faute ?" questionne Gerry Taama, président du Parti NET. Pour le président du Nouvel Engagement Togolais, la faute revient à l’ensemble des leaders de l’opposition, et surtout à ceux qui ont voulu faire la révolution sans mettre en place les dispositions nécessaires. Car il est dit qu'avant de déclarer la guerre à son adversaire, il faut s'assurer qu'il n'y ait pas de faille quelque part. Il faudrait mettre à sa disposition tout le nécessaire. Mais quand on est pas préparé au préalable, on ne peut s'attendre qu'à la défaite.

Lire aussi : Faure Gnassingbé officiellement candidat pour un quatrième mandat

Bref, Gerry Taama propose quelques approches de solutions en stipulant qu'il va falloir "réinventer le paradigme de la lutte politique de l’opposition avec de nouveaux acteurs ". Pour finir, le président de NET cite des gens comme Dr Thon, Dr Gnagnon, Innocent Kagbara, Senanou Alipui, Elliot Mablé, Vincent Ameganvi et bien d'autres encore qui ensemble avec les aînés pourront relever le défi. Pour lui, ces noms constituent l'avenir de l'opposition du peuple togolais. Ce sera d'après lui une opposition pragmatique, réaliste, résiliente mais surtout opportuniste. C’est le prix de l’alternance, qui se jouera en 2025, au plus tôt.

Il rajoute que "Moi je commence à faire vieux "

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 571 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Crise cardiaque :  Sidiki Diakité est mort

23/10/2020

Crise cardiaque...

La mort d'une personnalité publique est souvent...
Sidiki Diakité est mort

23/10/2020

Sidiki Diakité...

  Sidiki Diabaté de la Côte d'Ivoire...
Violences policières au Nigeria : les femmes s'exposent seins nus

23/10/2020

Violences policières...

Les protestations contre les violences policières se...
Egypte/ Justice: 49 personnes exécutées en 10 jour

23/10/2020

Egypte/ Justice:...

La condamnation à mort est toujours effective...
Les internautes tournent en dérision la rencontre Bédié-Ouattara

23/10/2020

Les internautes...

    Pour apaiser la tension pré-électorale...
Burkina Faso : Roch Kaboré envisage le retour de Blaise Compaoré, s'il est réélu

23/10/2020

Burkina Faso...

  L'ancien président burkinabè Blaise Compaoré pourrait...
Mali: Après Sidiki Diabaté et sa mère, un autre membre de la famille jeté en prison

23/10/2020

Mali: Après...

Décidément, la famille de Sidiki Diabaté a...
Bamba Moriféré : ” Alassane Ouattara n’est pas un Ivoirien. C’est un homme dangereux “

23/10/2020

Bamba Moriféré...

L’opposant Bamba Moriféré a fait une adresse...
Côte d’Ivoire / Violences préélectorales : 8 morts et 41 blessés à Dabou

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

La flambée de violences qui s’est emparée...
Main tendue du gouvernement ivoirien / Blé Guirao (UDPCI) : ” On n’est plus à ce niveau …”

23/10/2020

Main tendue...

Le Secrétaire Général de l’UDPCI, ex-allié du...
Mamadou Koulibaly : “Ouattara pense que c’est un droit pour lui de tuer les Ivoiriens

23/10/2020

Mamadou Koulibaly...

Le Professeur Mamadou Koulibaly garde toujours une...
Guinée / élection présidentielle : les observateurs de la Cedeao surpris en train de se partager de l’argent-(Source)

23/10/2020

Guinée /...

Dans la soirée du mercredi, des journalistes...
Côte d’Ivoire /Dialogue politique : Bédié et Affi dénoncent le jeu trouble de la CEDEAO

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les candidats Henri Konan Bédié et Pascal...
Violences en Côte d'Ivoire : Kerozen arrête la musique

23/10/2020

Violences en...

  La Côte d'Ivoire est en train...
La Togolaise Gisèle Victoria Magbo brille dans la diaspora

22/10/2020

La Togolaise...

Elle s’appelle Gisèle Victoria Magbo et est...
Pape François défend le droit des couples homosexuels

22/10/2020

Pape François...

Pour Pape François, les personnes homosexuelles ont...
Alpha Condé : « si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue »

22/10/2020

Alpha Condé :...

Dans le cadre du processus électoral en...
Mali : l'ex-président IBK et son épouse sont de retour

22/10/2020

Mali :...

  Renversé du pouvoir, l'ancien président malien...
Guinée : des observateurs de la CEDEAO surpris avec d'importantes sommes d'argent

22/10/2020

Guinée :...

Cette nouvelle pourrait envenimer la situation post-électorale...
Trump aurait un bureau et un compte bancaire en Chine

22/10/2020

Trump aurait...

  Le président américain, Donald Trump dispose...

D'après Gerry Taama, président du Nouvel Engagement Togolais (NET), Faure Gnassingbé ne voit que lui au élections présidentielles de février prochain. Le reste des candidatures n'est qu'une mise en scène. Selon le président du NET, le gagnant de cette présidentielle n'est personne d'autre que l'actuel président qui exercera son quatrième mandat et c'est cela l'actualité de la politique togolaise. Pour lui, s'il proclame que Faure Gnassingbé va gagner, c'est parce qu'en ce dernier, réside une telle capacité à faire passer l’annonce de son 4e mandat comme quelque chose de naturel et qui devrait aller de soit et sans contrainte.

Pour Gerry Taama, Faure Gnassingbé a gagné l’élection présidentielle de février 2020, depuis le 7 janvier 2020 lorsque celui-ci a annoncé officiellement son éventuelle candidature pour un quatrième mandat à la tête du Togo. Pour lui, il devrait avoir une foule inondant les rues en vue de manifester contre un quelconque quatrième mandat comme dans certains pays africains. Des mouvements devraient se déverser partout pour contester et dire non au quatrième mandat de Faure. Mais malheureusement cette journée du mardi 07 janvier 2020, s'est passée de façon ordinaire comme tout Le autres jours. Ce qui fait déjà sa victoire à lui.

"Alors, à qui la faute ?" questionne Gerry Taama, président du Parti NET. Pour le président du Nouvel Engagement Togolais, la faute revient à l’ensemble des leaders de l’opposition, et surtout à ceux qui ont voulu faire la révolution sans mettre en place les dispositions nécessaires. Car il est dit qu'avant de déclarer la guerre à son adversaire, il faut s'assurer qu'il n'y ait pas de faille quelque part. Il faudrait mettre à sa disposition tout le nécessaire. Mais quand on est pas préparé au préalable, on ne peut s'attendre qu'à la défaite.

Lire aussi : Faure Gnassingbé officiellement candidat pour un quatrième mandat

Bref, Gerry Taama propose quelques approches de solutions en stipulant qu'il va falloir "réinventer le paradigme de la lutte politique de l’opposition avec de nouveaux acteurs ". Pour finir, le président de NET cite des gens comme Dr Thon, Dr Gnagnon, Innocent Kagbara, Senanou Alipui, Elliot Mablé, Vincent Ameganvi et bien d'autres encore qui ensemble avec les aînés pourront relever le défi. Pour lui, ces noms constituent l'avenir de l'opposition du peuple togolais. Ce sera d'après lui une opposition pragmatique, réaliste, résiliente mais surtout opportuniste. C’est le prix de l’alternance, qui se jouera en 2025, au plus tôt.

Il rajoute que "Moi je commence à faire vieux "

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 571 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire